Les Saintes-Maries de la Mer (art.94)

– Article 094 –

Les Saintes-Maries de la Mer

 

Ste Marie de la Mer

Cette image est intéressante à plus d’un titre !

Vous êtes, de par le monde, des millions à regarder la télévision, à suivre des reportages, à regarder des films, etc. et presque quotidiennement passent sous vos yeux, parmi des milliers et des milliers d’images, celle d’ une église des quatre coins du monde, église ayant UN clocher voire, DEUX flèches semblables – si ce n’est identiques – ou encore DEUX minarets peu distants l’un de l’autre, apparemment identiques ou, comme sur cette photo, TROIS “tours”, trois clochers où celui du milieu est souvent plus haut que les deux autres QUI SONT A MÊME NIVEAU

…et je suis à peu prés persuadé (…)  que très très peu de personnes de par le monde connaissent la signification de cela !!!???

Les gens d’Églises eux-mêmes le sauraient ils ? Sûrement pas, sinon ils ne seraient pas “gens d’église” !  Les architectes actuels ? Pas davantage; ce “problème” ne les concerne plus. L’apprennent-ils au cours de leurs longues études d’Architecture ? J’en doute. L’ésotérisme symbolique est une valeur qui appartient au Passé.

QUI parmi vous peut donner LA réponse, l’explication de cela  ?

Alors, comme pour chacune des questions fondamentales restées sans réponse, tournons-nous vers le gnostique qui ne “sait” pas mais qui Connait ! Tournons nous vers la Connaissance.

-:-:-:-

     Celles et ceux d’entre vous qui auront suivi certains de mes écrits auront compris que l’Espèce Homme, avant de sortir du Tronc Nature (la Bible parle d’Adam et Ève qui ont été “chassés” du Jardin d’Éden. L’Éden étant la Nature) où sont toutes les Espèces de la Terre, ne savait pas la différence entre ÊTRE et AVOIR qui, dans la Nature justement, ne font qu’UN en la Connaissance.

Ce n’est que “chassés” de l’Éden que prit forme un nouveau Milieu pour l’Espèce Homme, le Milieu Culturel qui se caractérise par des “Branches” qui ont poussé à gauche et à droite du Tronc Nature devenu absent.

Pour faire court (tous les détails de cette évolution sont exposés dans des articles précédents) nous avons là, certes résumés, TROIS éléments fondamentaux à retenir :

  • 1°/ le TRONC-Nature,
  • 2°/ les Branches spécifiques de ÊTRE, elles sont source de toutes les Religions des hommes. Et
  • 3°/ les Branches spécifiques de AVOIR qui sont sources de toutes les formes possibles et pensables de Politique.

Ces TROIS éléments fondamentaux de la Pensée humaine (qui donnèrent les notions : d’Âme, de Corps et d’Esprit) sont ici représentés sur cette église des Saintes Maries de la Mer où l’élément central (l’Âme) – Source des Branches Culturelles de l’Homme – est le TRONC Nature également nommé GNOSE dans mes textes avec, de part et d’autres de ce TRONC, semblablement symbolisées, les “sphères” de ÊTRE et, à l’opposé, celles de AVOIR.

Cette symétrie des sphères entre celle de ÊTRE et celle de AVOIR (la symétrie de ces deux “tours” ou clochers) demande une explication d’importance car dans la réalité, dans le quotidien des humains, ces sphères ne sont pas du tout “symétriques” ! Il est en effet des Pays où la Religion s’impose plus que la Politique et, infiniment plus nombreux ceux où la Politique prime sur la Religion (exemple : les Pays Occidentaux avec cette idée folle de Laïcité).

Dans aucun cas ne peut durer ce Temps où Religion et Politique ont même “poids”, même importance.

Alors, pourquoi cette représentation architecturale?  Que représente bien cette église là, où les DEUX clochers ont même importance ?

La réponse est des plus importantes aussi.

-:-:-:-

      Quand l’Espèce Homme fut chassée du Tronc Gnose cela se fit par DEUX types de Branches avons-nous vu. D’abord celle de gauche qui est porteuse de l’entité ÊTRE puis, conséquemment à cette première, celle de droite porteuse de l’entité AVOIR.

Ce qu’il faut bien comprendre maintenant – compte tenu du rapport Psychosomatique qui unit ces deux types de Branches – c’est que tous les Maux et Fléaux Sociaux que connaissent les Sociétés “Ouvertes” ont TOUS pour origine la différence de niveau, l’élévation, entre ÊTRE et AVOIR.

En d’autres termes voilà qui affirme (je l’ai démontré par la Théorie Universelle de la Complexité et peut être mieux explicité par ce que j’ai appelé “le Principe de Parallélisme”) que : la Paix entre les Hommes, entre humains, ne peut advenir que par la mise à niveau de ces entités ÊTRE et AVOIR…et… de cette mise à niveau découle… le concept de JUSTICE lequel est à comprendre comme étant la Résultante de cette mise à niveau.

La Justice ne peut, en aucun cas, s’orchestrer, se “fabriquer”, être affaire de volonté humaine !

La Justice qui découle de la volonté humaine c’est de l’A-Justice (“A” privatif); c’est ce que j’ai démontré dans un dossier d’une quarantaine de pages envoyé en recommandé à Jacques CHIRAC le 04 octobre 2004 (il était alors président de la République française) dossier que j’ai adressé également à Monsieur le Greffier de la Cour de Justice des Communautés Européennes, au Luxembourg le 12 octobre 2004, dossier que j’ai adressé à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, Strasbourg, le 14 février 2005 et que j’ai également remis en mains propres – le dimanche 21 Août 2005, sur le Marché de Ars en Ré – à l’épouse de Lionel JOSPIN qui m’a promis de le lui remettre le jour même, dossier que j’ai adressé au Canard Enchainé, au journal Marianne par l’intermédiaire de Jean François KAHN, etc..etc.

Évidemment, ce dossier ne suscita aucun effet ! Il a pour titre :

“de la Justice naturelle à l’Ajustice culturelle
Rappel de l’Origine du concept de Justice
J’ ACCUSE

Pour en revenir à cette représentation de l’église des Saintes Maries de la Mer,

le TRONC-Gnose est ce qui est le plus important c’est pourquoi sa représentation est centrale et la plus haute. Les deux autres tours (ou clochers) positionnés à même hauteur veulent rappeler à l’Homme – qui n’en a que faire Aujourd’hui ! – que la Paix tant recherchée est affaire d’Équité – donc de JUSTICE – entre les entités ÊTRE et AVOIR  représentées de part et d’autre du Tronc-Gnose.

En résumé, nous avons là,  par cette église des Saintes Maries de la Mer le témoignage, matériellement représenté par la pierre,  de LA GNOSE, ce que ses millions de visiteurs – depuis tant d’années ! – ont ignoré et ignorent Aujourd’hui encore.

Il serait heureux que mon témoignage actuel participe à l’Éclairer d’une Lumière non pas nouvelle mais retrouvée !

le 20 avril 2011

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

Contact et/ou commentaire  e-mail  jean.dalliere@orange.fr

You are on the french web site  http://blogapart.freehostia.com

Tags: , ,

52 Responses to “Les Saintes-Maries de la Mer (art.94)”

  1. Lecture plaisante, pour se delecter sans moderation.

  2. EqgjZyGrFk dit :

    702939 535767Great information, better still to find out your blog that has a great layout. Nicely done 588254