L’AXE DU BIEN et L’AXE DU MAL? (Qu’appelle-t-on :) (art.119)

– Article 119 –

Qu’appelle-t-on : l’Axe du Bien  et  l’Axe du Mal ?

Puis,

Les axes du Bien et les axes du Mal ?

– Définitions objectives

 

         En guise d’introduction à mon sujet je donne cet extrait de l’article écrit par Oscar FORTIN (il m’est totalement inconnu), du 14 juin 2010, paru dans le journal Le Grand Soir.

« L’Axe du Bien et l’Axe du Mal selon G.W.Bush » G.W. Bush, cet ex-président des États-Unis et commandant en chef des Forces armées les plus puissantes du monde avait révélé et identifié, à la manière d’un envoyé de dieu, les forces appartenant à l’ « axe du bien » et celles appartenant à l’ « axe du mal ». En tant que chef autoproclamé des forces du bien, il lui revenait de stigmatiser et d’éliminer les forces du mal, si dommageables aux valeurs du monde libre. Dans sa grille d’analyse tous ceux qui ne sont pas avec les États-Unis seront considérés comme des ennemis et du fait même appartenant à l’axe du mal. Que tous se le tiennent pour dit, il n’y a pas de place pour servir deux maîtres.

Lorsque dans les Évangiles, Jésus dit qu’on ne peut servir deux maîtres, il précise toutefois leur nature qui les rend inconciliables l’un avec l’autre. Ainsi Dieu et Mammon sont irréconciliables, au point que si tu sers l’un tu renies l’autre. L’exégèse nous enseigne que Dieu se réfère à tout ce qui est justice, vérité, compassion, solidarité, vie et que Mammon se réfère au mensonge et à tout ce qui se rattache à la richesse et au pouvoir qu’elle rend possible. Dans ce dernier cas, l’humain est subordonné au pouvoir.

Etc. etc.

– :- :- :-

Cette notion bipolaire d’Axescelui du Bien qui s’oppose à celui du Mala été évoquée notamment depuis la guerre en Irak ; elle est utilisée depuis longtemps et généralement par des personnes qui ont une vision subjective du monde (toute vision subjective doit être comprise comme étant synonyme de vision fausse par rapport à la Réalité qui est ce qui émane de la fusion des contraires Bien-Mal, sans conjonction « et » entre les deux, soit : l’Ineffable!) puisque qu’elles sont adressées vers les uns puis vers les autres – et réciproquement ! – telle une balle de ping-pong ! Quand ce ne sont pas par obus meurtriers…

En effet, nous allons voir que la notion de relativité joue un rôle important dans la localisation de ces Axes !

En réalité, soit objectivement, ces deux Axes existent vraiment. Au cours de mes précédents articles, ils sont constamment évoqués mais différemment désignés (par « Branches maîtresses ») et trop souvent mal interprétés par chacun d’entre vous (c’est ce que me laissent voir vos commentaires). Chacun ne voit-il pas «midi à sa porte» ?

-:-:-:-

Si l’on considère que la Nature peut être symbolisée par une Verticale semblable à un Tronc d’Arbre bien Droit, il faut admettre que ces notions séparées de Bien et de Mal n’y existent pas (telle est la seule et objective Réalité du Tronc Nature). Nous remarquerons, par contre, qu’elles apparaissent via l’émergence de Branches, diamétralement disposées par rapport au Tronc, Branches dont les deux directions opposées vont être ces fameux Axes en question.

Ceux d’entre vous qui suivent mes écrits depuis un moment auront compris que la Branche maîtresse de gauche – qui apparaît en premier – est animée par l’entité Essentielle ÊTRE (le « YHWH » de la Bible) entité de laquelle émergent toutes les Religions, tandis que l’autre Branche maîtresse de droite – qui apparaît conséquemment à la première – est animée, elle, par l’entité Naturelle AVOIR qui est le support de toutes les formes pensables et possibles de Politique(s) (le »Elohim » de la Bible, complémentarité mais parfois aussi opposition de « YHWH »).

  • Remarque importante – Par mes travaux (synthétisés par ma Théorie Universelle de la Complexité, publiée à Paris en 1985 dans l’ouvrage ayant pour titre « L’Arbre au Sein du Jardin » éd. de la Maisnie) j’ai démontré que l’Angle que fait la Branche maîtresse ÊTRE avec la Verticale du Tronc Nature (ou Gnose) est toujours inférieur à celui que fait, conséquemment, la Branche maîtresse AVOIR et, plus important encore, cet Angle de la Branche ÊTRE constitue ce que les hommes ont appelé le «Péché Originel» nommé khata (avec untrait au dessus des deux  « a » que je ne sais pas reproduire avec mon clavier d’ordinateur!) en hébreu dont la traduction est «manquer la cible», cette cible qui est : la Gnose ! Nous y reviendrons quand nous aborderons cette autre Religion monothéiste : l’ISLAM.

En clair, nous avons ici défini les DEUX grands Axes :

  • Par ÊTRE, l’Axe du Bien qui détermine le secteur Positif (la gauche du Tronc où sont toutes les Religions avec leurs dieux et, in fine, un Dieu unique). Et, à l’opposé,
  • Par AVOIR, l’Axe du Mal qui détermine le secteur Négatif (la droite du Tronc où sont toutes les Formes de Politiques avec le développement de toutes les disciplines dites Scientifiques, les Savoirs Matérialistes).

Je signale au passage que l’attribution de «Positif» et «Négatif» à ces Axes n’est pas de mon fait ; elle est non seulement aussi vieille que l’Humanité mais surtout elle ne doit pas comporter de notion de Supériorité ni d’Infériorité. Ces deux polarités sont, à l’Origine des Branches, à appréhender «à même niveau».

Maintenant, le schéma symbolique que je viens de présenter va légèrement se compliquer du fait de la pluralité des Religions du monde et, pour notre raisonnement, nous ne considèrerons que les Trois principales Religions dites monothéistes : Judaïsme, Christianisme et Islam. C’est évidemment à partir de là que les avis vont diverger voire ne plus être d’accords entre eux.

Puisque nous évoquons maintenant les Religions, nous allons polariser nos regards sur la Branche maîtresse ÊTRE de gauche soit sur le secteur dit Positif.

Psychanalyse des Peuples

  • Légende : Ce schéma « PSYCHANALYSE DES PEUPLES » fait partie d’un dossier – que j’estime très important – que j’ai remis en de nombreux exemplaires aux différents partis politiques français, à de nombreux directeurs de grands médias parisiens, etc. il y plus d’un an, schéma qui illustre ce dossier par lequel je révèle (en première mondiale) les leviers sur lesquels il convient d’agir pour Orchestrer le REDRESSEMENT de tout Pays dit « Ouvert » – soit en phase de Déclin ! – dont la France. Ces vues ont placé leurs lecteurs dans le « désarroi » (sic. Martine AUBRY et la direction du P.S.) car elles impliquent une Complexité (= prise en considération simultanée des Composantes de l’humain qui sont ÊTRE et AVOIR) qu’ils ne sont pas habilités à gérer ! D’où la faillite des Idéologies Religieuses et maintenant Matérialistes par les Politiques.

-:-:-:-

Premier point important. Il serait une erreur de considérer qu’à cette gauche du Tronc plusieurs Branches – donc «religieuses» – auraient émergé comme le laisse entendre (pour simplifier) mon schéma symbolique «Psychanalyse des Peuples». Autant de Religions que de Branches maîtresses ? Évidemment non. Il n’y eut qu’une seule et unique Branche de l’Espèce Homme qui fut empruntée par tous les Mâles chassés de la Nature, Mâles alors appelés «hommes». Les femmes avec leurs enfants se positionnant sur la Branche maîtresse opposée, AVOIR.

Et c’est de cette unique Branche maîtresse qu’au fil des Temps ont émergé des branches (en fait, des sous-branches de la Branche maîtresse). Chacune révéla une Idéologie religieuse particulière avec cette progression décadente (ce qui n’est pas évident à comprendre, à accepter!) qui consista à commencer par une croyance en plusieurs dieux (autant de dieux que de constituants, estimés essentiels, de la Nature dont les Collectifs considérés étaient encore proches), pour finir – beaucoup plus éloigné du Tronc – par la croyance en un seul Dieu (cas actuel de bon nombre de Pays). Là, la Pathologie Collective est alors maximale imposant conséquemment les Peuples à se faire des Guerres, d’abord militaires, qui, dés lors qu’elles sont « contournées » par accords (!) mutent en Guerres Économiques (cas actuel de l’ambiance mondiale qui conduit inéluctablement à l‘implosion des Peuples).

Des Trois Religions monothéistes citées, la plus ancienne est le Judaïsme dont l’origine, pour qui veut approfondir, semble se perdre dans la Nuit des Temps. Vient ensuite, par le personnage Jésus, le Christianisme puis, un peu plus proche de nous (aux environ de 570 après J.-C.), l’Islam.

1 – Le JUDAÏSME

Il est une chose qui échappe à presque tous les croyants monothéistes c’est que le Judaïsme a été considérablement influencé par des croyances de l’Égypte Antique via Moïse (auquel est attribué l’origine des Cinq Premiers Livres – ensemble appelé la Tora, ou Pentateuque – de l’Ancien Testament), Moïse qui avait à devenir pharaon mais qui, pour des raisons diverses et assez connues, fut acculé à fuir l’Égypte entrainant son peuple, ses adeptes, avec lui.

Il n’est évidemment pas question de faire ici l’exégèse de cette Religion (elle est assez dépeinte par ailleurs) mais je veux juste attirer l’attention de mon lecteur sur quelques points inattendus. A savoir.

L’Idéologie de l’Égypte Antique ou Pensée Pharaonique – à laquelle Moïse fut formé, initié – ne croyait pas en un « Dieu » pour la raison simple que ce concept était totalement étranger aux grands prêtres et aux pharaons. Leur Croyance était la Gnose (ce qu’ignorent non seulement tous les égyptologues actuels mais aussi tous les théologiens, prêtres, gens d’églises, etc.), idée supérieure que je vais essayer de vous faire entrevoir avec cette autre idée selon laquelle, en tournant le dos à la Gnose, Moïse pénétra – avec ses adeptes – les sphères de l’Erreur et par là, celles des conflits, des guerres, etc.

La Gnose – Définition en quelques mots

J’ai montré par des travaux personnels de recherche fondamentale étalés sur plusieurs décennies (en chercheur autodidacte et libre) que l’émergence des Branches maîtresses ÊTRE et AVOIR s’est faite de manière asymétrique, asymétrie qui acculait – dans le Temps – la Branche AVOIR à prendre son indépendance par rapport à celle causale ÊTRE («problème» actuel de Laïcité par Laquelle l’État s’est volontairement coupé de l’Église). Tous les Maux et Fléaux sociaux  découlent de cette asymétrie ! (Confère mes écrits passés qui décrivent clairement, je crois, tout cela).

La Gnose, avec ses adeptes les gnostiques (dont je suis ; nous sommes une petite poignée de par le monde. C’est même pas sûr!) se définit comme étant cette Idéologie idéalement Complexe qui se caractérise par l’évolution en vis-à-vis de ses Branches ÊTRE et AVOIR créant ainsi l’Équité absolue, la Justice idéale entre ces entités. Un des personnages de l’Antique Égypte qui illustre bien cela est cette sculpture en bois d’un homme debout, vu de face et en train de marcher avec, au dessus de sa tête, des « bras » formant un «U» où la main gauche est en vis-à-vis de la main droite (voir dessin suivant). De ce fait, la notion de Religion n’existe pas ; pas davantage celle de Politique.

  • Note : Au passage, si vous comprenez bien cela, vous serez acculés à comprendre que l’affirmation de Oscar FORTIN – avec tout le respect que je lui dois – est totalement inexacte quand il affirme que Dieu et Mammon sont irréconciliables. La possibilité de cette réconciliation – elle est salutaire pour les Peuples ! – constitue un des points forts de mes travaux (j’ai moi même vécu cette réconciliation de mes entités; elle est indispensable pour la réintégration de la Gnose) et ne peut logiquement être ni comprise ni orchestrée par les religieux et les politiques eux-mêmes dont les intérêts, les «fauteuils», émanent tous de la Divergence de ces Pousses de branches ! Alors que la mission de Jésus fut de rendre témoignage de la possible et salutaire Convergence. «Faites Retour» (Luc 13/1-5; traduction de André CHOURAQUI) a-t-il clamé devant les foules. J’ai personnellement payé chèrement d’avoir accepté d’être reçu à L’Élysée pour présenter mes Conclusions de travaux en 1985 (sous le règne de François MITTERRAND qui en prit lui-même connaissance; ce qu’il m’affirma par courrier personnel) puisque depuis, mes Idées sont totalement censurées par les médias, les politiques, les Universitaires, etc. En d’autres temps, je le sais, j’eus pu connaître le bûcher pour avoir osé émettre de telles idées qui me valurent d’être quand même prévenu par un des bras droits officiels (Jean G.) de F. MITTERRAND par cet avertissement : «fais dorénavant attention où tu vas mettre les pieds» (sic).

– :- :- :-

Formé à cela, Moïse s’enfuit donc de l’Égypte en tournant le dos à cette Idéologie Supérieure (le cerveau humain ne peut concevoir cette Idéologie Supérieure de la Gnose, synonyme du TAO Chinois, sans être profondément déstabilisé) pour aller, en secteur ÊTRE se «percher» sur une Branche religieuse. Conséquemment, une action politique en découla. La suite, elle est connue : c’est la consolidation croissante d’une religion monothéiste par « transfert » et/ou « déplacement » (terminologie « Psy »)  – en sommet de Branche ÊTRE – des caractéristiques (dont celle de l’Amour) qui sont propres au Tronc-Gnose ! Ex: « Dieu est Amour », « Dieu sait tout », etc.  Affirmations totalement fausses, le concept de Dieu étant le « produit » de Branche où sont les Savoirs, non du Tronc qui est Connaissance.

Manque de chance, par cette dérive funeste Moïse tomba dans les pièges de la Dialectique, non pas celle actualisée de Dieu-Diable mais celle d’abord nommée YHWH-Elohim où YHWH est à appréhender comme synonyme de ÊTRE et Elohim – qui est un pluriel entropique soit Matériel – comme synonyme de AVOIR. C’est là la concrétisation sociale, Collective, de ce que j’ai appelé Schizophrénie fondamentale où ÊTRE et AVOIR (fusionnés dans la Gnose) se voient séparés l’un de l’autre par la préposition «et», laquelle conduit ces entités vers des destins alors individualisés.

Ceci pour dire entre autre, que toutes les Bibles qui intègrent le concept de Dieu (Ancien et Nouveau Testament) sont à mettre au feu. Elles sont totalement incorrectes. Imaginez un instant, pour illustrer mes propos, qu’un explorateur comme Paul-Emile VICTOR relate ses découvertes et ses approches des Esquimaux en vous disant par ses écrits, que ces peuplades Primitives, jamais polluées par aucune Civilisation, avaient dans leurs igloos des poêles à pétrole pour se chauffer. Le croiriez-vous ? Évidemment non. Vous vous diriez : «il se moque de nous». C’est exactement ce que je veux vous faire comprendre avec la Bible et son concept de « Dieu » qui est un mot, un concept, qui date du deuxième ou troisième siècle après Jésus ! C’est d’ailleurs là la raison pour laquelle j’ai affirmé en d’autres pages que Jésus ne pouvait en aucun cas être considéré comme le «Fils de Dieu». Jésus ne pouvait pas davantage croire en Dieu que ces Esquimaux ne pouvaient avoir connaissance du poêle à pétrole. Les traducteurs de la Bible qui témoignent de cela vous prennent tous pour des imbéciles soit…  pour ce qu’ils sont eux-mêmes (voila bien une expression de leur parano).

La Bible. La seule Bible qui soit juste à cet égard est la traduction qui a été faite par André CHOURAQUI (aux éditions Desclée de Brouwer) traduction – dont il n’a pas évalué lui-même la révolutionnaire portée (Cf. l’exemple de la Terre promise !) par les deux « registres » ÊTRE » et « AVOIR » du classique Dieu, respectivement YHWH et Elohim – traduction qui comporte malgré tout quelques erreurs, notamment des erreurs de «Temps» en attribuant à YHWH, dés la Genèse, un temps autre que le Temps «Présent». Le « Verbe Lumière » qui sous-tend la Bible et qui est celui de la Gnose (dont témoigne l’apôtre Jean dans ses premiers versets) – et donc du gnostique – est synonyme du Temps exclusivement Présent où, encore une fois je précise que ÊTRE et AVOIR y sont fusionnés (Hier et Demain n’existent pas); ce que je lui ai signifié avant qu’il ne nous quitte  en juillet 2007, lui qui fut un ami privilégié de mon oncle Louis Dallière, pasteur Protestant à Charmes sur Rhône où Chouraqui est lui se sont si fortement rapprochés; Chouraqui le cite une trentaine de fois dans son livre « L’amour fort comme la mort » (Ed. Robert Laffont) et fit planter en son Nom un arbre à Jérusalem (l’arbre « Louis Dallière ») en tant que reconnu comme « Juste parmi les Nations« . Mais ceci est une autre histoire.

Par sa croyance en ce concept pathologique « Dieu », le Judaïsme est de facto une Religion fausse, « Malade », au regard de l’objective réalité du monde, au regard de la Gnose et du gnostique.

Toutes les tensions guerrières, explosives, en lesquelles « baigne » Israël et sa région dureront (sans parler des autres situations de par le monde où le Judaïsme est présent) tant que cette Religion n’aura pas Ouvert les Yeux sur ses erreurs fondamentales d’interprétations de la Tora en laquelle, par exemple, la Terre Promise qui y est évoquée est une Terre exclusivement Spirituelle ; c’est YHWH, soit l’Esprit, qui est évoqué dans ce Texte et non Elohim, le Matériel, le Géographique, le Physique qui, Lui, impliquerait effectivement la possession de terres matérielles (Palestiniennes ou non).

Que de drames ont découlé – et découleront encore ! – de cette satanique interprétation, de cet Axe du Mal! De cela aussi je me suis entretenu avec André CHOURAQUI en lui démontrant que, de ce fait, il n’y avait aucun véritable « Juif » en Israël; le véritable Juif ayant pour Terre : la Gnose, cette Terre que la possession matérielle empêche de (re)Trouver (Juif-Errant étant un pléonasme). Et en n’étant de nulle part, le véritable Juif est Universel, cosmique, éternel et donc partout chez lui.

Le Sémitisme – ou Axe du Bien – génère CONSÉQUEMMENT l’Antisémitisme, ou Axe du Mal puisque, comme je l’ai démontré : AVOIR  (où se situe l’Actif Antisémitisme) découle de ÊTRE (où se situe le Passif Sémitisme). Où l’on voit la finalité maléfique de toute Idéologie religieuse qui se veut Passive pour ne pas dire Pacifique !

Pourquoi tant de haine, tant de malentendus guerriers à ce propos depuis… si longtemps ?

Parce que les hommes n’ont pas encore compris que non seulement tout ce qui se trame en secteur ÊTRE génère conséquemment son Opposé, son antagonisme, en secteur AVOIR. Mais, plus difficile à comprendre pour ces Consciences « savantes » : tout ce qui se trame en secteur ÊTRE est déjà de l’ERREUR, soit du Mal par rapport au Référentiel objectif, cette Verticale Nature (ÊTRE-AVOIR ou « YHWH-Elohim »), la Gnose, lieu d’Origine du Juif en particulier, de tout Être dit vivant en général.  A combien plus forte raison est Mal ce qui se fait conséquemment en AVOIR !

Je dis cela pour faire comprendre combien sont vaines ces démarches critiques contre l’Antisémitisme (loin de moi de Le soutenir ou de Le défendre! J’explique, j’éclaire…) critiques qui devraient se porter d’abord vers le Sémitisme en dénonçant, comme je le fais, ses erreurs dans la compréhension de la Tora; ce que sont incapables de faire les Antisémites parce qu’ils ne sont pas formés à la Psychanalystes des Peuples. Là aussi, la Pensée Complexe, soit Psychosomatique, possède ses règles que, pour leur Perte, les hommes veulent ignorer, encore et toujours.

Nombreux sont ceux, j’en suis sûr, qui sont capables de comprendre cela mais, Individuellement. Il est quasiment impossible que se fasse une mutation salutaire d’un Collectif social. L‘issue vitale est affaire d’Individualité non de Collectif. Même les drames de la Shoa(h) n’ont pas réussi à faire prendre conscience Collectivement qu’il pouvait y avoir – peut-être ! –  une erreur fondamentale de compréhension des Textes estimés sacrés.

C’est de cette branche (non maîtresse) du Judaïsme qu’a poussé un surgeon devenu branche appelée : le Christianisme.

2 –  LE CHRISTIANISME

     Comment  le Christianisme est-il né?

    Imaginez un Groupe (on dirait aujourd’hui une secte) constitué de gnostiques habitant le Proche Orient au sein duquel Groupe une idée assez extraordinaire est née, bien avant la naissance de Jésus, idée humaniste, altruiste par excellence et que je résume succinctement par les propos suivants.

Cette secte, après avoir constaté les effets pervers puis catastrophiques de la Divergence des Idéologies qui régnaient en leur région du monde, estima nécessaire de «créer» un personnage, de l’initier, puis de le missionner. C’est ainsi que naquit le personnage Jésus (je donnerai plus tard mon écrit à ce sujet, écrit qui est le fruit de plus de 30 années d’études, d’analyses bibliques, et qui a pour titre : «Jésus, l’Acteur du premier Scénario de l’Histoire» ; 150 pages env.) qui rendit témoignage de la Gnose pendant une période officiellement courte (environ 3 ans), Paroles porteuses d’une salutaire Convergence (pléonasme).

Qui écouta ces Paroles ? Essentiellement des juifs, soit des hommes «perchés» sur une branche du Judaïsme et qui étaient tièdes en adhésion quant à leur religion, le Judaïsme. Certains d’entre eux adaptèrent ces Paroles de Jésus (qui parlait à partir du Tronc ; j’insiste bien à ce sujet) à leur situation «en branches», là où se trouve cette nécessité de faire religion.

Et c’est ainsi que des années plus tard naquirent les Évangiles du Nouveau Testament en lesquelles Jésus se retrouve là où il n’a jamais été : sur une branche (!) non loin du YHWH juif, «l’axe du Bien» qui, en tant que branche, est déjà du Mal pour Jésus, soit pour le gnostique, comme pour son « frère », l’adepte du TAO !

Et il n’aura fallu que quelques deux, trois siècles à peine pour voir ainsi Jésus transformé en «Fils de Dieu», soit déplacé dans la fatale Dialectique Dieu-Diable qu’il avait tant combattue (même si les Noms étaient alors différents).

Quiconque ne comprend pas ce que j’essaie de faire passer ici comme message se coupe de toute possibilité de compréhension non seulement du Nouveau Testament avec son personnage central mais aussi et surtout ne peut comprendre pourquoi tant de guerres se font au Nom de Dieu et/ou se font et se feront au Nom de Allah!

J’espère que le temps me sera donné de vous exposer mon manuscrit sur Jésus, écrit explicatif qui décortique et explicite les Paraboles, les (prétendus) miracles en les passant au peigne fin de la Psychanalyse objective (inédite), pour finir sur l’explication de sa Crucifixion qui fut un splendide et délicat  « coup monté », un extraordinaire subterfuge pour faire croire en une mort véritable de Jésus qui n’a évidemment pas eu lieu sur la croix ! Etc. etc. Où l’on peut comprendre que, sur 2000 ans, des milliards d’humains ont été ainsi trompés – et le sont encore Aujourd’hui – par cette remarquable Histoire plus intéressante encore quand on en connaît les coulisses… qui sont dans le Nouveau Testament ! Mais faut-il encore oser évacuer sa propre initiation, son endoctrinement religieux pour les voir, ces coulisses de l’Histoire.

Le Protestantisme (auquel je fus initié; J’ai un point commun, important, avec Moïse : la non connaissance de mes origines qui est la condition sine qua non pour Faire Retour vers la Gnose et la Pénétrer) est quand même moins faux que le Catholicisme qui laisse toujours Jésus représenté sur la Croix (indécence calculée pour sensibiliser les « Petits », les Pauvre en esprit!) comme s’il n’en était pas descendu ressuscité; sans parler de l’adoration des Saints (!) dont Marie, la mère de Jésus, son immaculée conception (Jésus serait né de Marie qui serait tombée enceinte sans rapport sexuel; ce qui est inexact. Elle eut ce rapport mais avec un gnostique de la secte appelé « Gabriel »), etc. etc.

Quant à l’essentiel, ces deux Religions ont des vues pareillement fausses sur Jésus en n’ayant rien compris à l’Essence même de la Position et de la mission de cet homme. La croyance en un Père Noël a de moins graves conséquences !

3 – L’ISLAM

     Comprendre la position spatiale de cette Religion, soit sa position relative par rapport aux deux autres – Judaïsme et Christianisme – explique assez clairement les tensions guerrières qui animent certains esprits, certains Pays.

Il n’est pas question (comme je l’ai fait pour la Bible pendant une trentaine d’années !) d’analyser le Coran verset par verset. Plus encore, de psychanalyser le Coran puisqu’une de ses caractéristiques majeures me dispense de cela pour affirmer que l’Islam est pareillement une religion fondée sur l’Erreur.

J’ouvre ici une parenthèse pour m’expliquer.

Il ne m’a pas été nécessaire de lire tout FREUD pour affirmer que la Psychanalyse traditionnelle est fondée sur l’Erreur. Il suffit – comme pour toute discipline savante – de trouver quels en sont les prétendus fondamentaux qui sont généralement au nombre de TROIS (Ex : «le moi, le ça et le Surmoi» pour la Psychanalyse traditionnelle, «la thèse, l’antithèse et la synthèse» pour la Philosophie, «Liberté, Égalité, Fraternité» pour le fondement de la République Française, «hauteur, largeur, profondeur» pour le dessin, la Géométrie spatiale, « le Corps, l’âme et l’Esprit » pour les composants de l’Individu, « Le Père, le Fils et le Saint Esprit » pour la Religion Chrétienne,  etc. etc. Vous pouvez vous amuser à rechercher d’autres exemples où ce Trépied se veut fondamental) et de démontrer qu’un seul de ces fondamentaux est faux pour voir s’écrouler l’édifice.

Pour cette discipline appelée la Psychanalyse, il m’aura suffi de découvrir le véritable Inconscient pour affirmer que ne l’ayant pas lui-même découvert – contrairement à ses affirmations ! – S.FREUD mit sur pied une discipline totalement fausse. Je m’en suis expliqué en d’autres pages consacrées à ce sujet justement. Je ferme là ma parenthèse.

Pour l’Islam j’ai opéré de la même façon (toutes les religions sont fondés sur des savoirs religieux, savoirs appelés des dogmes). Cette Religion s’affirme en niant, entre autre, le Péché Originel. On ne peut pas plus grave erreur ou faiblesse d’analyse! C’est d’ailleurs là la raison pour laquelle cette Religion est relativement facile d’accès, idéologiquement parlant, contrairement au Judéo-christianisme qui est tellement «tordu» qu’il ne rassemble nullement les Consciences; au contraire, il les disperse. Vous ne verrez pratiquement jamais un musulman accéder au Judaïsme ni au Christianisme (en théorie, il le peut ; mais à ce moment là, ses vues sont obligatoirement simplifiées!); l’inverse étant, par contre, beaucoup plus facile et tentant pour quiconque éprouve le besoin de croire en un Dieu.

Donc :  le Péché Originel ou la Faille de l’Islam.

Le plus clairement possible je vais essayer de faire comprendre cette notion fondamentale vis-à-vis de laquelle l’Islam se place dans l’Erreur.

  • Nota : Je dis cela sans le moindre irrespect ; je suis et demeure dans l’Analyse la plus objective, sans parti pris aucun, et ne cherche nullement à faire acte ici de conversion, de prosélytisme. Contrairement aux religions, le gnostique n’a pas besoin d’adeptes. Il ne se veut pas « locomotive » pour quiconque mais montrer que tout un chacun a à devenir un gnostique! Telle est la Finalité existentielle qui est comme son Commencement. L’Alpha et l’Oméga de la Vie sont la Gnose. Tout un chacun vient de la Gnose et y retourne soit par la mort soit par une « seconde Naissance » (= Métanoïa) avant cette mort inévitable du Corps.

Je reprends ici l’image du Tronc de l’Arbre qui symbolise la Nature – le Milieu Naturel – avec toutes ses Espèces et où le mot Nature doit être perçu dans son acception la plus Universelle, Cosmique même car, du plus Petit au plus Grand de la Nature une chose, et une seule, est commune à tous ses constituants : c’est leur composition par l’incessante fusion de ÊTRE-AVOIR !  Comment sait-on cela ?

On « sait » cela – par Perte de La Connaissance – soit par l’apparition sur Terre de l’Espèce Homme qui, unique au monde (…) se caractérise par le clivage de cette Unité Primordiale (ÊTRE-AVOIR), clivage qui crée donc ÊTRE et AVOIR.

C’est par ce clivage que le Tronc Nature s’est conséquemment vu «garni» de DEUX types de Branches maîtresses : la Branche ÊTRE et, diamétralement opposée, la Branche maîtresse AVOIR lesquelles constituent respectivement l’Axe du Bien et l’Axe du Mal qui, associées, constituent le Milieu Culturel. Ces  Branches entretiennent entre Elles, en leur début de Pousse,  un rapport Psychosomatique (détail à retenir).

Je rappelle que tout Axe du Mal – quel que soit le Pays considéré avec « sa » religion – est piloté par la Politique accompagnée par toutes les disciplines scientifiques qui La servent, tous les Savoirs axés surun Progrès mis au service du Profit (le monde des Affaires avec ses inévitables magouilles par l’Argent, Mammon, le Veau d’or, etc.). Il convient de préciser que c’est par l’Axe du Mal – dés lors qu’il est coupé de son Axe Causal Être – que toute Société se Perd via un décadent Matérialisme (pléonasme!) exprimé par une débauche qui se généralise par toutes les Pensées.

Cette débauche de la Pensée Matérialiste accompagne systématiquement la libéralisation plus ou moins contrôlée de la Femme. D’où l’indigeste raccourci à son égard par l’idée – assez généralisée dans le monde dit Civilisé – selon lequel la Femme est synonyme d’un Mal étroitement associé, pour ne pas dire identifié, à Satan. On remarquera que l’Humanité traine cette Image tout au long de son évolution générale soit depuis… Adam et Eve, cette Eve dont l’Histoire (écrite évidemment par des hommes) fait porter – à tort donc- le poids de la Faute !

  • A l’attention du M.L.F. Au passage je signale que le Mouvement (légitime!) pour la Libéralisation de la Femme est, et demeurera, stérile tant qu’il restera polarisé sur une question d’équité, de parité du nombre des femmes dans les Institutions – par exemple – alors que sa véritable légitimité (faudrait-il encore que ce Mouvement me lise et me comprenne!) découle de la révélation à la face du monde de l’Origine de la Faute qui est portée exclusivement par les hommes. Mais, comment la femme peut-elle désigner l’homme comme responsable de la Faute, soit de la Décadence du monde, sans entrer en conflit avec lui ? La réponse, la seule réponse, est dans la prise de conscience de la Gnose vers Laquelle ils doivent tous deux Cheminer.

Que cela plaise ou non il faut oser affirmer et voir en face que tant que l’Origine de la Faute ne sera pas dénoncée il ne peut pas y avoir de Libéralisation de la Femme sans, simultanément, de déclin social.  Ce que connaissent bien les dirigeants de certains Pays (Pays qualifiés de « fermés » dirigés par des dictateurs) où « les droits de la Femmes » sont plus ou moins sévèrement contenus pour retarder le plus possible l’avènement de ce Déclin. Ce constat ne sera partagé par pratiquement personne puisque la « faute » (elle est le Péché Originel) est une affaire exclusivement d’hommes ! (Rappel : l’évolution de l’Axe du Mal est Conséquence de l’évolution de l’Axe du Bien).

Il y a autant de départs de branches du Mal – d’Axes du Mal – qu’il y a de religions à la différence que dans le secteur de AVOIR tout est prolifération.  En d’autres termes, une branche ÊTRE génère en AVOIR l’amorce d’une branche « Politique » qui va très vite multiplier ses rameaux.

L'axe du Bien et l'axe du Mal (art.119)

L’axe du Bien et l’axe du Mal (art.119)

  • Légende : Une branche ÊTRE (spirale qui s’enroule = une Religion) génère en AVOIR
  • l’amorce d’une branche « Politique » qui va très vite multiplier ses rameaux.

-:-:-:-

En d’autres pages j’ai longuement exposé les spécificités des évolutions de ces deux types de Branches (Entropie décroissante pour ÊTRE et Entropie croissante pour Avoir soit, spirale qui s’Enroule pour la première et spirale qui se déroule pour la seconde). Je n’y reviens donc pas ici.

Par contre, le point important à comprendre maintenant et qui représente la seconde Erreur majeure de l’Islam (mais elle est présente aussi dans les deux autres Religions monothéistes) est l’idée d’associer Dieu au Savoir! Attribuer le verbe «Savoir» à Dieu c’est, et nous y reviendrons, situer Dieu dans le secteur de l’Erreur là où sont les branches ! C’est croire en un Dieu totalement faux, pire…  pathologique !

Mais revenons au Péché Originel.

Ce Péché Originel est tout simplement (…) l’expression de cet Angle que fait à son Départ la Branche maîtresse ÊTRE avec la Verticale du Tronc.

Alors de deux choses l’une : soit l’Islam intègre dans ses préceptes le concept du Péché Originel ou ne l’intègre pas. S’il ne l’intègre pas – Logique des logiques – voila qui signifie que cette Idéologie n’est pas une «Religion» car poussant au sein même du Tronc, là où ÊTRE et AVOIR ne font qu’UN et où le concept de «Dieu» né de la Dialectique (Dieu-Diable) est totalement absent.

Soit, et c’est le cas, cette Idéologie intègre le concept de Dieu, prouvant ainsi qu’Elle pousse par une Branche et, Preuve des preuves, intègre dans son langage cette notion de «Savoir» qui est exclusivement spécifique des Branches! En effet, il n’est AUCUN Savoir au sein du Tronc là où ne règne QUE la Connaissance (que symbolise le Cercle) laquelle est synonyme d’Amour (avec un grand «A»). Les Savoirs (que symbolise l’Étoile, par l’éclatement du Cercle) sont de la Connaissance carencée en Essence; c’est pourquoi TOUS les savoirs sont à finalité catastrophique. Ce que personne ne veut comprendre…

Pousser en Branches voilà qui implique une séparation fatale avec la Connaissance pour voir émerger – par les Branches – le Langage Verbal qui, comme tous les langages de la Terre, s’appuie sur ces verbes dits auxiliaires et dont les «rails» Divergents impliquent conséquemment un abandon de l’Amour et donc une émergence du couple amour et haine. Personne ne prouvera jamais que la solution d’une situation problématique se trouve par la parole. L’affirmer c’est mentir à celle et/ou celui qui écoute. La parole peut apporter, faire émerger, une solution qui, par le Temps, va inexorablement muter en nouveau « problème ».  Qui comprend cela ? Qui ?

Il n’est aucun Amour en aucune Branche. C’est pourquoi, toutes, l’évoquent et l’implorent… par la Parole justement! C’est pathétique de voir combien tout ceci est simple et combien il faut, aux gens d’églises et de religions, de détours, de contours, de Lâcheté aussi pour ne pas voir en face cette évidence.

L’agressivité patente qui nourrit depuis des siècles les Consciences religieuses vient du fait que la branche de l’Islam est moins inclinée que celle(s) judéo-chrétienne(s). Moins inclinée veut dire qu’au sein de cette branche Islamique, les esprits se pensent moins faux pour ne pas dire plus proches de la Vérité quand ce n’est pas se croient être La Vérité ! D’où leur agressivité, leurs sentiments d’hostilité à l’égard de branches moins Verticales (comme celles Judéo-chrétiennes) que certains islamistes purs et durs estiment pernicieuses. Tout n’est-il pas relatif !

Être plus proche de la Vérité ne veut pas dire Marcher en Vérité (comme le gnostique); ça veut dire, être dans l’Erreur encore et toujours. Dans ce secteur de ÊTRE, évoluer en Branche est affaire de pathologie, celle appelée Paranoïa Collective soit celle qui implique l’idée d’une Puissance Supérieure à l’Individu, Puissance devant laquelle le croyant doit se courber, se « coucher » même.

En Réalité, il n’est aucune Puissance qui soit et Supérieure et Extérieure à l’Individu (là est la pathologie). Tout de Tout est en chaque Individu. La Gnose est au cœur de chacun.  Jésus en témoigna très clairement il y a 2000 ans (en clamant « Faites Retour ») comme en témoigne, à son tour, le gnostique de toujours. Ce sentiment d’extériorité d’une Puissance Supérieure à l’Individu s’accroît proportionnellement à son éloignement du Tronc-Gnose. Revenant vers la Gnose, cette Puissance est de moins en moins « Extérieure » et (re)devient totalement Intérieure lors de sa (ré) intégration en la Gnose. J’en témoigne pour avoir moi même vécu cette sortie pernicieuse et ce Retour salutaire.

Évidemment, la position du gnostique étant le Tronc-Gnose, la Nature, le Milieu Naturel,  il est logique que celles et ceux qui n’y vivent pas par le fait de vivre dans un Milieu Culturel – il est Extérieur au Tronc – estiment cette Puissance Supérieure extérieure à eux-mêmes ! Mais, encore une fois, ceci est affaire de pathologie.

En résumé

– Le JUDAÏSME génère conséquemment à sa Croyance un Axe du Mal (1) du fait – entre autre! – de croire, dés les premiers versets de sa Tora que la Terre Promise (dont il se sentait privé; ce qui dénote sa vision Matérialiste du monde) est une terre Matérielle, Géographique, alors qu’Elle n’est QUE Spirituelle. Ce qu’il doit arriver à reconnaître pour accéder à l’État de Paix. Il pourrait être  bon (?) que des Pays Autres aident les Juifs à comprendre cela…

– Le CHRISTIANISME génère conséquemment à sa Croyance un Axe du Mal (2) du fait – entre autre! – de croire que Jésus est « Fils de Dieu », un Dieu pathologique car situé dans des « branches » du Milieu Culturelle alors qu’il rendit témoignage à partir de la Gnose que les Chrétiens doivent (re)Trouver pour accéder à la Paix.

– L‘ISLAM génère conséquemment à sa Croyance un Axe du Mal (3) du fait – entre autre! – de se croire étranger au Péché Originel entretenant ainsi une schizophrénie profonde en se disant, en se croyant et voulant se faire passer pour des « Verticaux » (comme le Tronc-Gnose) alors qu’ils vivent avec « Fruit » soit dans la conflictuelle Dialectique des Branches.

Le Point commun (l’Erreur commune) à ces Trois Religions monothéistes est celui de croire en une Puissance Supérieure Extérieure à l’Homme (Puissance appelée Dieu), en attribuant à Celle-ci les caractéristiques duelles et schizophrènes, qui sont les spécificités exclusives de l’Espèce Homme.

Heureux ceux qui pénètrent ces propos.

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

adresse  e-mail : jean.dalliere@orange.fr

you are on the French web site  http://blogapart.freehostia.com

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

26 Responses to “L’AXE DU BIEN et L’AXE DU MAL? (Qu’appelle-t-on :) (art.119)”

  1. Royal ce moment passez en votre compagnie, je vous remercie beaucoup pour cette bonne lecture.

  2. Difficile a admettre, je ne connaissait pas ce site, vous voila bookmarker !

  3. La chose me passionne et fera doreanavant figure de reference !

  4. Ceola Nicolas dit :

    Thank you for any other wonderful post. The place else may just anyone get that kind of info in such a perfect means of writing?
    I have a presentation subsequent week, and I am at the look for such information.

  5. Celsa Drumm dit :

    A fascinating discussion is definitely worth comment.
    I do believe that you need to write more about this issue,
    it might not be a taboo subject but generally
    folks don’t talk about these subjects. To the next!

    Kind regards!!

  6. Un travail d orfevre, merci pour le plaisir.

  7. Excellent post. I was checking continuously this
    blog and I’m impressed! Extremely helpful info particularly the last part 🙂 I care for such information much.
    I was looking for this particular info for a long time.
    Thank you and good luck.

  8. Kori Rader dit :

    Admiring the time and effort you put into your site
    and detailed information you present. It’s
    nice to come across a blog every once in a while that isn’t
    the same old rehashed material. Wonderful read! I’ve saved your site and I’m including your RSS feeds to my Google account.

  9. I’d like to thank you for the efforts you have put in penning
    this site. I really hope to check out the same high-grade content by you later on as well.

    In fact, your creative writing abilities has encouraged me to get my own, personal blog now 😉

  10. Good answers in return of this question with firm arguments and explaining the whole
    thing on the topic of that.

  11. un peu pres le genre d’idee que je me fesait du sujet, merci beaucoup pour ce bon billet

  12. Judy Bettini dit :

    After looking over a few of the blog posts on your site, I really appreciate
    your technique of blogging. I book marked it to my bookmark website list and will be checking back
    soon. Please check out my web site as well and tell me your opinion.

  13. Jade Schley dit :

    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you create this
    website yourself or did you hire someone to do it for you? Plz reply as I’m looking to construct my own blog and would like to find out where u got this from.

    many thanks

  14. Please let me know if you’re looking for a author for your
    blog. You have some really good posts and
    I think I would be a good asset. If you ever want
    to take some of the load off, I’d really like to
    write some content for your blog in exchange for a
    link back to mine. Please send me an email if interested. Many thanks!

  15. Fabulous, what a web site it is! This webpage presents useful facts to us,
    keep it up.

  16. Jade Pardun dit :

    I absolutely love your site.. Great colors & theme.
    Did you develop this amazing site yourself?
    Please reply back as I’m trying to create my own website and
    would like to find out where you got this from or
    what the theme is called. Appreciate it!

  17. Albina Dutch dit :

    Incredible quest there. What occurred after? Thanks!

  18. Rencontre Usa dit :

    Que penser de cet article qui ma litteralement scotchez … encore ?

  19. Having read this I believed it was really enlightening.

    I appreciate you spending some time and effort to put
    this article together. I once again find myself spending a
    significant amount of time both reading and commenting.
    But so what, it was still worthwhile!

  20. Maud Grodi dit :

    Hi there! I’m at work browsing your blog from my new apple iphone!
    Just wanted to say I love reading your blog and look forward to all your posts!

    Carry on the excellent work!

  21. Hi there very cool site!! Man .. Beautiful .. Superb ..
    I will bookmark your blog and take the feeds additionally?
    I’m glad to search out a lot of useful info right here within the put up,
    we’d like develop more techniques in this regard, thanks for sharing.
    . . . . .

  22. Natasha Swarb dit :

    Hi there i am kavin, its my first time to commenting anywhere, when i read this paragraph i thought i could
    also make comment due to this sensible article.

  23. Jade Commer dit :

    Wonderful post however , I was wondering if you could write a litte more
    on this subject? I’d be very grateful if you could elaborate
    a little bit more. Kudos!

  24. Un grand merci pour cette veritable source d information.

  25. Aw, this was an extremely good post. Spending some time and actual effort to produce a superb article… but what can I say… I put things off a whole lot and don’t seem to get nearly anything done.

  26. Nilsa Montana dit :

    Everyone loves it when people come together and share views. Great blog, stick with it!