COMMENT FAIRE DISPARAÎTRE LE F.N. (Art.183)

– Article 183 –

-:-:-
COMMENT FAIRE DISPARAÎTRE LE F.N.
ou,
l’Effet Boomerang
Quel est ce Mécanisme qui est à l’origine du Front National ?
– :- :-

A – Base du Principe

L’Espèce humaine est un produit de la Nature . Même si elle en a été chassée notre Espèce est constituée des mêmes données que la Nature, des mêmes paramètres structurels.

Par mes travaux de recherche fondamentale j’ai montré, à ce sujet, que la Nature pouvait être objectivement définie comme étant ÊTRE -AVOIR , entités intimement fusionnées de telle sorte que nulle part il n’est possible de les voir dissociées, de les distinguer l’une de l’autre. Cette association des deux entités constitue la Connaissance.

Par contre, en l’Espèce Homme, j’ai montré que ces entités structurelles étaient séparées, distinguables l’une de l’autre. Elles sont :

– ÊTRE (séparé de AVOIR) est la source de toutes les Religions des hommes (avec cette vaine aspiration de voir ces entités ÊTRE et AVOIR réunies à nouveau ; d’où l’origine du mot religare qui signifie relier) . Et

– AVOIR (séparé de ÊTRE) qui est le siège de toutes les démarches Politiques et, plus généralement, de tous les Savoirs (scientifiques et autres).

Ce qu’il convient de bien comprendre maintenant (la chose est très peu connue du monde scientifique traditionnel et voulue ignorée du monde politique) c’est la spécificité de AVOIR, sa caractéristique évolutive. En effet, par ces mêmes travaux j’ai montré que tout ce qui a trait à AVOIR subit un même sens d’évolution appelé ENTROPIE CROISSANTE.

Qu’est-ce que l’Entropie croissante ?

Un exemple simple pour l’illustrer. Quand un ovule est fécondé par un spermatozoïde, dès les tous premiers instants, l’ovule se scinde en deux et chacune des parties se scinde à nouveau. Toutes les parties nouvelles se scindent à leur tour. En résumé nous dirons que les lois de l’entropie croissante font subir à tout ce qui est AVOIR une incessante multiplication des éléments par incessantes divisions.

Une autre particularité de l’entropie croissante à bien retenir est cette notion d’accélération que donne à voir cette multiplication des divisions. Nous y reviendrons.

B – L’analogie

Vous êtes dans la campagne et vous observez la vie de la ferme. Une charrette à grandes roues en bois passe devant vous. Pendant des siècles il en fut ainsi de ces lentes avancées. Et pendant des siècles ces roues de charrettes ne vous ont pas « parlé » ! Mais aujourd’hui… le cinéma vous a appris quelque chose que vous n’avez pas pu ne pas remarquer ! En effet, observant le démarrage d’une voiture, vous voyez l’accélération de ses roues et, à un moment précis, alors que le véhicule continue son accélération, ces roues semblent tout à coup s’arrêter de tourner pour aussitôt donner l’impression de tourner en sens inverse. Habitués à cela, nous n’y prêtons plus attention. Et pourtant, le phénomène veut nous dire quelque chose ! Que nous enseigne-t-il ? Il nous enseigne que l’entropie, dans son phénomène d’accélération (évoqué précédemment) provoque dans le cerveau humain (et exclusivement humain !) l’impression de l’inversion de son sens d’évolution.

Bien retenir cela !

C – L’évolution politique d’un « Système » social

Il n’aura échappé à personne que le « Temps », au fil des âges, semble s’écouler toujours plus vite. Cela est principalement dû à l’orientation de l’évolution de nos Sociétés qui sont axées sur AVOIR ! Le monde scientifique n’a pas encore réalisé (!) que ce concept de Temps – il n’existe absolument pas dans l’Univers ! – est le direct produit de la dissociation de AVOIR avec ÊTRE. Quand ÊTRE et AVOIR sont fusionnés (cas de la Nature, de l’Univers au sens large), ce concept de Temps n’existe pas. C’est ce que démontrent mes Conclusions de travaux récemment publiées dans mon ouvrage L’Ecrit-primal  : la Gnose  http://www.edilivre.com/l-ecrit-primal-la-gnose-jean-dalliere.html

L’évolution des partis politiques n’échappe pas à cette loi de l’entropie. De ce fait, non seulement ils sont soumis à cette accélération mais, plus encore, ils sont soumis aux effets de l’entropie qui impliquent la scission, la multiplication par incessantes divisions. Tout parti politique sera donc condamné, astreint, à se scinder, à engendrer DEUX, deux autres « sous partis », puis quatre, etc. Ceci est inéluctable. Chemin faisant… l’exemple précédent de la roue doit nous parler ! A savoir ? C’est ce que j’appelle l’Effet boomerang.

Tous ces partis politiques qui dérivent sur une sorte de tapis roulant à vitesse sans cesse accélérée, vont d’eux-mêmes, à un moment donné, engendrer un parti AUTRE qui donnera l’impression d’évoluer en sens inverse c’est-à-dire contre les idées rationnelles toutes émises de la gauche vers la droite. Et, tel le boomerang, ces idées inverses (donc, allant de la droite vers la gauche) vont bousculer, plus encore renverser, toutes les pensées rationnelles de la vie politique traditionnelle.

Sur cette notion de « MUR » ! Dans le langage courant, il est de plus en plus fréquent d’entendre parler de ce « mur » contre lequel on risque d’aller s’éclater mais, pas de rire ! Ce mur est tout simplement (!) dû à l’incessante accélération de notre évolution sociale (pensez ici à l’accélération, évoquée précédemment, de la roue de voiture), accélération qui, à un moment donné provoque dans le psychisme humain un « arrêt » (comme la roue filmée) qui se veut psychiquement salutaire !

C’est alors que se concrétise là, et s’élève dans nos consciences, ce MUR avertisseur, qui veut nous dire : « Attention Danger… Vous allez TROP VITE ! ».

Sur le plan social, Collectif, c’est contre ce MUR – totalement virtuel ! – que vont s’éclater puis rebondir toutes les pensées individuelles mécontentes des partis politiques traditionnels.

Ce rebondissement est alors récupéré par des politiciens opportunistes (!) – on dira que la balle est (re)prise au bond ! – lesquels politiciens vont construire à partir de tous ces mécontentements, ce parti appelé FRONT NATIONNAL.

Ce mécanisme de récupération (Effet Boomerang) des voix politiquement insatisfaites s’élabore systématiquement au sein de TOUT Système social qui, dans son évolution entropique, atteint cette limite de vitesse dictée par les Mécanismes psychiques de l’Homme que les politiques – pour le Malheur de tous – veulent ignorer (j’en prévenais l’Elysée déjà en 1983).

Ce MUR qui permet l'existence du FRONT NATIONAL

Légende :  Ce MUR qui fait la Perte d’un Peuple en créant un FRONT NATIONAL

Le Front National a donc pour unique origine l’accélération du Temps par polarisation du Système social considéré sur AVOIR, sur son entropie soit sur le Matériel (Sociétés alors dites Matérialistes).

L’Extrême droite ne peut pas émerger dans un pays où sévit le Communisme.

Vous désirez voir disparaître le Front National dites-vous ?

Je n’en suis pas certain ! C’est ce que vous dites mais vos désirs d’acquisitions de biens matériels prouvent le contraire. Car… si vous vouliez véritablement voir disparaître le F.N. vous devriez accepter l’idée d’AVOIR de moins en moins pour laisser place à toujours plus de ÊTRE. Autrement dit, vous accepteriez la décélération ; idée de décroissance très mal présentée aux peuples puisque ses fondements – ils découlent de mes travaux – sont encore et toujours tenus sous le boisseau. (Notion de censure).

Cette salutaire décélération implique un radical bouleversement de type de Société – une Révolution tant Cultuelle que Culturelle – mais ceux que vous élisez par vos votes ne vous conduisent jamais en ce sens puisque leurs « nourritures » est très exactement l’accumulation de VOS « problèmes », ceux-là même qui justifient leurs postes et surtout… leurs privilèges !

Samedi 28 mars 2015

Par Jean S. Dallière

Auteur gnostique -Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

One Response to “COMMENT FAIRE DISPARAÎTRE LE F.N. (Art.183)”

  1. Christine dit :

    bravo pour cet article !