À propos de l’auteur

– A propos de l’auteur –

– About the author

Pourquoi ai-je désiré faire ce « Blog à Part »  ?

Why have I set up this blog (Blog à Part) ?

       Pour essayer de faire (re)connaitre la Gnose, cet Espace-Temps privilégié qui, depuis 2.000 ans au moins, est ignoré des Occidentaux – entre autres ! – Gnose où les Êtres ne sont pas acculés, pour leur Perte, à se faire Avoirs (Avoir-humains) puisque ÊTRE et AVOIR y sont fusionnés en un ÊTRE-AVOIR –  UN, Unitaire et salutaire – qui définit l’Amour avec un grand A.

  • It is to try to spread knowledge of Gnosis, a privileged connexion of Space and Time which, for the past 2 000 years at least, has been ignored in Western thought, and elsewhere too. Gnosis is where BEING and HAVING are fused in ONE, which defines higher Love in unity and salvation, and where human beings are not doomed to be tricked into HAVING.

En effet, l’Amour tant recherché des humains est un ersatz d’Amour qui, du fait d’appartenir à la Dialectique (amour-haine), ne peut pas ne pas être Opposé à la haine et avoir, de ce fait, une finalité mal Heureuse. C’est pourquoi le Poète a, de Tous Temps, chanté  : « il n’y a pas d’amours heureux » (Poème d’Aragon chanté par Georges Brassens).

  • The Love that human beings seek is a dialectical ersatz of Love which can only be set against Hate and consequently, have an unhappy outcome. This is what poets sing about: “Il n’y a pas d’amour heureux” (There is no happiness in love – a poem by Louis Aragon sung by Georges Brassens).

Je comprends tout à fait que, pour se présenter, cette première phrase ne suffise pas; elle est juste un concentré, limite digeste (!), de plus d’un demi siècle d’analyses de mes semblables, analyses poussées à l’extrême; d’où leur qualification de fondamentales.

  • I do realise that to introduce myself, these first remarks are inadequate: they are an extreme summary of my fifty years of utmost in-depth analysis, which deserves to be described as fundamental research.

-:-:-:-

       Je suis né à Paris, en 1941 et, au cours de ma vie on ne peut plus hors normes, j’ai occupé 37 fonctions professionnelles différentes. Pas des « jobs », des métiers. Quelques uns sont encore « ouverts »: l’exercice de la recherche fondamentale en Psychanalyse (mais pas la Psychanalyse traditionnelle que vous pensez connaître; nous en reparlerons), l’écriture et le Modélisme Naval (restauration et création).

  • I was born in Paris in 1941, and during a most atypical existence, have held thirty-seven different professional posts, which were not mere jobs, but true occupations. Some of these I still engage in, such as fundamental psychoanalytical research (though not in the traditional sense which is probably familiar to you – we will return to this point), as well as writing and ship modelling (both restoration and creation).

Abandonné à ma naissance qui fut « sous-x », j’ai été adopté par un Couple physiquement stérile en lequel l’amour a été une donnée tristement absente et qui – au nom de la Religion (Protestante) – s’était interdit de divorcer.  J’ai donc servi pour ce faux Couple, de « béquilles » ou encore  de trait d’union mais aussi, et à mon insu, de thérapeute avant l’âge !

  • Having been abandoned at birth, I was adopted by a couple who could not have children. Theirs was a singularly loveless marriage, but as they were both French Protestants, they would not consider divorce. In the sham that was their union, I was therefore a prop of their married life, a substitute link between them, and, without my realising it, a therapist before my time.

A 12 ans, suite à de nombreux tests psy estimés débiles de mon point de vues, tel un sous-marin, j’ai décidé (…) de « plonger », c’est-à-dire de me couper intérieurement du monde des adultes par refus de tout Enseignement, études, par allergie à tout Savoir livresque et autre – d’où qu’il vienne – (j’avais, dés la prime enfance, la forte intuition que tout, du monde adulte, sonnait faux…) pour remonter à la « surface » à 39 ans. Et si ce désire de réapparaitre à la surface s’est fait sentir c’est parce que toutes les raisons qui m’avaient poussé à me retirer du monde (à effectuer cette plongée) avaient trouvé leurs plus justes et objectives réponses. En effet, pendant cette « absence de surface » s’était élaboré en moi – et en dehors de toute volonté personnelle – une Pensée Complexe laquelle me permit, ensuite et entre autre, la remise en question des fondamentaux de la Psychanalyse traditionnelle, discipline scientifique qui s’avéra erronée par carences. Ce que j’ai pu démontrer.

  • When I turned twelve, I had to undergo numerous psychological tests. To my mind, these were completely stupid, and as a result, I decided to withdraw, or “dive”, within myself, to cut my inner self from the world of adults by refusing any form of education, by rejecting learning, be it academic or other (this fitted in with an intuition I held since early childhood, that there was falsehood in what adults said…). When I turned 39, I resurfaced. Why did I experience the wish to do so? It was because all the reasons which had made me want to withdraw and “dive” within myself had at last found their most objective and just answers! Indeed, during my “absence” from the social world, a development had been taking place within me – without any control over it on my part. What developed was a complex system of thought, which later enabled me to question the fundamental tenets of traditional psychoanalysis, a scientific discipline which revealed itself to be wrong through its shortcomings. And this I have been able to prove. 

Légende : Photo des années 1980 au cours desquelles, après avoir été plusieurs fois reçu à l’Élysée pour mes Conclusions de travaux de recherche fondamentale sur l’Evolution Générale de l’Homme – suite à une remise systématique des fondamentaux de la Psychanalyse traditionnelle que j’ai alors pu élever à l’échelle des Peuples et de l’Humanité considérée tel Un Seul Homme – j’ai observé, à mon égard, une implacable Censure quasi générale (de la part des politiques, des médias, des Universitaires, de la famille même, etc.) – censure toujours très active (!) vis-à-vis de la Pensée Universelle et Complexe, soit Gnostique dont, inlassablement, je rends témoignage depuis. D’où ce Blog à Part qui constitue le dernier Testament pour l’Homme.

  • This photo dates back to the 80s. At that time, I had several meetings at the Elysée Palace (the residence of the President of the French Republic) to discuss the conclusions of my fundamental research on General Human Evolution. This research systematically questioned the basic principles of traditional psychoanalysis, and I went on to apply it to human groups and mankind, taken as One Being. I then discovered that my thinking was ruthlessly censored by nearly all: politicians, the media, academics, and even members of my own family. This censorship is still taking place regarding Universal Complex Thinking, namely Gnostic Thought. I am still indefatigably bearing witness to it, hence this blog which is a final Testament for Mankind.

-:-:-:-

    Cette remise en question de tous les Savoirs, de toutes les Branches de l’Arbre (tant celles de ÊTRE, religieuses, que celles de AVOIR, politico-scientifiques) impliqua la remise en question de l’Intelligence de l’Homme par la détermination de son origine et de sa raison d’être,  impliqua aussi l’analyse des diverses traductions de la Bible (mes seules véritables lectures débutées dés la prime enfance) : celle de Segond, la TOB, celle du chanoine  OSTY, celle éditée chez Bayard en 2001, celle dite Œcuménique, celle dite de Jérusalem, etc. etc. toutes plus fausses les unes que les autres par leur emploi inacceptable du concept de « Dieu » (il n’existait pas à ces époques bibliques) puis enfin, l’étude de la traduction de la Bible en 27 volumes, par André CHOURAQUI, traduction révolutionnaire et remarquable qui me  permit d’expliciter, depuis les 7 Jours de la Création de la Genèse, les Paraboles et prétendus miracles de Jésus demeurés toujours incompris par un Christianisme qui le croit, encore et toujours, véritablement mort sur la croix ! Et surtout, élaboration de la Théorie Universelle de la Complexité (publiée à Paris en 1985) par laquelle j’apporte LA réponse objective et donc « Complexe » (synonyme de ÊTRE-AVOIR fusionnés) à toutes les questions existentielles, fondamentales.

  • This questioning of all types of Knowledge, of all the ramifications of the Tree (the religious ones of BEING, as well as the politico-scientific ones of HAVING) challenged our understanding of human intelligence by determining its origin and its essential purpose. It also required analysing various translations of the Bible (which were the only texts I genuinely read since early childhood) – Segond’s version, that of Canon Osty, the one published by Bayard in 2001, the so-called Ecumenical version, the so-called Jerusalem one and others. They are all equally false, because they all refer to the concept of “God”, which is unacceptable as such a concept did not yet exist in biblical times. Finally, I studied the 27 volume translation of the Bible by André CHOURAQUI, a revolutionary and remarkable work which enabled me to explain, from the Genesis account of the seven days of creation, the parables and so-called miracles of Jesus, that are still misunderstood by the Christian faith which now  and forever maintains that Christ died on the Cross. In particular, it enabled me to build a Universal Theory of Complexity (which I published in Paris in 1985), through which I bring THE objective, hence “Complex” answer to all fundamental existential questions – I use the term “Complex” as a synonym of the merging of BEING and HAVING. 

Je prends une autre image pour mieux illustrer mon Chemin… soit celle de l’Arbre et je dis que l’Origine de l’humanité (comme celle de tout un chacun) est le Tronc de cette Arbre, Tronc qui symbolise le Milieu Naturel : la Nature.

  • To explain my development, let me take another image – that of the Tree: I believe that the origin of mankind is the Trunk of that Tree, which symbolises the Natural Environment: Nature.

croix Croix Gnose

Légende : Le Tronc  Connaissance – ou « Gnose » (la Nature, au sens Cosmique, Universel) – de laquelle l’Espèce Homme fut chassée par Adam, émissaire de ÊTRE (Collectif d’hommes, Branche Enroulante de gauche laquelle fait, avec le Tronc, un « Angle » qui donna le concept de Péché Originel) et, Conséquemment, par Ève, émissaire de AVOIR (Collectif de femmes , Branches déroulantes de droite). Où j’ai montré que ÊTRE et AVOIR, soit respectivement Adam et Ève, entretenaient, depuis la Nuit des Temps, une relation dite Psychosomatique; AVOIR dépend de ÊTRE, de l’Esprit. Jamais l’inverse. Le gnostique est là pour témoigner de la Verticale, Tuteur du monde manifesté, que les Pays « modernes » – par cette Ouverture justement – ont perdu de vue pour leur plus grande Perte. Ces gnostiques furent : Lao-tseu pour l’Extrême Orient, Gautama dit le Bouddha pour l’Orient, Jésus pour le Proche Orient (personnage particulièrement Défiguré, pour ne pas dire trahi, par un Christianisme qui n’a rien compris à son Message). Pour l’Occident, je suis celui-là qui Marche derrière eux, mais ne serai reconnu comme tel (éventuellement!?) que bien longtemps après ma mort.

  • This illustrates the Trunk of Knowledge, or “Gnosis”, i.e. Nature, from which the human species was driven by Adam, the emissary of BEING (the collective denomination of MEN, the coiled left-hand-side Branch  whitch forms with the Trunk an « angle » which gave the concept of Original Sin), and consequently by Eve, the emissary of HAVING (the collective denomination of WOMEN, the coiled right-hand-side Branches). Through this, I showed that BEING and HAVING, namely Adam and Eve, maintained, since the dawn of time, a relation which can be described as psychosomatic: HAVING is dependent on BEING, the spiritual life – it is never the reverse. A gnostic is here to bear witness to the Vertical Dimension, path to the manifest world. And it is this manifest world that “Open” nations, through their very opening, have lost sight of to their detriment. The gnostics were Lao Tse in the Far East, Gautama, known as Buddha, in the East, Jesus in the Near East (a particularly misunderstood figure, of whom it can be said that he was betrayed by a Christian Faith that never understood his message). For the Western World, I am the one who walks in their steps, but will only be recognised long after my death, if ever.

-:-:-:-

       Pour créer son monde Culturel l’Homme fut acculé à pousser en Branches savantes (« Branches savantes » constitue un pléonasme) soit progressivement coupées de la Connaissance. Il ne faut évidemment pas opposer la Nature à la Culture puisque cette dernière découle de la première mais d’une manière… pathologique, par son « fruit » au sens Architectural (tout Savoir, toute évolution ou encore Pousse de Branche est systématiquement pathologique. Nous y reviendrons).

  • To create its cultural world, mankind was forced to develop into Learned Branches (however tautological the phrase may be), with these therefore gradually cutting themselves off from Knowledge. Of course, we must not set Nature against Culture, since the latter originates from the former, albeit in a pathological mode, through its “tilt” in the Architectural sense: any Knowledge, any evolution or even any shoot from the branch are pathological in themselves – we’ll come back to this point).

Comme vous tous,  j’ai donc été astreint à suivre une Branche… puis des sous-branches… car aucune ne me convenait  jamais. L’image du sous-marin, de ma « plongée », représente une quête de tous les instants de ce Tronc (la Nature au sens le plus large) que l’Homme a quitté pour sa Perte et qu’à force d’introspections, d’auto-analyses dangereusement poussées, il m’a été donné de pouvoir (re)trouver à 39 ans  puis de (Le) réintégrer. Comme si, croissant évidemment en « divergence », des Branches pouvaient, à un moment donné, inverser leurs Pousses et, mais toujours vers le Haut, se mettre à converger pour réintégrer le Tronc-Gnose et se voir ainsi « Sauvées » ! (notion d’Immortalité qui est une notion propre à la « vraie » Gnose). Méfiez-vous des Gnoses « récupérées » par des religions et/ou des Mouvements sectaires. Ex: La Gnose-Juive, la Gnose-Chrétiennes, la Gnose-Maçonnique, etc. Toutes sont mensongères du fait de se situer en des Branches en voulant ignorer le Tronc-Gnose. Pire : en se prenant pour le Tronc-Gnose!

  • Like all of you, I was therefore forced to follow a Branch, and then offshoots, as none of those I encountered could satisfy me. The underwater  image I mentioned earlier, that of my “diving” within my own self, represents a constant quest for this Trunk  – Nature in its widest sense, which mankind abandoned at its cost and which, through introspection and extreme, often hazardous self-analysis,  I was able to find (again) at the age of 39 and re-enter. As if, with inevitably diverging growth, Branches could, at a given time, reverse their shoots, but always upwards and begin to converge in order to rejoin the Trunk of Gnosis, and, as a result, be “saved”! Please note that the notion of immortality is specific of Gnosis – of true Gnosis. Beware of versions of Gnosis which have been taken over by religions and / or sects, such as the Jewish Gnosis, the Christian one etc, which are all deceitful as they belong to Branches.

Jusque là, l’exemple peut paraître anodin, voire sans grand intérêt sauf si je précise le point suivant qui le rend exceptionnel dans l’Histoire de l’Homme (je ne peux pas ne pas le préciser puisqu’il est la raison même de ce Blog à part) : en réintégrant ce Tronc j’y ai retrouvé les Pas des Grands Maîtres, des grands Phares de l’humanité, dont les plus connus sont : Lao-tseu pour l’Extrême Orient, Gautama dit le Bouddha pour l’Orient, un certain Jésus pour le Proche Orient, ce Jésus  que l’Église Chrétienne (Catholique et Protestante) a  si atrocement Défiguré. N’a-t-il pas dit  : « Qui marche sur mes pas fera ce que je fais, il fera de plus grandes choses encore car moi je m’en retourne au père  » ? Tout ce Blog à Part prouve que je Marche sur les Pas à la suite de ceux là, actualisant avec des schémas et des termes plus clairs pour Aujourd’hui ce qui avait été dit caché par un double sens (dit Parabolique).

  • So far, this example may seem insignificant or even trivial, unless I emphasise the following point, which makes it exceptional in the history of mankind – I have to mention it as it is the very justification for this blog. By rejoining  the Trunk, I retraced in it the steps of the Great Masters, the great Beacons of mankind, the most famous being Lao Tse for the Far East, Gautama (or the Buddha) in the East, a certain Jesus in the Near East, whom the Christian Church (both Catholic and protestant) has dreadfully defaced. Did He not say: “he who believes in Me, the works that I do he will do also; and greater works than these he will do, because I go to My Father”. My blog demonstrates that I am following the path of the Great Masters, bringing up to date, graphically and more explicitly, for the world of today, what may have been obscured, for instance, by a double meaning.

Sous des Latitudes certes différentes et avec des langages différents, ces personnages de l’Histoire furent des gnostiques non pas mal compris mais différemment interprétés, de telles sortes que les hommes ont récupéré de-ci, de-là, des bribes de leurs Dires pour en faire des Dogmes et donc… des Religions différentes, des Idéologies plus ou moins prestigieuses dont les noms finissent en « isme« ; taoïsme, bouddhisme, christianisme, etc.  soit des causes différentes …. de Guerres !

  • In different lands and through different languages, these Gnostics were not necessarily misunderstood, but understood in different ways, so that men have grabbed here and there fragments of their Sayings and turned them into dogma, hence into religions and ideologies of greater or lesser appeal: Taoism, Buddhism, Christianity etc, which themselves have been the various causes of wars.

Compte tenu de ce que mes analyses des hommes, des femmes, du Couple de Forces homme-femme,  m’ont révélé, je me sens donc habité par une sorte de mission, celle de  faire comprendre à Tous que nous procédons du même « Tronc » (dont les Racines sont le monde marin – l’Océan – « placenta » de toutes les Formes de vie) et que, de ce fait, ces conflits ne sont les expressions que de l’incompréhension des fondamentaux, incompréhension assez bien illustrée par la « lecture » aberrante que fait la France de cette notion des « Droits de l’Homme » et de la Laïcité, par exemple.

  • In view of what I have learnt from my analyses of men, of women and of the male-female couple, I therefore feel it is my mission to make everyone understand that we all come from the same “Trunk”, (the roots of which are in the marine world, the Ocean), and that consequently, conflict is only the expression of the misunderstanding of fundamentals. Such a misunderstanding is fairly well reflected in the nonsensical way in which France interprets notions such as Human Rights and Secularism, for example.

Toute la Pensée humaine est fondée sur l’Erreur et doit donc être revue et corrigée dés ses Fondamentaux que sont ÊTRE et AVOIR. Tous les grands penseurs,  philosophes, religieux, politiques, scientifiques (jusqu’à Albert EINSTEIN lui même) etc, parce que ignorants de la Gnose sont – de facto – dans l’ERREUR depuis… des siècles.  C’est pourquoi jusqu’à ce Jour, et via les médias,  la Gnose (avec ses gnostiques) est censurée.

  • The whole of human thought is built on Error and must therefore be revised, starting with its foundations, BEING and HAVING. All great thinkers, philosophers, politicians, scientists and even Albert Einstein himself have for centuries been deeply mistaken – de facto – because they did not recognise Gnosis. And this is why to this day and through the media, Gnosis and gnostics are censored.

C’est donc avec Vous, par le biais de ce Blog à part – il constitue Le dernier Testament pour l’Homme – que je compte donner d’abord des éclairages à partir de ce Tronc salutaire, pour vous Le présenter puis, partant de Luialler sur des Branches pour rendre témoignage de cette Gnose (ce Tronc) que les puissants de ce monde ont tout intérêt à ignorer puisque tous tirent leurs Pouvoirs de votre Ignorance de ce Référentiel salutaire.

  • This blog is the Final Testament. It is therefore with you that I intend to give introductory insights into this salutary Trunk, then move from it towards its Branches to bear witness to Gnosis, the Trunk, which those in power find convenient to ignore, as they all derive their authority from your own lack of knowledge of this salutary System of Reference.

Souhaitons-nous bon courage et surtout Bonnes Routes, chacun ayant la sienne propre qui est unique en ce monde.

  • Let us wish ourselves well – good fortune and successful  journeys, as each one of us travels a path which is unique in this world.

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Penseur – Psychanalyste fondamental  (de l’Humanité à l’Individu)

Jean S. Dallière, gnostic.
Fundamental psychoanalyst (from Mankind to the Individual).