Archive for the ‘La Pensée complexe gnostique’ Category

Lettre Ouverte à l’Eglise Réformée de France – Art. 194

mardi, avril 4th, 2017

Article n° 194

-:-:-

LETTRE OUVERTE

à

L’ÉGLISE RÉFORMÉE DE FRANCE

 

Je suis Enfant de ce monde Naturel.

Le monde Culturel m’a fait tel que je suis devenu, Aujourd’hui.

-:-:-

Né sous-x, pendant la guerre (Paris, 1941)

j’ai été adopté par une famille protestante

protestante et très pratiquante.

Dans cette famille, deux pasteurs, de manières différentes,

ont rendu hommage à cette religion. Ils m’ont aussi Enseigné.

Ils furent mes oncles :

Louis Dallière, pasteur à Charmes sur Rhône,

(grand ami de André Chouraqui)

et Émile Dallière, pasteur à Évreux.

Tous deux, Louis (avec son épouse Marie-Caroline née Boegner) et Émile, furent reconnus comme « Justes parmi les Nations ».

Tous Trois ont leur Arbre, en leur Nom, dans l’Allée des Justes, à Jérusalem.

– :- :-

Nourri, dès l’âge de 3 ans, au Protestantisme par le pasteur Pierre Charles Marcel

(PCH pour les intimes) à Saint-Germain-en-Laye

mon adoption m’a fait m’interroger sur ce monde (qui autorise la naissance sous-x !)

mais aussi sur celui de ses diverses Religions…

La parution de la Bible, traduite par André Chouraqui,

fut pour moi un choc terrible.

Elle m’ouvrit les Yeux sur une Religion différente de celle dont on m’avait Nourri.

Étudiant cette Bible pendant plus de 30 ans en la passant au peigne fin de l’Analyse

(et de la Psychanalyse « revue et corrigée » exercée plus de 30 ans)

mes déductions et conclusions ont été bouleversantes,

d’un Enrichissement considérable dont le Protestantisme devrait s’inspirer …

– :- :-

Dès la Genèse biblique, il apparaît que le concept de Dieu, à juste titre, est exclu

et remplacé par YHWH-Elohim qui, ai-je montré par mes études et travaux,

sont des Noms associés comme ÊTRE-AVOIR qui, fusionnés, constituent lAmour.

Ce qui change TOUT pour la compréhension de l’Ancien Testament !

Ainsi peut-on comprendre que ce qui est « produit » par l’Esprit ÊTRE est de YHWH

et ce qui est produit par le Matériel AVOIR est de Elohim.

Ces deux « productions » se font donc par CARENCE d’Amour.

-:-:-

Commençant par la Création matérielle du monde (Elohim),

ce « En Sept Jours » devient clair…

Il n’est pas question de « jours » de 24 heures…

mais de Planètes, encore appelées Lustres suspendus au plafond des cieux.

Un septième de la Création est attribué à chacune des Planètes.

La Genèse est ainsi affaire d’Astrologie.

Pourquoi continuer à croire au premier degré du Verbe

qui maintient les peuples dans l’Ignorance et surtout, dans l’Erreur ?

 

Caïn et Abel

Ils sont deux clans, voire, deux tribus,  et non deux Individus.

Abel est émissaire de l’esprit (YHWH) et Caïn est matérialiste (adepte d’Elohim).

Le matériel tue le spirituel. C’est le Matérialisme qui prend le dessus, déjà.

Mais, au cours de l’Évolution générale de l’Homme, il en est toujours ainsi.

Ce que l’Homme nomme « Evolution » est affaire de transformation du Spirituel en Matériel

et ce, en un laps de Temps qui lui fait croire à la notion (subjective) de Déclin.

 

Les Grands Âges

Adame qui vécu 930 ans, Seth 912 ans , Enosh 905 ans, Noé 950 ans, etc.

Ce sont là les Âges des Tribus et non d’individus.

Pourquoi laisser croire qu’il est affaire d’individus ?

 

Le Déluge

Dans la Bible,

Quand le sujet évoqué se veut spirituel, c’est alors YHWH qui Parle.

Ici, c’est YHWH qui s’adresse à Noé.

Ce Déluge n’est pas affaire de pluie physique, mais psychique.

C’est tout autre chose qu’il faut comprendre de ce Déluge spirituel….

 

La Terre Promise – (Gen. 13/14)

Plus grave de conséquence quant à sa mauvaise compréhension…

Avant qu’il ne nous quitte (09 juillet 2007), j’écrivais à André Chouraqui :

« il n’est pas un seul Juif en Israël ». Il m’a évidemment répondu.

En effet,

de Shem, ce clan qui descend de Noé, nous arrivons à cet autre clan nommé Abram (Gen.12/1)

YHWH s’adresse à ce clan Abram et lui dit : « de la terre que je te ferai voir ».

Etant donné que ce n’est pas Elohim qui s’adresse à ce clan mais YHWH, nous devons systématiquement comprendre qu’il n’est pas ici question de terres géographiques, physiques, mais d’une TERRE SPIRITUELLE.

En résumé :

c’est de la mauvaise interprétation de ce passage

que le peuple Juif n’est plus constitué de vrais « juifs»

car, un véritable « juif » n’a ni dieu ni maître

il ne peut en aucune façon porter une arme et se prétendre propriétaire de terre(s)

Jésus a témoigné du véritable « juif ».

SEULE la traduction de la Bible faite par André CHOURAQUI

permet de réaliser combien le Judéo-christianisme s’est égaré

dans sa compréhension de l’Ancien Testament…

Je comprends mieux pourquoi cette traduction d’André Chouraqui est « censurée ».

Mais.. peut-être, pire encore !

– :- :-

Le NOUVEAU TESTAMENT (N.T.)

Par son étude approfondie, le N.T. nous fait apparaître un Jésus

que le Christianisme ignore, a Défiguré,  depuis 2000 ans

et que mes écrits essayent de « ressusciter » !

Jésus fut un pur gnostique, c‘est-à-dire un « sans foi ni loi » ( = ni Dieu ni Maître) 

Comprendre :

Si on coupe YHWH de Elohim, (soit ÊTRE de AVOIR) alors on crée la Foi de la Religion ; et là, l’Amour est Absent (puisqu’il est fusion des deux ; Ce que l’Eglise préfère ignorer…).

Si on coupe Elohim de YHWH (soit AVOIR de ÊTRE) alors, on crée la Loin les lois Politiques ; et là, l’Amour est absent (puisqu’il est fusion des Deux).

Il n’y a pas d’Amour par la Loi (ce que Moïse a voulu ignorer en proposant ses Tables de la Loi )

Les DEUX fusionnés en UN…  voilà le « sans foi ni loi ».

Celui qui fait de ces DEUX… UN (soit YHWH-Elohim synonyme d’Amour)

on dira de lui qu’il est « sans foi ni loi » ( = ni Dieu ni Maître)

celui là… il est le véritable GNOSTIQUE

La GNOSE étant ÊTRE-AVOIR fusionnés (YHWH-Elohim = Amour = Verbe Lumière).

 

Tout le Nouveau Testament est à comprendre tel un SCÉNARIO

de pièce de théâtre ou, comme on dirait aujourd’hui, de cinéma.

Dans mon ouvrage «  L’Écrit primal : la Gnose » paru en 2015

je développe cette histoire merveilleuse – l’Affaire Jésus  – titrée

« Jésus, l’Acteur du premier Scénario de l’Histoire »

où j’explicite avec détails, tous les prétendus « miracles », toutes les péripéties du N.T.

en montrant que Jésus n’est absolument pas mort sur la croix.

Il fallait, par contre que la chose soit ainsi perçue et crue

pour que sa résurrection ait tout son sens, sens que je dévoile aussi.

Le gnostique témoigne – entre autre –  de l’Immortalité, du Temps Présent (synonyme)

 

Article 182 - Vous avez-dit

Légende – Le Tronc de l’Arbre Nature (= aussi, le Cosmos, l’Universel) avec ses DEUX Branches Culturelles ÊTRE et AVOIR. Le Tronc est ÊTRE-AVOIR fusionnés soit YHWH-Elohim, soit Amour.
Quand ÊTRE est pris seul, la fin, le sommet, de sa spirale Enroulante ( = Néguentropie croissante) par sa notion de « Plafond » donne le Nom de « Dieu » et AVOIR, pris seul, va donner, par sa spirale déroulante (Entropie croissante) celui conséquence de « Diable » avec l’idée de Multitude et de « Mur ». Par ma « Théorie Universelle de la Complexité » j’ai démontré que ÊTRE et AVOIR entretiennent, depuis la Nuit des Temps, un rapport de causalité encore appelé Psychosomatique. Autrement dit que c’est ce Plafond « Dieu » qui place en secteur AVOIR de la Politique ce « MUR » contre lequel les peuples sont contraints d’aller s’éclater !
« Dieu » est dialectique et paranoïaque soit totalement inapproprié.
Les Religions dites monothéistes doivent retrouver ce Tronc-Nature (= Gnose) qui, seul, est salutaire. Le gnostique, il est l’humain qui Marche en la Voie, sur le Chemin Nature de Vérité.

Depuis bientôt 40 ans je rends témoignage de la GNOSE

étant devenu moi-même gnostique, comme Jésus.

Je témoigne du Verbe-Lumière qui (pour information) est ÊTRE-AVOIR fusionnés

ce que tout théologien est obligé d’ignorer… sans quoi, il devient lui-même gnostique !

  • Nota – Je signale qu’être agnostique c’est être extérieur à la Gnose soit en secteurs ÊTRE et/ou AVOIR. En d’autres termes, aux Yeux du gnostique, tout Croyant en Dieu est agnostique.

Dans mes écrits, j’ai également montré que  Laotseu auteur du TAO avec son YIN-YANG

(qui sont respectivement comme Elohim-YHWH soit AVOIR-ÊTRE) pour l’Extrême Orient,

et que Gautama dit le Bouddha, pour l’Orient

sont tous deux comme Jésus pour le Proche Orient.

Comme eux Trois je témoigne à mon tour mais, pour l’Occident

et considère que l’ÉGLISE RÉFORMÉE DE FRANCE

aurait tout intérêt à s’inspirer de mes travaux et études (plus d’un demi-siècle)

résumés dans mon ouvrage « l’Écrit primal : la Gnose » (éd. Edilivre)

pour Enrichir sa compréhension des Textes bibliques

dont, seule, l’IGNORANCE du sens métaphysique entretien la FOI.

Qui pénètre ce sens métaphysique n’a plus besoin d’avoir la foi.

Il Marche alors sur la Voie et, par cela, il est sauvé !

Tel est, certes résumé, le Message de Jésus, le Message gnostique.

-:-:-

La vraie RÉFORME du Protestantisme n’est pas encore faite !

Tant qu’elle ne se fera pas, l’ISLAM pourra se Nourrir d’illusions…

-:-:-

La fin du TERRORISME implique cette Réforme

qui fera disparaître de toutes les Consciences

le concept dialectique et paranoïaque de « Dieu »

pour voir (re)Naître l’Unitaire et salutaire Verbe-Lumière :

ÊTRE-AVOIR

le 04 Avril 2017

Par : Jean S. Dallière

Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

Auteur de « la Théorie Universelle de la Complexité » (1985 Paris)

Auteur gnostique de « l’Écrit primal : la Gnose » (2015 Paris)

http://blogapart.freehostia.com (article n°194)

jeansidal@orange.fr

 

 

 

L’Homme a-t-il été chassé de la Nature ? Art.189

jeudi, janvier 7th, 2016

Article 189

-:-:-

L’ Homme a-t-il été chassé de la Nature ?

-:-:-:-

par Jean S. Dallière

Auteur gnostique – Psychanalyste fondamental

-:-:-:-

Rappel succinct – Certains Textes anciens – notamment ceux de la Bible – évoquent l’apparition de l’Homme sur la Terre (cf. Genèse 2 verset 7) précisant que YHWH Elohim (malencontreusement traduit, beaucoup plus tard soit vers le 3ème – 4ème siècle, par « Dieu ») façonna l’Espèce Homme à son Image (…) dont l’homme nommé Adam et ce, au Septième Jour de la Création (…). Je précise ici bien que ce ne soit pas l’objet de cet article, que ces « Jours » là ne sont pas des durées de 24 heures mais des attributions de la Création du monde à des planètes de notre système solaire. Nous sommes là à l’origine de l’Astrologie.

Quelques versets plus loin, autrement dit quelque temps plus tard, apparaît la création de la femme dont on sait qu’elle fut séduite par la Parole du Serpent qui l’invita à manger le fruit défendu (notion ici du Péché Originel auquel, ceci dit en passant, l’Islam, et à tort, ne croit pas ! Ce qui constitue une carence idéologique grave de conséquences de cette religion…) lequel fruit eut pour direct effet de lui « ouvrit les yeux » sur la distinction du Bien et du Mal (distinction d’une Dialectique qui est étrangère au Milieu Naturel). Ces Écrits, considérés comme sacrés pour des milliards d’humains depuis de nombreux siècles, font donc porter à la Femme – et à la Femme seule ! – LA faute dont la conséquence fut fatale pour toute la descendance soit, toute l’Espèce. En effet, c’est suite à cette faute que le Couple Adam et Eve fut chassé de ce Jardin d’Éden synonyme de : la Nature.

-:-:-:-

Quelques millénaires sont passés maintenant depuis cette version biblique de la Création du monde par Dieu (!). Autrement dit, la Conscience humaine, grâce à son élévation inhérente à l’évolution générale (elle est synonyme d’élévation du niveau des Consciences, de toutes les consciences de toutes les Espèces de la Terre) peut avoir sur ces Textes estimes sacrés, une interprétation autre, mieux, une traduction autre des premiers temps de la vie sur Terre.

Une première précision d’importance.

La Nature, au sens large du terme, soit TOUT de ce Corps cosmique, universel, UN, etc. auquel notre espèce Homme appartient au même titre que toutes les autres espèces, N’EST PAS DIALECTIQUE.

Autrement dit, tout, absolument tout… de son plus petit élément (l’électron de l’atome par exemple) à son plus grand constituant (la galaxie par exemple) de cette Nature est VIE.

La Mort, telle que l’Homme la pense, ne doit en aucun cas être opposée à la vie, elle en est un élément constituant. La mort peut être opposée, oui, à la naissance, aucunement à la vie. Nous dirons donc que le fait, pour l’homme, de croire en la mort est déjà comme la preuve qu’il ne vit pas DANS la Nature, qu’il n’est pas en communion avec Elle comme toutes les autres espèces. Cela prouve qu’il en est Extérieur sans pour autant en être totalement coupé… Ce qu’il ne peut

Comment naissent les Espèces ?

Chez l’Homme, comme pour toutes les espèces sexuées, le rapport sexuel – mâle-femelle, homme-femme – est indispensable pour assurer sa descendance. La Nature, elle, Berceau de toutes les espèces, peut être pensée androgyne. Qu’est-ce à dire ?

Ce sont les volcans sous-marins (uniquement ceux sous-marins) qui, lâchant leur lave (analogie avec le sperme masculin) féconde l’Océan, liquide amniotique de la planète. C’est ainsi que l’Océan se trouve être la source de TOUTES les espèces de la Terre. C’est par cette force ascensionnelle dont il va être maintenant question, que nombre d’espèces ont transité de l’océan pour vivre sur la terre ferme. On remarquera le nombre impressionnant de similitude entre certaines espèces marines avec celles devenues terrestres (crabes de mer et crabes terrestres, araignées de mer et araignées terrestres, anguilles et serpents, etc.. etc. La liste est longue !).

Comment l’Homme a-t-il pu se retrouver exclu de la Nature ?

Pour aborder cet aspect de la question, nous devons faire ce que certains esprits estimeront être de la science fiction c’est-à-dire décrire par des mots (!) cette partie de vie de l’Homme qui fut antérieur à l’apparition de la Parole. Comme si, alors que le bébé venait au monde il lui était demandé de nous décrire comment ça se passait, là d’où il vient ! On voit bien le ridicule de la chose. Cependant, il en est de même pour l’Intelligence de l’Homme qui sera à jamais incapable de décrire avec objectivité ce qui s’est passé avant l’apparition de Adam et Eve sur Terre. Je vais quand même faire cet essai périlleux…

Dans notre espèce Homme, la femme accouche de l’enfant nouveau-né lequel, de facto, se trouve chassé du milieu symbiotique qui l’a conçu. Je prends cet exemple d’analogie sachant qu’il ne peut pas exister, chez l’Homme, d’exemple qui soit étranger et qui ne « parle » analogiquement de la Nature qui l’a conçu. Selon cette affirmation, on peut donc dire que si la Femme « accouche » c’est parce que la Nature a accouché, Elle aussi, de toutes les espèces qui sont sur cette Terre. Mais, va me dire mon lecteur interrogatif : « toutes les espèces ne sont pas extérieures à la Nature ?  » En effet, il n’y en a qu’une et, UNE SEULE : l’espèce Homme.

Toutes les espèces forment entre elles une pyramide des espèces avec une majorité d’entre elles situées vers sa base. Plus on s’élève, plus on trouve des espèces à plus haut niveau de conscience (conscience « simple ») donc, en nombre toujours plus réduit.

L’Ascension est cette règle qui touche TOUTES les espèces sans exception. Toutes sont contraintes de s’élever guidées pour cela par les rayons solaires qui jouent le rôle de tuteur référent, et grâce aussi à la Lune qui, Elle, tient le rôle d’aspirateur de Formes; elle aide ces Formes à s’extraire de la Base de ladite pyramide pour tendre vers son sommet. C’est ainsi que l’espèce qui est au sommet est appelée à sortir de cette pyramide, à s’extraire de la Nature et à constituer un milieu autre appelé le Milieu CULTUREL .

Là se trouve maintenant l’espèce Homme, toujours plus extérieur et éloignée de la Nature. Où il faut préciser qu’avant l’espèce Homme, il y eut une autre espèce qui tenait cette place dominante, comme une autre espèce la tiendra à la disparition de l’Homme. La chose est inévitable.

Quels intérêts pour l’Homme d’avoir été chassé de la Nature ?

Créé par l’Homme le milieu Culturel révèle quelque chose de très important, de fondamental, qui semble ne pas avoir été encore perçu par les consciences scientifiques traditionnelles soit les plus éclairées et que je vais révéler ici.

Axiome – Mon exposé s’appuie sur l’axiome selon lequel il faut avoir quitté son milieu originel (ce sera ici la Nature) pour pouvoir prendre conscience « double » des composants, des constituants fondamentaux dudit milieu d’origine.

Je parle ici de conscience « double« . Qu’est-ce à dire ?

Tous les éléments – encore appelés individus – qui composent la Nature (le Minéral, le Végétal et les espèces Animales) sont habités par des Mécanismes psychiques (en fait, une Énergie vitale) qui garantissent leur survie. On parlera de Symbiose quand ces individus vivent dans l’Océan, et on parlera d’Osmose quand ils sont sur la terre ferme. Ces Mécanismes psychiques (plus ou moins élaborés suivant leur altitude au sein de la pyramide des espèces) sont soumis à la prise de conscience « simple » qui est cette caractéristique vitale de la Connaissance en laquelle sévit le temps PRESENT.

Cela ne peut « dire » quelque chose qu’à partir du moment où, sortie de la Nature, l’espèce considérée (ici, l’Homme) prend conscience « double » des éléments qui composent son environnement. A partir de ce moment-là, cette Connaissance commence à se déliter pour laisser place aux éléments de sa décadente décomposition (les futurs Savoirs) : c’est alors le temps Présent qui s’estompe pour laisser émerger les temps Passé et Futur.

En effet, ce faisant, l’Homme cesse de vivre en Connaissance avec le milieu Naturel, il prend alors conscience de lui-même (d’où cette conscience double) par laquelle va se développer tout progressivement le SAVOIR, tous les Savoirs. Là, on ne parlera plus d’osmose, encore moins de symbiose. Tel est cet espace où sévit la Conscience double.

Au fil des temps, l’Homme se sentira, tout progressivement, toujours plus distant de son milieu naturel initial, avec ce sentiment d’avoir été rejeté par lui, et même comme abandonné ! En fait,il est abandonné à lui-même. En lui, l’émergence de l’Ego (qui génère l’idée de Personnalité) participe à compenser, tant bien que mal (!) cette Perte d’Amour avec son Milieu originel et il se mettra alors en quête, à travers toutes ses Actions et le vocabulaire naissant d’un Langage… à essayer de justifier sa vie sur Terre. En réalité, il ne vit plus, il tente de survivre.

Le Langage qui apparaît chez l’Homme apporte une information capitale quant à la composition du Milieu Naturel !

Ce Langage se construit puis s’articule autour de DEUX sous-référentiels majeurs qui sont ÊTRE et AVOIR (ÊTRE séparé de AVOIR). C‘est donc à la lumière de mon axiome précédent que nous pourrons et devrons comprendre la structure fondamentale de la Nature qui est ce Référentiel complexe, unitaire, que les humains ont maintenant bien oublié !

La Nature est fusion de ÊTRE-AVOIR où ni ÊTRE ni AVOIR n’est isolément observable. Autrement dit, nous devons considérer qu’en observant un animal sauvage dans la Nature nous voyons en même temps et son Corps (AVOIR) et son « Mécanisme psychique » (ÊTRE). En d’autres termes nous pouvons affirmer que son ÊTRE est son AVOIR, que son AVOIR est son ÊTRE.

Mais… il n’en est pas de même chez l’Homme !!

Par rapport à ce Référentiel Nature Vertical (symboliquement estimé ainsi mais l’idée de Rectitude est plus appropriée ; il est le Tao chinois par exemple), son entité ÊTRE s’est développé d’un côté (arbitrairement, nous dirons qu’il s’est développé dans des espaces ou « sphères » à gauche du Référentiel Vertical Nature) et l’entité AVOIR s’est développé à l’opposé, à droite, en des espaces ou « sphères » Complémentaires à celles de ÊTRE (là est la marque de la Dialectique fondamentale).

Par mes travaux axés sur ce sujet j’ai pu montrer que ces entités fondamentales de l’Homme entretiennent entre elles et depuis toujours – et toujours plus nettement depuis que l’Homme a été chassé de la Nature – une relation de causalité ou encore dite Psychosomatique. AVOIR découle de ÊTRE, jamais l’inverse.

On pourra observer Aujourd’hui que toutes les Actions des humains, depuis qu’ils ont quitté la Nature qui est synonyme d’Amour absolu (la définition de cet Amour absolu étant ÊTRE-AVOIR fusionnés), s’avèrent être animées par un degré plus ou moins important de CARENCE d’Amour.

De ce fait, on observera également que ces actions humaines tentent de faire « payer » à la Nature son lâchage, son abandon telle une Naissance sous-x de l’Espèce ! On comprendra donc pourquoi les humains, par ces mêmes actions, semblent se venger de cet abandon et détériorent constamment la Nature…

Enfin… il n’est pas inintéressant de comprendre que c’est de cette entité Essentielle ÊTRE que sont nées toutes les Religions des hommes et de l’entité Nature AVOIR toutes les Actions Scientifico-Politiques avec ce même rapport psychosomatique entre ces deux instances.

Mais là… nous abordons d’autres considérations tout aussi délicates, sinon plus (…) qui ne sont pas l’Objet de cette étude.

le 07 janvier 2016

ABSTRACTION – VACUITÉ – Art. 188

dimanche, novembre 22nd, 2015

– Article 188 –

-:-:-

ABSTRACTION –  VACUITÉ

-:-:-

Les concepts tels :

LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ

que la France arbore fièrement sur des frontons de ses édifices

sont nés de désirs profonds, nostalgiques,

d’un ETAT originel (notions d’Eden, de Paradis perdu, etc..)

que l’Homme, par son évolution générale,

a été contraint de QUITTER

et auquel, par cette évolution,

il tourne toujours plus le dos.

Nous dirons donc que ces concepts

sont ce à quoi les humains aspirent

par MANQUE fondamental d’Amour,

cet Amour édénique que,

chemin faisant,

ils vivent de moins en moins !

Tels sont ces concepts et ces mots

– des ABSTRACTIONS, des VACUITÉS –

qui constituent les fers à béton

du Langage humain

_____________________________________________

Nota : On appellera Pensée POLITIQUE toute idéologie – se voulant populaire – à tendance Matérialiste (soit foncièrement Négative) dont l’Objet sera de « remplir » ces abstractions, ces vacuités, de valeurs (!) artificiellement positivées (notions psychanalytiques de Signifiant – le mot-  et de Signifié – ce qu’il veut donner à dire, à comprendre) obligeant alors l’emploi de la langue de bois, autrement dit celui du Mensonge social.

Le 22 novembre 2015

Pensée gnostique de Jean S. Dallière

jeansidal@orange.fr

« POURQUOI LA GUERRE ? » – Art.187

mercredi, novembre 11th, 2015

– Article 187 –

Lettre de A.EINSTEIN à S.FREUD
ayant pour sujet :

« Pourquoi la guerre? »

-:-:-:-

      Le samedi 31 juillet 2010 j’adressais un long courrier, estimé très important, à Madame Irina BOKOVA, Directrice générale de l’UNESCO quand, dans l’après-midi du même jour, je prenais connaissance de la lettre « Pourquoi la guerre ?  » qu’en 1932 A. Einstein adressa à S. Freud, deux grands savants dont les noms sont gravés dans le marbre de l’Histoire. Je regrettais d’autant plus de n’en avoir pas connu l’existence plus tôt, que ce courrier adressé à cette Directrice de l’UNESCO avait justement pour trame la guerre entre les hommes, avec la révélation jusqu’ici inédite de sa cause-première (répondant ainsi à cette question où, ni A. Einstein – il a alors 53 ans – ni S. Freud – il a alors 76 ans -, n’apportèrent de réponse) courrier dans lequel, comme par hasard (…) je citais justement ces deux savants.

Mais d’abord, pourquoi ce courrier vers l’UNESCO ?

Résumé. Depuis septembre 2009, après avoir pris contact avec Martine AUBRY, Première Secrétaire du Parti Socialiste, au motif que je prétendais alors – et le prétends toujours – être une des rares personnes à connaître sur quels leviers il convient d’agir pour orchestrer le salutaire Redressement de la France en particulier et, plus généralement, celui de tout Pays dont l’évolution conduit  » dans le Mur », celle-ci, au vu des références de mes travaux (plus de 50 années de recherche fondamentale sur l’évolution générale de l’Humanité en qualité de Psychanalyste fondamental avec, en 1985, la publication à Paris de ma « Théorie Universelle de la Complexité » laquelle me place comme penseur-expert de la Complexité existentielle) celle-ci, dis-je, me mit aussitôt en relation de travail avec le président de son Laboratoire des Idées du P.S., l’énarque Christian PAUL dont la mission était de présider alors l’élaboration de plan de campagne en vue des prochaines élections présidentielles.

Après avoir élaboré, pour celui-ci, un dossier (21 pages) résumant l’ensemble de mes travaux illustrés par trois pages de schémas symboliques, dossier dont il accusa réception le 15 septembre 2009, je dus déplorer l’absence de toute réponse. Je réitérais alors mon envoi vers Martine AUBRY le 29 mai 2010 et j’eus alors une réponse (en date du 08 juin 2010) dans laquelle il y eut cette phrase :

« A notre humble niveau, nous préférons avoir recours aux travaux d’auteurs comme Edgar Morin, autre penseur de la complexité (peut-être vulgarisateur masqué de vos propres thèses?) dont les théories guident, avec d’autres, nos travaux actuels.  »

C’est à ce moment-là que j’eus l’idée d’aller sur internet pour consulter les travaux de ce sociologue-philosophe-penseur dont je connaissais certes le nom, quelques-unes de ses idées au sujet de la Complexité (idées avec lesquelles je n’étais pas toujours d’accord), mais sans plus. Je tombais alors sur un dossier de plus de 60 pages que ce penseur de la complexité rédigea à l’attention de l’UNESCO, dossier ayant pour titre :  » les sept savoirs nécessaires à l’éducation du futur » publié en octobre 1999 par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (7, place de Fontenoy 75352 Paris).

Ce dossier me fit bondir tant il comportait de faux-sens, de contresens, d’aberrations en tous genres avec une erreur fondamentale considérable, commise d’ailleurs par bon nombre de savants, politiques, philosophes, penseurs, etc.,.. de la Communauté Européenne (et même des U.S.A.) et qui est la confusion entre les verbes Connaître et Savoir. Ce manque de distinguo rendait totalement caduques toutes les idées émises dans ce dossier d’Edgar Morin.

C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’écrire à la Directrice générale de l’UNESCO – Irina BOKOVA – pour l’informer de mon point de vue d’expert de la Complexité sur ce dossier qui se voulait de haute portée.

C’est ce jour même de l’envoi de mon courrier que je tombais sur cet écrit entre A. Einstein et S. Freud, courrier ayant pour objet :  » Pourquoi la guerre ? « .

-:-:-

A propos de ces courriers échangés entre deux grands génies des temps modernes.

Tout un chacun peut lire lesdits courriers sur internet et constater que si l’un pose la question en peu de lignes (le Chrétien-scientifique-matérialiste qui aurait bien aimé établir une théorie unitaire liant, entre eux, les antagonistes universels Spiritualité-Matière mais qui n’y est pas parvenu; ce que mes travaux prétendent avoir réussi à faire) l’autre, le psychanalyste athée et sur plusieurs pages (!) n’y répond pas du tout. Il eut d’ailleurs été intéressant de connaître la réaction d’Einstein (si tant est qu’elle fut rendue publique ?) à la lecture de cette réponse de Freud…

Toujours est-il que cette question de fond, des plus pertinentes et toujours d’actualité – je pourrais dire, hélas, « éternellement d’actualité  » – trouve sa plus juste réponse dans ma Théorie Universelle de la Complexité éditée à Paris en 1985 (dans mon ouvrage « L’Arbre au Sein du Jardin », aux éd de la Maisnie, Paris) et tant de fois citée dans mes écrits. Elle le sera toujours – tant de fois citée – tant qu’elle demeurera sous le boisseau, je veux dire totalement censurée par tous les scientifiques, universitaires, politiques, journalistes, etc..

Si cette censure persiste, notamment depuis que cette théorie se trouva en 1985 entre les mains de François MITTERRAND – ce dont il m’informa par courrier personnel -, alors président de la République, c’est bien parce que les principales réponses aux questions fondamentales que l’Humanité se pose depuis tant de générations, s’y trouvent exposées et qu’elles furent découvertes par un homme (moi, en l’occurrence) qui n’a suivi aucun cursus universitaire, dont aucun pair ne peut se glorifier (contrairement à S. FREUD et A. EINSTEIN qui ont eu des maîtres référents qui les ont formés à leur discipline respective) et qui vient « poser » ses idées dans la Société comme un cheveu sur la soupe…

Pour les « gérants » de la société Scientifique, cet exemple (mon cas) est tout simplement intolérable, sans précédent, car venant d’un esprit totalement autodidacte et libre qui, de surcroît, n’a pas même son certificat d’études… Mettez-vous deux secondes à la place d’énarques, d’esprits supérieurement « pointus », etc… Quelle claque, quelle honte aussi !

– :- :-

Alors, « Pourquoi la guerre ? » (Rappel succinct où l’on va voir que ni A. Einstein ni S. Freud n’ont approché, encore moins perçu, la réalité de la complexité de ces Mécanismes humains).
Il nous faut parler ici en termes symboliques sans quoi, nulle explication de la réalité existentielle, complexe, ne peut être appréhendée. Mes propos vont être directs, sans emphase, sans phrases pompeuses et savantes comme se complaisent trop souvent à s’y étendre tant de beaux esprits (!) comme pour masquer leur fondamentale ignorance, trompant ainsi le lecteur. Je fais ici un rapide survol de certains de mes écrits.

La Nature était avant l’Homme. Elle est, évidemment, pendant son évolution. Elle sera encore et toujours bien après Lui quand il aura disparu de la surface de la Terre. La Nature est donc LE Référentiel par excellence par rapport auquel l’Homme peut et doit « faire le point » pour se situer, pour se trouver et se comprendre.

Mais, c’est quoi la Nature ? Des champs d’herbes qui s’étendent à l’infini où broutent de paisibles troupeaux avec, ici ou là, des champs d’oliviers, de pommiers, des cultures de maïs ou de blé; à perte de vue, des vallées accueillantes au creux desquelles courent vers la mer des torrents et rivières poissonneuses ? Non. Ceci est une vision humaine de la Nature, vision plus ou moins poétique selon l’ordre des mots employés. La Nature c’est à la fois et beaucoup plus simple à définir et donc quasi inaccessible à la Conscience humaine. Inaccessible et inconcevable car : la Nature est fusion synthétique de ÊTRE-AVOIR

Vous ne voyez pas ce que je veux dire ? Mais alors… pourquoi, si je dis :  » la Nature est le TAO, c’est-à-dire synonyme de YIN-YANG  » il y a des millions d’individus de par le monde qui prétendent comprendre ce que je veux dire ?

La Conscience de l’Homme interdit au commun des mortels d’appréhender les Mécanismes complexes de la Nature. Cette Conscience qui accule à évoluer par des Branches rend l’Homme lâche vis-à-vis de cette Nature synonyme de Tronc-Gnose.

Une image symbolique. En effet, la Nature peut être représentée par le Tronc d’un Arbre avec ses racines océanes qui sont tout ce qui vit dans les mers du globe. Voilà défini le Milieu Naturel terrestre. Et ce Tronc pousse bien droit parce qu’il est fusion incessante de YIN-YANG soit, pour les européens, fusion incessante de ÊTRE-AVOIR. Je positionne ÊTRE avant AVOIR soit YANG-YIN quand il est question des Branches. Dans le Tronc, il n’est aucun Ordre semblable.

Or, l’espèce Homme fut chassée de la Nature nous disent des Textes Anciens; la Genèse biblique mentionne Adam, émissaire de ÊTRE, chassé le premier. EVE, parce qu’émissaire de AVOIR, fut donc chassée en conséquence; ce que les théologiens et exégètes du monde entier semblent bien vouloir ne pas comprendre… Ainsi chassé, l’Homme évolua en Branches par rapport au Tronc, Branches qui ont constitué le Milieu Culturel.

Ces Branches sont de DEUX types : celles qui ont poussé (arbitrairement) « à gauche » du Tronc et qui développèrent, par le verbe auxiliaire ÊTRE, un Esprit (non la Pensée) dont la finalité est le concept unique de Dieu. Puis, les Branches qui, de façon Complémentaire soit à l’opposé à droite, développèrent et exploitèrent le verbe auxiliaire AVOIR lequel développa toutes les formes possibles de la Pensée dont dépendent et découlent tous les Savoirs Scientifiques, Politiques, Philosophiques, etc…

Article 182 - Vous avez-dit "virtuel " ?

Légende : Ces Branches des Savoirs sont de DEUX types.Par ÊTRE, en spirale Enroulante (à gauche) formant un cône, pointe en Haut, des Religions où le sommet situe le concept de Dieu et, par AVOIR, en spirales déroulantes (à droite) qui sont les supports de toutes les démarches scientifico-politiques. Le Tronc-Nature, lui, contient la Connaissance avec son représentant, le gnostique.

Où il faut maintenant comprendre – autre exercice délicat pour la Pensée Occidentale – que dans la pousse de ces Branches, celles de ÊTRE se fait juste AVANT celles de AVOIR. Par ma théorie déjà citée, j’ai en effet démontré qu’il y a un rapport Psychosomatique – à ce jour, il est ignoré du monde scientifique traditionnel – dans la Pousse de ces Branches où celles de AVOIR découlent de celle(s) de ÊTRE. Jamais l’inverse. Transposé en clair à l’échelle de Collectifs cela veut affirmer : la Religion émerge AVANT la Politique. Autrement dit, les Clans, Tribus, Peuples, etc., développent TOUS en premier leur caractéristique religieuse qui prime sur les vues politiques. Si tout ce que je viens de résumer ne vous dit absolument rien, alors l’origine des guerres chez l’Homme vous demeurera pour toujours inaccessible.

Nous arrivons là au cœur du sujet. La religion est avant la politique. Mais, qu’est-ce que la Religion ? Elle peut être symbolisée par une spirale qui s’Enroule (évolution dite à entropie décroissante encore appelée néguentropie croissante) et qui, s’enroulant « mal », aboutit au concept pathologique de Dieu. Si elle s’Enroulait « Bien », il n’y aurait aucune notion de religion. S’enroulant mal, c’est donc conséquemment que, de la spirale déroulante AVOIR, émergent tous les Maux et Fléaux sociaux avec cette notion de GUERRE.

Note importante. Dans la Nature, cet « Enroulement » de ÊTRE (Energie) est Parfait générant de facto et simultanément un déroulement de AVOIR (Physique) tout aussi parfait faisant que, ni l’un ni l’autre, n’est isolément détectable. De ce fait, le phénomène de prise de Conscience « double » – avec son Intelligence – est étranger à la Nature comme à toutes les Espèces Animales qui l’habitent.
La Nature, on peut symboliquement l’imaginer représentée par deux « parallèles » (le Tronc de l’Arbre en l’occurrence) qui sont parcourues, de Bas en Haut, par un curseur Temps progressant à vitesse constante. Ceci est capital à comprendre. Les intersections que fait ce curseur Temps avec les parallèles situent, d’un côté, l’entité ÊTRE et, en vis-à-vis donc, sur l’autre parallèle, l’entité AVOIR (ce sont là les entités constituantes de tout animal dit « sauvage » et/ou de Collectifs naturels).

L’Espèce qui doit être chassée de la Nature (elles le sont toutes, inévitablement un jour, mais, très majoritairement, elles s’éteignent dans le Tronc-Nature sans jamais connaître la pousse en Branches qui engendre la prise de conscience « double » avec l’Intelligence et son ego) et qui a l’opportunité d’évoluer par des Branches, voit son entité ÊTRE évoluer par la Branche de gauche MAIS A UNE VITESSE INFÉRIEURE A CELLE DU CURSEUR TEMPS DE LA NATURE (d’où cette notion de Passé dans la conscience de l’Homme). De ce fait, cette entité va développer une Branche spirale « Enroulante » qui va progresser à vitesse sans cesse décroissante (symbolique du cône pointe en haut avec le concept de Dieu en son sommet) spirale qui, conséquemment, va obliger, à l’opposé soit pour la Branche AVOIR, une évolution spirale déroulante (Entropie croissante de AVOIR) laquelle évoluera PLUS VITE – toujours plus vite – QUE LE CURSEUR TEMPS DE LA NATURE (d’où cette notion de Futur dans la conscience de l’Homme).

Par ma Théorie Universelle de la Complexité j’ai montré que cette évolution entropique de AVOIR conduit « dans le MUR » en imposant aux hommes de faire LA GUERRE dés lors que la spirale Enroulante a stoppé sa progression par sa conception de « Dieu » (c’est pourquoi il peut être affirmé que toute Guerre a systématiquement la Religion pour cause-première). C’est donc par cette théorie que se tient LA RÉPONSE à cette question de fond que posa A.EINSTEIN à S.FREUD, théorie que ni l’un ni l’autre n’eut, hélas, l’intuition…

– :- :-

Pourquoi A. EINSTEIN et S.FREUD n’ont pas vu cela ?

Parce qu’ils eurent dû – pour voir cela – appréhender ce Mécanisme psychosomatique qui, depuis la Nuit des Temps, relie AVOIR à ÊTRE et, secondairement, accepter de comprendre que l’origine de toute Guerre est la Religion, en l’occurrence… celle de leur géniteur de père. Et cela leur fut IMPOSSIBLE à imaginer. Ce qui, personnellement, me fut rendu possible (du fait de n’avoir pas connu mes géniteurs; naissance sous-x) à l’âge de 38 ans, soit après avoir remis à plat toute la Psychanalyse freudienne, perçu ses erreurs et carences (contrairement à ses assertions, S. Freud ne découvrit jamais l’Inconscient de l’Homme) pour l’élever ensuite à l’échelle des Peuples. Ce que S. FREUD ne put réaliser du fait d’être resté bloqué à l’échelle individuelle – dans son Subconscient certes profond – par la non remise en question de la religion de ses pères, le Judaïsme.

psy des peuples

Schéma PSYCHANALYSE DES PEUPLES

LégendeCe que ni A. Einstein ni S Freud ne purent appréhender ! Où l’on voit que le Plafond spirituel, religieux, de ÊTRE (à gauche) est la Cause-Première du MUR, en secteur AVOIR (à droite) contre lequel les Collectifs sociaux sont conduits à aller s’éclater. A ce stade de l’évolution générale du Collectif, la GUERRE se traduit en notion de survie.

_____________________________________________________________________

ADDITIF – du 15 nov. suite aux tragiques événements terroristes de ce vendredi 13-XI-15 Où A.EINSTEIN demanderait alors à S.FREUD « Pourquoi le Terrorisme ? » et où S.FREUD n’apporterait pas davantage de réponse.

Le TERRORISME actuel tire sa raison d’être des positions relatives des Branches Spirituelles ÊTRE (à gauche sur le schéma) nommées Judéo-christianisme et Islam (en jaune) où cette dernière, parce que beaucoup moins « Ouverte », c’est-à-dire moins éloignée de la Verticale GNOSE, a sa branche de conséquence AVOIR (à droite sur le schéma, en jaune) beaucoup moins écartée. De ce fait, celle-ci ne développe pas (pas encore !) les phénomènes de dérive tels : perversions sexuelles, débauches sociales en tous genres via l’Argent, maux et fléaux sociaux, etc… spécifiques de la branche Judéo-chrétienne plus ancienne.

Ces perversions sociales de type occidental ont été accentuées par l’établissement de la LAÎCITE à la française qui est cette loi de Séparation (1905) qui officialise la rupture de la relation dite PSYCHOSOMATIQUE qu’entretiennent – depuis la Nuit des Temps ! – les entités constituantes ÊTRE et AVOIR de l’Homme, respectivement RELIGION et POLITIQUES.

En termes clairs, cette loi de Séparation à la française, c’est elle qui permit à la branche sociale AVOIR une pousse sans cesse toujours plus accélérée (Entropie croissante) vers une pernicieuse Horizontalité produisant ainsi l’émergence de conséquence de Maux et Fléaux sociaux qui font maintenant la RUINE des Sociétés Occidentales.

En d’autres termes, ce TERRORISME actuel est ce Doigt (du Dieu ALLAH) qui veut désigner aux Pays de Culture Occidentale leurs méfaits sociaux qui gangrènent le monde.

En n’intégrant pas dans sa Pensée l’universel Référentiel tuteur GNOSE et dont témoignent mes écrits depuis les années 80, la Culture Occidentale se condamne à vivre dorénavant une prolifération de tels drames jusqu’à ce qu’Elle accepte de voir (!) cette position échec et mat où Elle se trouve. Une Révolution cultuelle et culturelle de l’Europe est URGENTE.

Nous sommes à la porte d’une GUERRE sans fin (le TERRORISME) de Civilisations. Il serait temps d’Ouvrir les Yeux sur la GNOSE que même l’Islam ignore !

_______________________________________________________________________

Une explication complémentaire indispensable ici.

Cette évolution spiralée, Enroulante de ÊTRE et qui se termine par des Idées arrêtées appelées Dogmes (dont le concept de Dieu est le plus élevé) est pathologique car représentée par l’idée d’un Plafond indépassable pour la pensée humaine (Plafond dont témoignent si bien tous les symptômes de la Paranoïa Collective). Ici, la Transcendance est un louable mais vain exercice de Dépassement…
Cette relation Psychosomatique entre ÊTRE et AVOIR fait que ce Plafond causal produit en secteur AVOIR son pendant – un Effet – qui va être un MUR mental contre lequel les Collectifs en question (clans, tribus, peuples), parce que soumis à l’évolution de l’entropie croissante – spécificité de AVOIR, le fameux « Toujours Plus » – vont évoluer toujours plus vite, accélérer sans cesse leur évolution jusqu’à ressentir l’Impression de Chute (le déclin social).

C’est lors de cette Impression évidemment subjective que les Collectifs considérés (clans, tribus, peuples, Nations, etc.) se sentent contraints de partir en guerre avec cette énergie du désespoir qui les habite alors.
Ce Mécanisme Cause-Effets soit, Esprit-Pensées ou, Religion-Politiques, ou encore Cause (de guerre)-Passage à l’Acte (de guerre) existe depuis que l’Homme est Homme, soit depuis que ses Branches ont poussé hors du Tronc.

La Solution pour que la Paix se rétablisse sur Terre parmi les hommes de bonne volonté ? Vous la cherchez ? Vous l’espérez ? Vous la priez tous les dimanches dans des lieux de cultes ? Par mon texte certes concentré, je vous ai donné la réponse ; elle est dans l’énoncé même du problème.
Bien sûr, LA solution – ou l’ « Issue de Secours pour l’Homme » – (développée dans mon dernier ouvrage « L’Ecrit-primal : la Gnose » aux Ed. EDILIVRE) est de tourner les Regards vers le Tronc-Nature pour que les Branches actuellement Divergentes se mettent enfin à CONVERGER vers le Haut, vers le Tronc-Nature qui porte un Nom autre, celui de GNOSE et dont des gnostiques témoignent depuis des millénaires sans être vraiment entendus. Le plus connu des anciens gnostiques est Laotseu pour l’Extrême Orient. Pour l’Orient, il y eut Gautama dit le Bouddha et, pour le Proche Orient il y eut cet homme Jésus, tant Défiguré par l’Histoire, dont la mission fut récupérée par des religieux égarés dans une Branche ÊTRE, spirituelle, du judaïsme. C’est par leur mauvaise compréhension des Paroles de Jésus que ceux-là créèrent… un déroutant CHRISTIANISME !

Pour l’Occident ? Il n’y eut, à ma connaissance, personne avant moi (qu’on me le dise si je fais erreur).

Je suis vraiment désolé pour les admirateurs et adeptes de A. EINSTEIN et S. FREUD mais, à ce sujet-là – qui est Ô combien important pour l’Humanité ! – ils furent tous deux totalement et fondamentalement… nuls !

Ré, le 11 novembre 2015

Jean S. Dallière
Auteur gnostique – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

Adresse e-mail : jeansidal@orange.fr

La pensée du jour… à méditer ! (art.162)

lundi, juillet 1st, 2013

– Article 162 –

La pensée du Jour…

à méditer !

____________________

– 00 1 –

C’est l’homme qui fait les lois

Parce que c’est lui qui est coupable !

(C’est la raison inavouable pour laquelle les hommes freinent le plus possible
l’accès des femmes à la politique, elles qui pourraient bien dénoncer leur culpabilité. 
Ce que tous  nieront,  évidemment)

____________________

– 002  –

Cette pathologie appelée :   » La Conscience humaine «  !

____________________

– 003

La Philosophie :

Elle est cette manière dont les hommes usent
depuis la Nuit des Temps
– non les femmes car elles sont carencée en Essence  « Être »  –
pour penser la vie, pour s’interroger aussi,
en employant des mots du langage verbal
dont ils ont tous de mauvaises – voire fausses – définitions.

(Exemples : la connaissance, l’âme, l’intelligence,
l’inconscient, le savoir, l’esprit, etc.)

D’où leurs incessants questionnements
et leurs différentes visions sur la Vie et non de la Vie.

______________________________________

– 004

En Psychanalyse individuelle les fondamentaux sont Être et Avoir

ils sont respectivement appelés : l’Esprit et le Corps

En Psychanalyse des Collectifs  les fondamentaux sont ÊTRE et AVOIR

ils sont respectivement appelés : la Religion et la Politique

____________________________________

– 005 –

L’étrave du navire qui fait route

n’a pas à se préoccuper

de la houache

qu’elle produit.

__________________   le 02/07/2013____

– 006

La plus grande difficulté

pour la Conscience de l’homme « moderne »

est de se libérer de la Dialectique

pour accéder à la salutaire Unité Primordiale (Être-Avoir)

qui constitue cet Amour tant recherché

______________________le 03/07/2013____

– 007 –

 A tous grands philosophes et éternels penseurs
Qui ont borné les voies du temporel humain
Pour tendre à discerner un céleste destin
Il a toujours manqué aux produits de leurs Peurs
Cette ultime déchirure qui apporte à leur Nuit
La lueur de l’Issue présente en toute vie.
A vouloir la nier par quelques Lâchetés
Ils condamnent les peuples à s’entre-déchirer

_________________le 04/07/2013_________

– 008 –

        Dans quel que Pays que ce soit

le peuple est toujours plus à gauche

que le pouvoir qui le gouverne

Le premier (des)sert l’Intérêt-Collectif

Le second avilit l’Intérêt-Personnel

___________________le 05/07/2013____________

– 009 –

  L’Amour est avant toute pensée

C’est pourquoi le Silence est son Langage

__________________le 06/07/2013______________

– 010 –

      Méditer c’est se vider des savoirs

pour s’emplir de La Connaissance

__________________le 07/07/2013________________

– 011  –

        L’Univers est en perpétuelle évolution

En cela on peut dire qu’il n’évolue pas

_________________le 08/07/2013_________________

– 012 –

       En langue française tout au moins

« Début » est masculin comme Esprit

« Fin » est féminin comme Matière

__________________le 09/07/2013_____________

– 013 –

        Secret de l’immortalité :

Si tu ne veux point Tomber

garde-toi de prendre un seul des Effets pour Cause

Plus encore

de penser pouvoir cerner la moindre Cause.

Là est le Sens de la Voie

________________le 10/07/2013__________

– 014 –

  Ce sont les hors la Voie

qui coupent la Vérité en Dieu(x)

________________le 11/07/2013__________

– 015 –

 Ne touchez pas à la Richesse des pauvres
Elle est la Flamme du monde
Interrogez-vous sur la motivation de vos dons
Ouvrez les Yeux sur votre Pauvreté

_______________le 12/07/2013_______________

– 016 –

       Il n’est pas une phrase qui en réalité

soit plus belle qu’une autre

Une maladie serait-elle plus belle qu’une autre ?

La demeure de la bonne Santé est le Silence

____________________le 13/07/2013____________

 – 017 –

             Seul celui qui est descendu à la source de la Pensée

peut légitimement prétendre (s’il remonte)

à l’exercice de la Psychanalyse

Mais quand cette source lui apparaît

l’exercice de quoi que ce soit lui devient impossible

puisqu’il est lui aussi un Arrivé.

________________le 14 juillet 2013______________

– 018 –

Quand l’Être-humain cesse d’exprimer
sa carence fondamentale d’Amour
par l’agression générée par la Frustration
il n’est plus humain mais
Surhumain

______________le 15/07/2013__________

– 019 –

Qui cherche le Bonheur ne le trouve jamais

Il est donné à celui qui n’a plus rien à chercher

_______________le 16/07/2013_________________

 – 020 –

Quand les dieux décident d’anéantir une Espèce de la Terre

Ils inoculent en Elle l’Intelligence

Les êtres deviennent alors ignorants de l’Essentiel

et donc  ils s’entre-tuent

__________________le 17/07/2013______________

 – 021 – 

L’école est l’institution la plus pernicieuse qui soit

(par son enseignement des savoirs non de la Connaissance)

C’est par elle qu’est le plus largement inoculée et cultivée

la Pollution mentale

________________le 18/07/2013________________

 – 022 –

Les Êtres qui se pensent libres sont pour la Société
ce que les cellules cancéreuses sont pour l’Organisme
N’agissant pas pour l’Intérêt Collectif
Ils sont voués à (l’obsession de) la mort

__________________le 19/07/2013_____________

 – 023 –

L’imperfection humaine

elle est Parfaite

Il est Heureux celui qui pénètre cela

_________________le 20/07/2013___________

– 024 –

L’homme est mal Heureux non tant par ce qu’il est

que par la méconnaissance de ce qu’il voudrait être

_________________le 21/07/2013_________

– 025 –

Quand vous voyez un Être monter socialement
en réalité, il descend
Quand vous voyez un Être descendre socialement
il lui est donné de pouvoir Monter

________________le 22/07/2013_________

– 026 –

Le Fond de l’Homme

Il n’est ni bon ni mauvais

________________le 23/07/2013_________

 – 027 –

L’origine du Cancer restera toujours étrangère à la médecine
au même titre que l’origine d’une guerre
demeure étrangère à l’armée qui la fait

_______________le 24/07/2013_________

– 028 – 

Il n’est pas nécessaire d’entreprendre pour Réussir

__________  le 25/07/2013  ___________

– 029 –

A partir du moment où la Connaissance descend dans la rue

C’est que ceux qui la détiennent n’en sont plus dignes

______________le 26/07/2013_________

– 030 – 

En étant fondamentalement ni pour ni contre rien

l’Être manifeste sa fondamentale appartenance au Tout

________________le 27/07/2013___________

 – 031 – 

Il est l’Heureux
celui qui voit les Ciels par ses pieds

________________le 28/07/2013___________

– 032 – 

La plus grande marque d’amour
que l’on puisse témoigner envers autrui
réside en l’acceptation de ce qu’il est
Car ce ne sont pas des hommes
qui ont à changer l’Homme

_______________le 29/07/2013_______________

 – 033 –

Quiconque a de l’énergie pour Faire
manifeste en cela un Esprit non Libre

_____________le 30/07/2013_____________

– 034 –

Le pernicieux concept Dieu-Diable
est le fruit d’une vision schizophrène
de l’Unité du Monde

________________le 31/07/2013______________

 – 035 – 

Il y a pire que de ne pas avoir eu de parents
C’est la prise de conscience de ce Manque

_________________le 01/08/2013____________

– 036 –

En ce monde  Naître  est la négation de Être

Mourir  sa (re)Naissance

_________________le 02/08/2013_________

037 –

Qui dit Esprit pense Matière
Le Matérialisme est la négation de Soi

_____________le 03/08/2013_____________

 – 038 –

l’Amour est plus  fort que tout
en ce sens qu’il ne dépend
ni du Corps ni de l’Esprit

(encore mois de la pensée)

_____________le 04/08/2013______________

– 039 –

La Parole :

Ce qui permet de bien parler d’un sujet
c’est d’avoir de lui
une Connaissance partielle
car alors
on a une entrée (en matière) donc une multitude de sorties
Par contre si on cerne bien un sujet
si on le connaît à cœur
on n’a de ce fait aucune sortie
On est condamné à se taire
En vérité cette condamnation est Bénédiction

_________________le 05/08/2013____________

 – 040 – 

Tout Être est promis à un brillant Avenir

Mais tout est affaire de Temps

______________le 06/08/2013___________

– 041 – 

Problème :
d’un côté vous dites avoir des problèmes mais
d’un autre vous vous accrochez à vos idées
Où est la solution ?
Dans l’énoncé bien sûr

____________07/08/2013______________

– 042 – 

La Vérité ne peut motiver aucune action
car la Conscience humaine ne l’appréhende pas
Quiconque prétend agir au nom de la Vérité
se ment à lui-même comme aux autres

______________le 08/08/2013_________

 – 043 – 

 Il ne faut pas grand chose
pour que s’éveille en l’enfant
le sens du divin
puisqu’il en vient

____________le 09/08/2013___________

 – 044 – 

Que le Ciel me fasse la grâce de me laisser Petit
afin de ne souffrir d’avoir à le devenir

_________le 10/08/2013_____________

– 045 –

La Prière :
 Vaine tentative d’unir l’Ego à l’Universel

 ____________le 11/08/2013_____________

– 046 –

Faire partie d’une Chapelle
pour les hommes
quel Lesbianisme spirituel

_____________le 12/08/2013__________

– 047 –

La règle générale est constituée de cas particuliers
L’étude des cas particuliers n’a jamais permis l’accès
à la compréhension de la règle générale
C’est pourquoi
la somme des éléments n’atteint jamais l’Idée du Tout
La somme des intérêts individuels
est étrangère à l’Intérêt Collectif

________________le 13/08/2013__________

 – 048 –
Quand je suis seul,
je demeure avec vous Tous
Quand je suis avec toi
alors tous sont abandonnés

________________le 14/08/2013______________

– 049 –

Faire ou Dire implique toujours l’Erreur
Puisque penser c’est se tromper

__________le 15/08/2013___________

– 050 –

Comprendre :

c’est arrêter toute  Ascension vers le Sommet
c’est progresser sur une marche horizontale
car du tout Début à la Fin
il n’est rien à comprendre

_____________le 16/08/2013_____________

 – 051 – 

La non-Action contient toutes les actions
comme le Silence tous les sons
comme la Lumière toutes les couleurs
Non-Action, Silence, Lumière,
voilà la vie

______________le 17/08/2013____________

– 052 –

La Règle générale :
Elle est plus que la somme des cas particuliers
Qui s’arrête aux cas particuliers pour comprendre le Tout
est semblable à celui qui
le nez collé à l’arbre
recherche la  forêt
Il ne la voit pas
Il est celui-là le scientifique
à la recherche de l’Amour

_____________le 18/08/2013___________

 – 053 – 

La condition première
pour accéder à la vision universelle de la Vie
est de ne se sentir soi-même de nulle part

_______________le 19/08/2013__________

 – 054 – 

Les voies qui conduisent à la Sagesse
sont toutes empruntes de sexualité
mais la Sagesse
But suprême
est hors toute sexualité

_____________le 20/08/2013__________

 – 055 –

 Ce que l’homme cherche en la femme
n’est pas en elle mais en lui
Ce que la femme cherche en l’homme

elle n’a pas le pouvoir de le Trouver

___________le 21/08/2013____________

– 056 –

Celui qui connaît
il voit la fleur et passe son chemin
Celui qui sait
il voit la fleur et la coupe
De même font-ils les savants
vis-à-vis de tous les Êtres

______________le 22/08/2013_________________

– 057 –

Le malheur offre toujours une chance à saisir

Le bonheur c’est souvent cette chance qui échappe

Recherche la Voie

____________le 23/08/2013______________

 – 058 – 

Depuis des siècles vous dites :
Être et Avoir sont des verbes auxiliaires
Mais des auxiliaires de Quoi ? de Qui ?
De l’Absolu évidemment
Mais alors
vous qui niez l’Absolu ou le pensez Utopique
de quel droit utilisez-vous ses auxiliaires ?

_____________le 24/08/2013___________

– 059 –

Le Mariage :
pansement illusoire
sur plaie d’Amour

____________le 25/08/2013_______________

  – 060 – 

A quoi reconnaît-on
que ce qui est dit
n’est pas la Vérité ?
Quand ça ne concerne pas tout le monde

___________le 26/08/2013_______________

 – 061 – 

 Quand un homme rate sa vie il dira
c’est toujours à cause d’une femme
Une femme quand elle réussit sa vie
c’est souvent  grâce à un homme

_____________le 27/08/2013____________

 – 062 – 

Il y a plus important
que de savoir la réponse à une question
C’est de connaître
pourquoi la question

______________le 28/08/2013___________

 – 063 – 

Le rapport qui existe entre Inconscient et Conscient
est semblable à celui de Maître à esclave
Le véritable Maître n’est pas celui qui pense

______________le 29/08/2013____________

 – 064 – 

Le Maître du Silence dit :
chaque instant Présent (il est Amour)
est émergence soit
le Dehors du Dedans Passé
où chaque Dehors nouveau
est le Dedans suivant
De telle sorte que le verbe de chaque instant
est trop tard pour saisir le Dedans Passé
trop tôt pour le Dedans Futur
impuissant pour l’instant Présent

______________le 30/08/2013__________

– 065 –

 L’ami
Celui qui dit avoir des amis
est semblable au mât de voilier qui tient grâce à ses haubans
Celui qui a beaucoup d’amis ce mât peut aller très haut
Il est Heureux ce mât qui tient sans l’aide de haubans

______________le 31/08/2013____________

– 066 –

Ce qui est vrai ne se démontre pas

C’est ce qui n’est pas vrai qui se démontre

_______________le 01/09/2013____________

 – 067 –

Il n’y a pas de Corps malade
Il n’y a que des Corps insatisfaits

_______________le 02/09/2013___________

 – 068 – 

Plus la Gifle est forte
plus l’Être s’éveille

______________le 03/09/2013_____________

 – 069 – 

Il devient le dieu des dieux
celui qui s’initie par lui-même

______________le 04/09/2013____________

– 070 –

Objectiver
c’est Verticaliser

_____________le 05/09/2013____________

 – 071 – 

Parce que l’homme a pouvoir de rater sa vie
il lui est donné de pouvoir la Réussir
Parce que la femme a pouvoir de réussir sa vie
il ne lui est pas donné de pouvoir la Réussir

____________le 06/09/2013_______________

– 072 –

Solitude :
Plus l’Être marche vers la Vérité
plus ses amis le quittent
Mais cette solitude est ressentie telle une libération
quand l’Approche est authentique

__________le 07/09/2013____________

 – 073 – 

l’Enfant :
il n’est jamais aimé pour son Être
mais pour l’Outil qu’il représente
entre les mains de ses éducateurs
C’est par lui que ceux-ci vont tenter de se résoudre
L’amour qui sera dispensé à l’enfant
sera le direct reflet de cette possibilité
Si l’outil est mauvais miroir (révolutionnaire)
il n’est pas bien aimé
s’il est bon miroir (docile)
il est aimé mais son Être sacrifié

Soyez des Révoltés
vous serez mieux aimés

____________le 08/09/2013______________

 – 074 – 

La Voie
l’Âme du Monde :

Lieu de Rectitude
constitué par la suite des points de contacts
entre
tout ce qui se déroule
avec
Tout ce qui s’Enroule

_________________le 09/09/2013________

 – 075 – 

Faire la paix implique la guerre

puisque faire implique l’erreur

___________le 10/09/2013___________

 – 076 –

Pour l’homme :

Un des mystères de la vie
réside dans l’idée
que tout mortel
puisse être constitué
d’éléments immortels

______________le 11/09/2013________

  – 077 –

Je n’aime pas les hommes
           Lâches de Être
ni les femmes soumises à cette Lâcheté
Que reste-t-il ?

____________le 12/09/2013___________

– 078 –

Quand une fleur est coupée de ses racines
(enfant abandonné)
puis mise dans un vase sans eau
elle n’a d’autre alternative que les extrêmes
mourir ou
au plus vite
découvrir le Chemin de l’Immortalité

_________vendredi 13/09/2013 _______

 – 079 –

La Vie ne révèle sa véritable Beauté
qu’à partir du moment où elle est perçue sans intérêt

__________le 14/09/2013___________

 – 080 – 

Le bon (psych)analyste 
est cet être que les Autres condamnent à se taire
et qui trouve son salutaire équilibre
dans cette condamnation

__________le 15/09/2013_____________

 – 081 –

     Dans un Système social
    quel qu’il soit
  Si vous n’êtes pas censuré
  c’est que vous êtes faux

___________le 16/09/2013______________

 – 082 – 

La gestation de l’enfant de l’Homme
neuf mois
voilà le temps nécessaire
à la constitution de l’Inconscient Collectif

______________le 17/09/2013___________

 – 083 – 

La femme :
Elle est un Miroir-piège pour tout Être
En aimant le Miroir
l’homme détruit son Être et se fait avoir
En conséquence, amoureux, il tombe et Tombe

____________le 18/09/2013_____________

– 084 –

Toi qui juges
prends garde que la profondeur de tes jugements
ne soit pas le reflet
de la faible étendue de tes sens
Car alors le Grand te semblera infini
et tu affirmeras qu’il l’est
Le petit te semblera ne pas être
et tu affirmeras qu’il n’existe pas

___________le 19/09/2013____________

 – 085 –

Qui se dit Vrai

se condamne à être Faux

puisque dire c’est se tromper

____________le 20/09/2013______________

 – 086 –

Le Savoir appauvrit l’Être
C’est pourquoi
en plus de la richesse
il donne l’illusion

______________le 21/09/2013___________

  – 087 – 

         Je suis venu pour vous Libérer
en vous apportant le Verbe Lumière
et vous m’avez fait Prisonnier
de vos Ombres

______________le 22/09/2013____________

 – 088 – 

La timidité d’un homme face à une femme
c’est Être face à Avoir
Il ne sait comment s’y prendre
pour exprimer
ce qui ne peut être exprimé par Être

____________le 23/09/2013_____________

 – 089 – 

« Plus je pense moins je suis »

Descartes a tout faux

_______________le 24/09/2013__________________

– 090 –

« Le don de soi »
c’est faire mourir son Ego pour accéder à l’Amour

____________le 25/09/2013_______________

 – 091 – 

La pensée rationnelle est le plus sûr chemin
qui conduise les humains à leur autodestruction

_______________le 26/09/2013____________

 – 092 –

Aucun propos ne satisfera jamais l’homme
car les paroles sont pour le  psychisme
ce que les excréments sont pour le corps

_____________le 27/09/2013_____________

 – 093 – 

Le  véritable Bonheur
c’est de pouvoir boire
avant de savoir que l’on a soif

____________le 28/09/2013_____________

– 094 –

Quel est le Sens de la Vie ?

A cette question il n’est nulle réponse satisfaisante
car elle est Non-Sens

___________le 29/09/2013______________

– 095 –

Quand on prend conscience des Causes
qui engendrent les actes correspondants
il devient impossible de supporter la vision des actes
de ceux qui en ignorent les causes
Nombreux sont les cas de chômage
qui découlent de cette vérité

_____________le 30/09/2013_____________

– 096 –

Trouver la Nature belle
C’est avouer que sa propre vie est triste

__________le 01/10/2013____________

 – 097 – 

Il n’est pas d’obstacle
Il n’est que des Tremplins

_____________le 02/10/2013_____________

– 098 –

Quiconque a de l’énergie pour Faire
Manifeste en cela un esprit non Libre

__________le 03/10/2013__________

– 099 –

Il n’est pas une seule fonction
 un seul emploi
 au sein d’un Collectif  social
qui ne concourt plus ou moins rapidement
au mûrissement donc à la perte dudit Collectif
C’est pourquoi le Sage
connaissant cela
est Non-actif
non intervenant au sein d’aucun Collectif

_____________le 04/10/2013___________

– 100 –

Je termine cette liste de pensées par un hommage

une fois n’est pas coutume

à Juddu Krishnamurti qui a dit :

 » Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale

d’être bien adapté à  une  société malade »

____________________

Par Jean S. Dallière, gnostique

Auteur-Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

http://www.copyrightdepot.com

sceau copyright

Qu’est-ce que la Gnose ? Un gnostique ? (bis) (art.158)

mardi, mai 28th, 2013

– Article 158 –

Qu’est-ce que la Gnose ? Un gnostique ?

(la Pensée Complexe gnostique)

 

Avant propos –  Je me dois de renouveler cet article paru dans mon blog le 01/06/2009 car, malgré les années passées et des milliers de commentaires reçus, plus élogieux les uns que les autres au sujet de mes articles, je pense (!?) que peu de personnes ont véritablement compris ce qu’est la Gnose et ce qu’est un gnostique.

-:-:-

Contrairement aux idées reçues largement véhiculées par la Pensée Occidentale, le gnostique n’est pas un individu qui « a la connaissance suprême des mystères de la religion » comme l’affirme le dictionnaire (Le Petit Robert) ou, pire, il n’est pas un individu « qui prétend avoir la connaissance complète de Dieu » (Larousse).

Tristes informations qui m’aident à comprendre pourquoi la Pensée Occidentale est si ignare quant à l’Essentiel !

Plus sérieusement, le gnostique (je parle du « vrai » gnostique; non celui dont témoignent des Mouvements plus ou moins religieux) est cet homme (ce ne peut être une femme) qui, certes, a la Connaissance mais qui, de ce fait, ne perçoit aucun mystère dans aucune des Religions du monde… car, ayant plus que tout mortel cette connaissance (notamment celle du distinguo entre Connaissance et Savoirs (voir, à ce sujet, mon Article N°05 du 24/04/2009 de mon web site http://blogapart.freehostia.com)  il connaît et, à plus forte raison il sait (car Connaître c’est plus que Savoir; c’est du Savoir plus l’Essentiel) par quels Mécanismes psychiques pathologiques se construit toute Religion dont le concept final est une vision subjective, c’est-à-dire fausse, d’un Plafond Idéologique appelé « Dieu ».  Chaque Religion possède son Plafond particulier qui invite à la transcendance.

  • Note  1  – Affirmer que les TROIS  Religions monothéistes de la Terre ont le même Dieu est une erreur intellectuelle grossière. Si c’était le cas, il y a longtemps que le rapprochement de ces Religions, en vue de leur fusion (ce que l’on nomme  l’Œcuménisme) eut  été possible. J’évoque l’idée suivante qui va choquer tout Croyant : imaginez des internés d’hôpital psychiatrique. Pensez-vous un seul instant que leur « fusion » pourrait les faire déboucher sur l’Esprit « sain » ? De même en est-il des Religions du monde. C’est pourquoi, toutes se font la guerre pour défendre leur(s) idée(s) de leur Dieu estimé le seul Vrai.

Plus encore. Le gnostique connaît que toute Religion est l’expression d’une pathologie Collective appelée psychose (et non névrose comme l’a affirmé S.FREUD bien timidement pour ne pas froisser la Mémoire Juive de ses géniteurs) : la PARANOÏA Collective que symbolise si bien l’idée de Plafond qui empêche l’Homme de s’Élever pour (re)découvrir la Gnose salutaire (« Gnose salutaire » est un pléonasme).

  • Note 2 – L’idée de paranoïa individuelle découle de la Paranoïa Collective. Mais attention : contrairement à l’idée sociale répandue, il n’y a pas de paranoïa individuelle – donc pas de Sur-Moi individuel mais un EGOcentrisme pathologique – dans un Système Social laïque c’est-à-dire dans une Société qui privilégie Avoir sur Être, créant ainsi le Matérialisme. En fait, il y a pire. Il y a cette notion de MUR – qui, lui, n’est pas « porteur »! – contre lequel la Société – donc, l’EGO de chacun – se dirige toujours plus vite (Entropie croissante de AVOIR oblige) pour s’y écraser, MUR qui est la conséquence (idée importante) de ce Plafond « Être » déjà pathologique !  D’où le logique accroissement des Maux et des Fléaux sociaux dans tout Système social « à l’Occidental », c’est-à-dire axé sur Avoir isolé de Être. Tel est le Mal profond des Sociétés Occidentales.

En clair, le gnostique est habité par l’UN – l’Unité – que forme la Complexité existentielle manifestée sur Terre par le Verbe Lumière, pur produit de la fusion Être-Avoir synonyme de Connaissance, d’ Amour, de Gnose, etc….

Le gnostique connaît que c’est l’éclatement de cette UNité (Elle est la Gnose) qui a engendré, dans les clans, tribus, peuples, une Pensée Schizophrène, soit bipolaire, « DEUX »,  (Couple-de-Forces : amour et haine) par les verbes devenus « Auxiliaires » (Être et Avoir) qui, séparément exploités, donnent respectivement les notions dialectiques, duelles, de Religion et Politique, soit respectivement celles de Dieu et Diable, de Bien et Mal, de Positif et Négatif, etc…lesquelles sont les « âmes » des Branches divergentes, soit « savantes »,  qui constituent tout Milieu Culturel.

C’est pourquoi le gnostique n’adhère à aucune de ces polarités qui sont étrangères à la Gnose pour qui, le « Bien » des Branches religieuses est déjà LE Mal ! A combien plus forte raison… la Politique et les Sciences ! Je signale au passage que tous ceux qui associent à la « Gnose » un élément à caractère religieux (Ex: la gnose Juive, la gnose Chrétienne, la gnose franc-maçonne, etc. ) se situent totalement dans l’erreur en voulant attirer la Gnose, le Tronc de l’Arbre de Vie « Gnose » dans une Branche. Toutes ces Branches – ensemble elles constituent le Milieu Culturel – sont étrangères à la véritable Gnose.

C’est justement à partir de ce « Tronc » Gnose que s’est exprimé l’homme Jésus qui s’adressait à des juifs de l’époque lesquels vivaient « en Branches ». Ce sont ceux-là qui ont interprété puis trompé ses paroles de gnostique. Le Christianisme s’est établi dans des branches, trahissant ainsi le véritable Message de Jésus que je viens réactualiser par mon œuvre; c’est pourquoi, depuis plus de 30 ans, mes écrits sont rejetés, censurés par les religieux, les politiques et les médias.

Qu'est-ce que la Gnose? Et, un gnostique? (bis) (art.158)

Qu’est-ce que la Gnose? Et, un gnostique? (bis) (art.158)

 

  • Légende : Le Tronc Gnose (Il est synonyme de Nature au sens planétaire, cosmique; le gnostique Marche dans son Sens, dans son prolongement. Les Branches humaines sont nées du clivage de l’Unité fondamentale (Être-Avoir) du Tronc. A gauche, celle « Être » qui s’Enroule en spirale et qui génère toutes les Religions du monde et, à droite, les spirales déroulantes « Avoir » des Sociétés à finalité Matérialiste qui, toutes, conduisent dans le MUR.

Structurée par la Connaissance, la Pensée gnostique ou Pensée Complexe (qui n’intègre AUCUN concept pathologique, tels : Dieu-Diable, Bien-Mal, etc., comme à tort l’affirme le Larousse. Et combien d’autres auteurs) constitue le « Tronc » d’un Arbre symbolique (le fameux « Arbre de Vie » sans « Fruit » !) dont les Branches foisonnantes – le Milieu Culturel – nommées Religions et Politiques véhiculent la Subjectivité, l’Erreur, en s’attribuant les caractéristiques Objectives du Tronc.

C’est par l’autodestructeur Déplacement (au sens Psy soit, se prendre pour le Tronc quand on est une Branche) que s’établit cette subjectivité humaine qui conduit à l’Ouverture puis à l’épanouissement du Collectif via le Fruit (soit le Penchant, en terme d’Architecture) de la Pousse, lequel Fruit induit un décadent Matérialisme (autre pléonasme).

On comprendra pourquoi les Sociétés Judéo-chrétiennes préfèrent ignorer – et/ou censurer, rejeter – la Gnose (avec son adepte, le gnostique), Gnose salvatrice, hélas perçue à tort comme Redresseur de tors.

Écrit le  15 mars 2008

le gnostique Jean S. Dallière

Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Individu à l’Humanité)

pour tout contact e-mail…. jean.dalliere@orange.fr
You are on… http://blogapart.freehostia.com

Pensée Positive, Pensée Négative et Pensée Complexe (art.157)

lundi, mai 27th, 2013

– Article 157 –

-:-:-:-

Pensée Positive, Pensée Négative
et
Pensée Complexe

(Psychanalyse fondamentale)

Il est très fréquent, pour qui porte l’oreille aux propos médiatiques, d’entendre évoquée cette qualification de la pensée de l’homme : la pensé positive. Par contre il est moins fait référence, me semble-t-il, à la pensée négative. Allez savoir pourquoi ! (en fait, l’explication  de ceci est assez simple comme nous allons le voir).

Sans paraître trop péremptoire dans mes propos (on me le reproche parfois !), je dois cependant dire ici qu’il me parait urgent d’apporter quelques précisions à ce sujet tant la confusion est profonde dans les consciences. C’est donc chronologiquement que nous allons aborder le sujet en commençant par cette question fondamentale : quelle est l’origine de la Pensée de l’Homme ?

Dans bon nombre de mes articles précédents j’ai fait référence au Tronc-Gnose soit à l’image symbolique d’un Arbre dont le Tronc représente la Nature, toute la Nature avec ses espèces par millions ; tout en précisant que les Racines de ce Tronc Nature est la Mer, tous les océans de la planète avec ses espèces maritimes et, surtout, plus important encore car source de tout, les volcans sous-marins qui y crachent et injectent leur lave fécondante. En effet, c’est de cette lave sous-marine, et d’elle seule, que sont nées toutes les Espèces marines et terrestres de la Terre. Je ne reviens pas sur cet aspect évoqué dans des articles précédents.

C’est de ce Tronc Nature – dont le Sommet constitue «la Gnose» – qu’une certaine Espèce a donc été chassée voilà quelques millions d’années, Espèce qui, de ce fait, évolua «en Branches».

Nous sommes évidemment toujours dans la représentation symbolique de l’Histoire puisque « représentation » il faut à la Conscience de l’Homme pour (tenter de) comprendre ! Je pense tout particulièrement ici à l’histoire du Petit Prince de Saint-Exupéry qui, pour comprendre, a eu besoin que le pilote perdu dans le désert lui dessine une «caisse» qui contenait le mouton tant désiré. Ici, cet Arbre Nature (avec son Tronc, ses Racines et ses Branches) est à appréhender telle la caisse en question ; l’Histoire du petit mouton, pardon, celle de l’Espèce Homme, est toute entière « dedans ».

Maintenant, nous devons aborder un sujet non pas plus difficile mais qui va vous faire freiner votre Conscience des quatre fers ! C’est l’idée, rarement évoquée dans l’Histoire de l’évolution de la Pensée de l’Homme (je ne l’ai jamais lue nulle part aussi nettement évoquée) selon laquelle la Nature, donc la Gnose aussi évidemment,  contient TOUT.
Que veut dire cela ? La suite éclairera…

Deuxième volet de cette affirmation totalement objective (toute contestation de votre part, très respectable au demeurant, révèlerait votre subjectivité, c’est-à-dire le degré d’Erreur qui habite votre Pensée. Je suis catégorique quant à cela) : toute Pousse « en Branches » (l’Espèce Homme est la seule sur Terre à évoluer en Branches) se fait par Perte(s) progressive(s) de ce TOUT.

  • Note 1 : le pluriel que je mets entre parenthèses à « Perte(s) » est pour satisfaire un les éventuels esprits frileux qui, ici, prennent un coup sur la tête ! Dans la réalité de l’évolution il n’y a pas eu une succession de ces Pertes à l’image des marches d’un escalier, il y eut en fait un tapis roulant de Perte, un continuum de Perte.

Quand l’Espèce Homme est sortie de force du Tronc Nature (ce Tronc est également nommé : le Jardin d’Éden, le Paradis Perdu, etc.) ce fut par DEUX Branches opposées, disposées de part et d’autre du Tronc, s’équilibrant entre elles.

La première Branche qui émergea du Tronc fut occupée par tous les hommes dont le Nom collectif, dans la Genèse biblique, est Adam et, la seconde Branche qui émergea  presque simultanément, donc à l’opposé d’Adam, fut occupée par toutes les femmes dont le Nom collectif, dans cette même Genèse, est Ève. Je le redis, nous sommes dans le symbolique ; il est évident que, dans la réalité du terrain, hommes et femmes ne furent pas séparés, mais la réalité du Tronc était entre eux et non plus en eux.

C’est par ces Branches – et Elles seules – que l’Expression verbale, fers de lance de la Culture naissante, put apparaître chez l’Homme. Dans le Tronc, les Espèces Animales communiquent d’une façon toute autre, importante, dite Langage Comportementale dont il nous restent quelques bribes que nous essayons de réanimer (!) notamment dans l’activité de la danse. Cette Expression verbale de l’Homme (attention, nous ne sommes pas là à l’émergence de la Pensée ; pas encore) s’est structurée, s’est assise, sur deux rails fondamentaux – non parallèles mais divergents – que l’on retrouve Aujourd’hui encore dans toutes les Langues, rails que j’associe à l’idée de canevas fondamental constitué par les verbes Être et Avoir dits Auxiliaires.

Mais, Auxiliaires de quoi ? On ne vous le dit jamais ! Ils sont les auxiliaires du Verbe Lumière qui est celui qui règne au sein de la Nature, donc celui de la Gnose, et qui est Être-Avoir fusionnés. Telle est la définition objective de la Connaissance. En termes rapides disons que tous les animaux de la création sont habités par le Verbe Lumière qui est synonyme de Connaissance.

Ce Être-Avoir fusionnés voila ce Verbe qui contient TOUT et dont la Perte progressive, par l’évolution «en Branches » va se faire :

  • – 1°/ par l’homme qui est émissaire de Être, (il est Être+avoir), et
    – 2°/ par la femme qui est émissaire de Avoir (elle est Avoir+être)

Voir, à ce sujet, les Cartes « d’Identité Individuelle » du Couple fondamental que j’appelle aussi dans mes écrits Couple-de-Forces, sujet développé dans mes articles précédents (n°14 et n°15 de mai 2009).

  • Note 2 – Si on ne comprend pas ce que j’expose là, si on ne prend pas cette information pour fondations de la Psychologie la plus élémentaire de l’évolution de l’Homme, alors je l’affirme, tout ce qui touche de près ou de loin les disciples Psy – entre autres disciplines – est obligatoirement FAUX par carence.

Nous avons donc situé les deux Branches fondamentales et Culturelles de l’évolution de l’Espèce Homme, Espèce qui, avant de pousser en Branches, vivant donc dans le Tronc Nature, ne portait pas le Nom d’Homme. C’était une espèce «comme les autres», assimilée à toutes les autres, vivant entre elles toutes en Symbiose. Nous dirons que toutes étaient en Intelligence-AVEC la Nature qu’elles composaient, dont elles étaient des éléments constituants.

Ce stade où les hommes vivent sur leur Branche spécifique Être et les femmes avec leurs enfants, sur celle Avoir (là, la Femme n’exprime aucune « pensée » particulière, mais révèle, par son Comportement, le psychisme de l’homme) est un stade de l’évolution qui est encore observable dans quelques tribus les plus Primitives qui restent. Pour survivre, ceux-là doivent chasser ou pêcher (ce sont les hommes qui en tant qu’émissaires de Être ôtent l’être de l’animal ; autrement dit qui tuent) et ce sont les femmes qui, en tant qu’émissaires de Avoir soit de  l’aspect Physique du monde vivant, cuisinent cette chaire dont l’être a été retiré. La femme, dans ce monde Primitif n’a pas autorité à tuer.

C’est l’homme qui est en rapport avec l’Être du monde vivant. Sous lui, ce sont les Animaux et, du fait d’être sorti de la Nature, de ne plus être Habité par le Tronc et de ne plus habiter le Tronc, il va voir son cerveau contraint d’imaginer un Être Supérieur et Extérieur à lui. Dans un premier temps, tout de la Nature est une représentation d’un dieu particulier, que ce soit : le soleil, la lune, la pluie, les plantes, etc., etc. Tous sont autant de dieux différents et différemment glorifiés construisant ainsi les Us et Coutumes du Groupe.

Au fil des millénaires…  .nous sommes ici en plein Mécanismes Complexes de l’évolution générale de l’Espèce…

  • Note 3 – Tous ceux qui ont abordé ce phénomène important d’évolution ont émis des thèses insatisfaisantes qui ne défient pas le Temps. En effet, à ma connaissance, personne avant moi n’a pris simultanément (c’est cela la Complexité) en compte les paramètres existentiels qui sont Être et Avoir. Même Darwin a été dans l’erreur en présentant une évolution « Matérialiste » du vivant. Matérialiste, cela signifie que Avoir prime sur Être.

… où le psychisme des hommes a évolué suivant une spirale qui s’Enroule (évolution qui sera dite à entropie décroissante ou, et c’est la même chose, à néguentropie croissante), spirale qui définit ainsi un «Cône» dont le Sommet va porter le Nom de Dieu, ce Dieu qui est celui de tous les dieux précédents. Au passage, je précise que cette «démocratisation» du concept de Dieu équivaut à un déclin. Il y a moins d’erreur à croire en tous les pouvoirs des constituants de la Nature qu’au Dieu «moderne» totalement désincarné de la Nature.

Les hommes ont donc évolués, ensembles, sur un Chemin psychique spiralé dont la caractéristique, jamais reconnue à ce jour, est d’être un Chemin de moins en moins large au fur et à mesure qu’il est parcouru et dont la vitesse de progression est de moins en moins rapide. Chemin faisant, ce sont les Idées des hommes qui tendent vers un Arrêt radical, Idées qui, une fois arrêtées – en sommet dudit cône – vont porter le Nom de dogmes. L’accumulation de ces dogmes va être à l’origine de la création de la Religion du Groupe considéré.

Rassurez-vous, nous nous approchons de l’idée de Pensée !

Que croyez-vous qu’il se passe quand, gravissant un Chemin (psychique) spiralé se refermant (spirale qui s’enroule) et qui rétrécit – tandis que les hommes sont numériquement toujours plus nombreux ! – et qui est de plus en plus difficile à gravir ?

C’est l’énergie vitale des hommes, leur entité Être, leur Esprit soit leur réserve d’Essence qui, chemin faisant, est largement entamée. En termes plus concrets les hommes qui voyaient bien, depuis toujours, la Branche des femmes se mettent maintenant à la remarquer ! La Branche des femmes suit, elle, une évolution Complémentaire à celle des hommes. Évoluant suivant les lois de l’entropie croissante, cette Branche tout au long de son déroulement, se multiplia sans cesse. En effet, le secteur Avoir est synonyme de multiplication, de foisonnement même.

Et c’est ainsi que tous les hommes sauf un, vont changer de camp, abandonner leur Branche de secteur Être pour passer sur toutes celles des femmes. C’est ce que j’ai appelé «Le Temps du Passage» (cf. article N°13 du 05/05/2009).

Sauf un dis-je. Oui, tous ces hommes Lâches de leur secteur Être (c’est de ce Temps du Passage ai-je montré que le qualificatif de «Lâche» peut être attribué à l’homme. Non à une femme) laissent, derrière eux, un représentant de leur cône spirituel, homme qui sera différemment appelé : Chef, Sorcier, homme-esprit, chaman, gourou, etc., etc.

-:-:-

Naissance de la Pensée

Je vous l’accorde, le chemin a été un peu long pour arriver jusque là, mais trop souvent, dans trop d’histoires, leur caractère Essentiel, Causal, est soit ignoré soit trop vite survolé et, finalement, l’histoire en question s’avère manquer de cohérence. Deux exemples pour illustrer ce que je veux dire par là.

  • Premier exemple. Prenez le cas de la Genèse biblique avec la «Création du monde en sept jours». Qui va croire cela ? Même un enfant de 10 ans un peu évolué ne peut croire en cela. C’est la raison pour laquelle cette invraisemblance implique d’avoir la foi. Mais qu’on vienne à expliciter en détail ce que sous-entend cette « Création du monde en sept jours », alors la foi en cette Parole biblique n’est plus nécessaire, n’est plus sollicitée, et ce n’est pas pour autant que cet Individu deviendra matérialiste. Il sera initié à un des paramètres de la Gnose.
  • Le deuxième exemple que je désire donner appartient lui aussi à la Bible ; c’est cette Béatitude souvent utilisée mais jamais comprise, et pour cause : «Heureux les pauvres en esprits» (Matt.5). Il faut savoir que cette entité appelée l’esprit est une émanation du verbe Être, non de Avoir. Autrement dit, l’affaire ne concerne ici QUE les hommes. Non les femmes qui n’ont pas d’esprit mais une pensée ; et elle devraient en être fières au lieu de s’en offusquer! Car l’esprit (nous avons vu que son évolution spirale décrit ce cône psychique ayant Dieu pour finalité) – et il faudrait en prendre conscience une fois pour toutes – car l’esprit, dis-je, est une entité qui dresse les hommes les uns contre les autres, c’est une entité guerrière. C’est à cause de l’esprit que les hommes se font la guerre et que femmes et enfants périssent. Soyez Heureuses vous aussi, toutes les femmes, de n’être point Habitées par cette malédiction typiquement masculine. Quel homme au cours des derniers 2.000 ans, soit entre Jésus et moi, vous a expliqué cela ?

Les hommes passant en secteur Avoir ont transporté avec eux un « reste », un Fond (!) de leur «être» très affaibli,  un reste de Souffle, un reste d’énergie vitale qui, avec le Avoir des femmes va constituer la DIALECTIQUE «être-Avoir»  et avec Elle, la source de LA PENSÉE.

  • Note 4 – Si on vous pose la question : «le Fond de l’homme est-il bon ou est-il mauvais ?» vous avez maintenant tous les éléments pour répondre à cette question piège. Mais bon courage quand même… Pour ceux qui demanderaient un peu d’aide : le Fond de l’Homme n’est ni « bon » ni « mauvais » puisqu’il est… la Gnose.

Je ne vais pas ici écrire des pages entières sur les Mécanismes de la Pensée (c’est sans grand intérêt pour moi ; bien des savants matérialistes se sont chargés de cela en en ignorant les bases que je viens de vous livrer) mais, plus intéressant me semble-t-il,  vous donner encore quelques informations.

Une fois saisie l’importance causale du secteur de Être (spirale Enroulante) dont le secteur de Avoir (spirale déroulante) est la directe Conséquence (j’ai montré que ces deux secteurs étaient à la base de la Psychosomatique Collective) on peut mieux visualiser la position de la Gnose qui est centrale, avec son représentant, le gnostique.

Psychanalyse des Peuples

Or, depuis la Nuit des Temps, et dans l’esprit des humains (aujourd’hui, je devrais dire, dans le Subconscient humain tant cela est lointain, pour ne pas dire oublié) le secteur de Être est considéré comme étant celui du POSITIF et le secteur Avoir comme étant NÉGATIF. Au milieu, le NEUTRE qui est à appréhender comme fusion des deux. Mais ici, je ne parle pas de la Pensée Positive ou Négative. J’évoque la fondamentale polarisation des SECTEURS : Être et Avoir. (Être avec une Majuscule).

Cette bipolarisation fondamentale est exprimée dans le TAO chinois par YANG (pour Être) et YIN (pour Avoir) où Être est à considérer comme un État-Actif, et Avoir comme Mouvement-Passif. (Je sais, ce n’est pas facile, pour une Conscience Occidentale, de se représenter un État « Actif » et un Mouvement « Passif » comme si ces expressions étaient constituées d’éléments contraires.

Rapides explications : « État-Actif » est synonyme d’énergie vitale qui n’est pas observable par les Sens. Ainsi peut-on dire qu’un homme assis parterre dans la position du Bouddha et qui est en pleine méditation, est un Être en pleine Activité sous-entendu Psychique. Là est la véritable Activité quand le Corps ne s’active pas ; ne s’activant pas (au titre de l’Humain) il s’active en harmonie avec l’Universel. Toute activité qui peut être qualifiée d’humaine est, de ce fait, déconnectée de l’Universel.

Quant à l’autre partie «Mouvement-Passif», c’est là l’activité Physique qui est impliquée et il est considéré comme «Passif» du seul fait qu’il n’est pas lui-même la source de son Activité, il est réaction ou encore Conséquence de l’État-Actif (Être).

Regardez les baguettes avec lesquelles bien des chinois se nourrissent encore, vous avez une baguette qui est normalement fixe (elle est toutes les actions donc, non active) et l’autre qui est active, dont l’efficacité revient à celle immobile. C’est là tout un mode de fonctionnement psychique, une façon de Penser qui est maintenant devenue étrangère et inaccessible à la Pensée Occidentale par trop avancée dans les errements anarchiques de son Évolution générale. Malheureusement pour Elle, la Chine tourne collectivement le dos à ce Trésor – le Tao – initié par des Anciens. Et quand je pense qu’il y a des gens qui, dans le monde, doutent encore de l’affirmation avancée par les lucides : «c’était mieux avant». Évidemment puisque, Tous, nous venons de l’Éden ! Le Jardin d’Éden, c’était avant mais c’est Ici-Maintenant pour le gnostique.

Tout ceci pour dire que le secteur dans lequel les hommes se sont massivement retrouvés avec les femmes est le secteur fondamentalement NÉGATIF.  Là est le secteur de la Pensée tant Positive que Négative.

Et c’est dans ce secteur fondamentalement Négatif que seront estimées des pensées moins négatives que d’autres, (phénomène de relativité) lesquelles donneront à la Conscience principalement masculine l’idée de pensées Positives. Mais encore une fois, et j’en suis désolé pour les (faux) Optimistes, une pensée positive est une pensée négative qui s’ignore.

Je réponds ici à un des lecteurs de mon «blog à part» qui me rappelait dernièrement cette fameuse phrase de Descartes mondialement connue : «je pense donc je suis». Là aussi, je suis désolé pour Descartes et ses admirateurs «de salons», mais cette phrase n’a pas de sens. Elle est semblable à cette ineptie de l’automobiliste qui affirmerait : «je roule donc je suis arrêté». Le «je pense» est à considérer telle une action  et le «je suis» est à considérer tel un état, un arrêt.

J’attribue très volontiers à Descartes un joker (!) en estimant  qu’il voulait probablement dire autre chose (?). Il est à remarquer, selon les explications précédentes concernant la Métaphysique chinoise que l’affirmation de Descartes devient correcte dans son inversion «je suis donc je pense». L’ État d’abord (« je suis ») suivi de sa Conséquence  (« donc, je pense »); c’est cela l’ordre chronologique – et logique ! – de la Psychosomatique.

Plus grave et plus désespérant maintenant est cette Idéologie appelée LA POLITIQUE qui dirige tout Pays, Idéologie qui n’évolue QUE dans ce secteur Négatif de la Pensée en niant totalement ce secteur Causal de Être évoqué précédemment, en niant (en voulant ignorer!) totalement ce rapport Psychosomatique qui, initialement, unissait ces deux entités. Telle est cette raison, fondamentale là aussi, qui me fait affirmer haut et fort que la Politique est une forme de Gouvernance des peuples totalement illégitime. Le fait de considérer le vote d’un peuple comme origine de sa légitimité à gouverner est, pour le politique,  d’un niveau intellectuel déplorable qui, malheureusement pour Tous, fait tache d’huile de par le monde. J’ai rédigé suffisamment de textes dans ce web site pour montrer que la Solution du monde ne viendra jamais des politiques dites Matérialistes. D’aucune forme politique.

C’est pour cette raison que j’ai adressé dernièrement au Président de la République Française cette Lettre Ouverte (article N°156 précédent) par laquelle j’ai affirmé, d’un ton qui pourra sembler à certains péremptoire et peu sérieux tout à la fois, qu’il n’arrivera jamais à Redresser la France s’il ne prend pas en considération l’ensemble de mes Conclusions de travaux que la Théorie Universelle de la Complexité résume.

– :- :-

Maintenant, il est un autre aspect tout aussi important et grave qui concerne les Mécanismes de la  Pensée et qui arme, tel le fer à béton, la démarche Scientifique : c’est l’accumulation des Savoirs. Pensée et Savoirs évoluent de paire, ils sont inséparables. Tous deux sont gouvernés par l’entropie croissante dont – étrangement ! – personne ne parle…

Précédemment, j’évoquais et affirmais  que le Tronc Nature duquel l’Espèce Homme procède contient TOUT. Aussi, vous comprendrez mieux le sens de la démarche scientifique quand je vous affirmerai pareillement que le fait de :

pousser en Branches équivaut
à la révélation chronologique
des « constituants » de ce TOUT.

Ainsi, toutes ces découvertes que font principalement les hommes sont et ne sont que des marques de NOSTALGIE de ce qu’ils étaient et avaient quand ils habitaient la Nature et qu’ils ont, au fil des temps, de moins en moins.

Je donne un exemple tout simple qui ne plaira évidemment pas à certains, dont les politiques : quand la France affirme ses fondements Républicains par la triade mondialement connue elle aussi : «Liberté, Égalité, Fraternité» il faut comprendre, il faut oser voir en face la vérité. Ces trois éléments idéologiques étaient, avec tant d’autres, dans le Tronc Nature et, du fait d’évoluer en Branches, tournant donc le dos à l’Origine commune à tous, les humains clament ce qui leur manque et manquera toujours plus au fil de la Pousse des Branches : la Liberté, l’Égalité, la Fraternité. C’est bien pourquoi, Aujourd’hui, observant l’inéluctable perte du Patriotisme, les politiques essayent de redynamiser l’Idée de ces données érigées en « valeurs » qui, chaque jour, perdent un peu plus de leur substrat.

Si vous n’acceptez pas ce que je viens de vous révéler (ça peut faire un choc, je vous l’accorde) soit ce Mécanisme d’Accouchement des « constituants » qui composent la Nature, le Tronc-Gnose (dont je rends témoignage en tant que gnostique) je l’affirme, vous ne comprenez rien au véritable Sens de l’existence et c’est bien là la raison pour laquelle, finalement, les humains sont partout en guerre entre eux. Ainsi, vous devrez comprendre que la démarche scientifique n’invente jamais rien, le cerveau de l’homme ne faisant que se retourner (l’Accouchement en question) « comme une chaussette » au fil des siècles. Assurément, comprendre ainsi le monde des hommes retire un peu de panache aux honneurs qu’ils s’échangent, à celui qui entoure la remise de prix, tel le Nobel…

La Pensée est sans fin. Contrairement à l’Esprit qui est une émanation plus ou moins spontanée, sans continuité, de l’entité Être, la Pensée accompagne l’Homme, inexorablement, jusqu’à sa Fin, jusqu’à sa Perte. Elle est le chemin de sa Perte. Un Bouddha ne pense pas!  Tous les grands penseurs, philosophes de l’Histoire, écrivains, que vous appréciez et même chérissez, ont tous, sans exception, manqué à leur devoir Essentiel – témoigner de Être-Avoir – ils ont tous caressé les Masses dans le sens de l’Endormissement,  les droguant, les stimulant aussi de leurs idées estimées originales, de leurs mots d’esprit (!), de leurs prétendus savoirs lesquels ne sont jamais que de la décomposition (par les branches) du Tronc Connaissance.

Il y a 2.000 ans, un homme a été cet éclaireur du véritable Chemin, du Sens de la vie. Tout ce que je vous dis, lui aussi l’a dit de manière peut-être autre, avec d’autres mots, d’autres images. Malheureusement, il n’a pas été compris. Et ceux qui ont cru le comprendre ont créé le désastreux et trompeur Christianisme. Cet homme était un pur gnostique.

– :- :-

La Pensée Complexe

La seule forme de pensée qui ne soit ni Négative ni faussement Positive, est la Pensée Complexe du gnostique, pensée que je qualifie parfois de « Sphérique ».  La Pensée Sphérique du gnostique. Cette forme de Pensée est inconnue de l’Occident, inconnue en fait de la plupart des Pays du monde et c’est bien dommage! Je souhaite que mes écrits participent à combler un vide qui fait la Perte des Sociétés Occidentales mais je pense plutôt que les hommes verront dans ce souhait l’expression d’une immense prétention, vanité, avant même d’en percevoir le caractère salutaire et foncièrement altruiste.

Qu’entendre par Pensée Complexe (ou Sphérique) ?

La pensée sera dite «Complexe» à partir du moment où elle intègre simultanément (mot clé!) les paramètres Être et Avoir de l’existence. En effet, si la conscience n’est axée que sur Être, la pensée qui en résulte sera dite religieuse et si la conscience n’est axée que sur Avoir, la pensée qui en résulte sera dire Politique et/ou Scientifique. Toute pensée humaine étant emprunte de « savoirs » on peut affirmer sans erreur que tout humain est un « savant ». Ce n’est que le degré de savoirs qui est en chacun qui crée la pyramide (illusoire et pernicieuse) des Savoirs.

Maintenant que la pensée est soit religieuse soit politique, il n’est pas très difficile d’y intégrer un soupçon de l’entité manquante, soit mettre un peu de Avoir dans la pensée religieuse, un peu de Être dans la pensée politique et/ou scientifique. Mais cela ne suffit pas pour constituer cette Pensée Complexe qui est celle de la Gnose et donc celle du gnostique. Mon illustration suivante est claire à ce sujet.

Pensée "Positive", Pensée "Négative" et Pensée gnostique (art.157)

Pensée « Positive », Pensée « Négative » et Pensée gnostique (art.157)

  • Légende : Celui qui Marche dans le prolongement du Tronc-Gnose, la Nature, voilà le gnostique. Sur sa tête, symboliquement représentées, les évolutions en parallèles de Être et Avoir dont la fusion constitue l’Amour avec un grand A. Leur écartement indiquant simplement l’aspect quantitatif qui induit la notion d’épaisseur du Tronc. Dès lors qu’une moindre carence de cet Amour « Être-Avoir » se produit, voilà la naissance de l’Intelligence « tout court » et, avec Elle, l’apparition des Mécanismes de la Pensée qui n’existe(nt) pas dans le règne Animal. A gauche, la spirale enroulante qui situe les adeptes de Être – les « religieux » – qui cultivent une pensée « Positive ». A l’opposé, tous les adeptes de Avoir où tout se déroule dans un foisonnement de perdition. Là, ce sont tous les adeptes des politiques, des savoirs, des Sciences, avec femmes et enfants; tous ceux-là cultivent une Pensée foncièrement « Négative ». Où il convient de comprendre que depuis bien longtemps, le Couple-de-Forces Religion-Politique crucifie le monde des hommes et que cela n’est pas inéluctable. Tel est le Message que véhicule le vrai gnostique.

A partir du moment où vous êtes «à cheval» sur le Référentiel Tronc-Gnose, à l’image de l’équilibriste sur son fil, les entités Être et Avoir, tels des contre-poids, sont ainsi en vis-à-vis et pèsent autant l’une que l’autre. Telle est là l’origine de la véritable JUSTICE. Alors, mais alors seulement votre psychisme est habité par la Pensée Complexe laquelle est celle de la Nature, de l’Universel, de tout véritable « vivant ».

A propos de ces entités qui constituent le vivant et que sont Être et Avoir, je signale au passage que bon nombre d’églises notamment chrétiennes de par le monde sont construites avec deux « tours » jumelles, quasi identiques (des tours ou aussi des flèches). Deux choses sont alors curieuses à constater : 1°/ l’ignorance de la majorité des gens face à cet exemple architectural qui, par ces flèches « parallèles » et identiques, exposent un vis-à-vis salutaire de Être et Avoir qui témoigne de la pensée gnostique; absolument pas de la pensée chrétienne!  Et 2°/ il est un comble, un outrage aussi, que dans ces lieux de culte soit clamé le Nom de Dieu, concept qui est le produit du non vis-à-vis de ces entités constitutionnelles Être et Avoir. Heureux celui qui comprend cela.

Assurément, la Pensée de l’Homme (celle non Complexe) est bien la pire invention de son cerveau puisque Elle fait sa Perte. Tout est de plus en plus faux dans la pensée humaine et il en sera ainsi tant qu’Elle se refusera à voir en face le distinguo entre Savoir et Connaître. Ce qui est le cas de la Langue Anglaise, Américaine, Française, etc. (cf. mon article N°5 du 24/04/2009).

Je souhaite sincèrement voir un jour d’autres humains me rencontrer sur ce Chemin dont témoignent les plus grands Textes, les plus grands Écrits, ceux qui défient le Temps. Personnellement je n’ai rien inventé. Je n’ai fait que réactualiser ce qui est oublié depuis tant de  siècles.

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

Pour contacts e-mail  jean.dalliere@orange.fr

You are on … http://blogapart.freehostia.com

Mouvement de Gnose (art.120)

mardi, novembre 15th, 2011

– Article 120 –

Mouvement de Gnose

(la Pensée Complexe gnostique)

-:-:-

     Le Mouvement de Gnose (à ma connaissance, il n’existe pas encore. Compte tenu de l’état actuel du monde (…), il serait peut-être temps de le créer!) constitue un concept idéologique, éminemment Complexe, qui est totalement étranger à la Pensée Occidentale. Entre autre. Ceci expliquant évidemment cela!

Pour ceux de mes lecteurs qui sont habitués à ma schématique, à mes représentations symboliques, nous retrouvons ici une semblable portée Universelle, dont l’expression graphique est légèrement différente. A savoir.

Dans mes articles précédents, ce que j’ai appelé « Tronc-Gnose », soit la Nature – de laquelle l’Espèce Homme a été « chassée » – est ici représenté(e) par cette partie de la Fleur d’Arum (confère dessin suivant) qui est en dessous de la main, partie qui porte l’inscription verticale : G-N-O-S-E.

Cette partie là est donc constituée par du Être-Avoir fusionnés, soit un Espace-Temps en lequel EST (= Temps Présent) le non compris « Verbe Lumière » des textes bibliques lequel est synonyme de Connaissance. Tel est le verbe de tout ce qui a trait à la Nature.

A ce propos, le curseur Temps n’est pas porté sur ce dessin mais il se devine assez facilement, évoluant du bas du dessin vers le haut, soit de l’État « Fermé » du Collectif considéré à celui d’ « Ouverture » dudit Collectif ou, à autre échelle de considération, de l’Individu. Le point Bas (le Yin-Yang, par exemple qui symbolise soit la fusion de l’Ovule avec le spermatozoïde, soit la fusion des Forces universelles au moment du Big-Bang) est l’instant de Naissance. L’Ouverture maximale (là où les points E  comme Esprit et le M déformé par sa Chute, M comme Matière, sont les plus distants) est la Fin de la Forme considérée. Le triangle Delta axial est la Finalité existentielle. La Droite qui joint le Yin-Yang Original au Delta, voilà la Voie, la Gnose, etc. dont rendit témoignage Jésus pour le Proche Orient et, avant lui, Gautama (dit le Bouddha) pour l’Orient et, plus avant Laotseu pour l’Extrême Orient. Tel est mon Témoignage, à mon tour, pour l’Occident.

Juste « à toucher » le dessus de la main fermée (il serait une facile donc grave erreur de penser que ladite main est celle de Dieu !) se trouve ce Temps qui a vu l’apparition sur Terre de Adam et Ève, soit ce Couple-de-Forces tout aussi symbolique à partir duquel la Connaissance Unitaire (pléonasme!) s’est vue clivée en DEUX entités, l’entité majoritairement Être, côté gauche du dessin en rouge et l’entité majoritairement Avoir, côté droit en bleu.

Légende : La Fleur d’Arum – ou, de « l’Arbre au Sein du Jardin » – qui symbolise
l’évolution générale d’un Collectif humain aussi bien que celle d’un de ses constituants : l’Individu.

-:-:-:-

Et c’est à partir de là que sont apparus – et se sont multipliés – les divers « Savoirs » par le Langage Verbal (représentés symboliquement par les striures qui s’écartent toujours plus les unes des autres), ceux à trame Spirituelle (Être) et ceux à trame Politique (Avoir) sans oublier cette évidence bien connue maintenant : il y a toujours un peu de « avoir » en Être et un peu de « être » en Avoir.

Cette Fleur de l’Arbre de Vie est sensée montrer clairement la finalité de tous les Savoirs où ceux de ÊTRE – dont l’évolution se fait en ralentissant (= Entropie décroissante) – acculent ceux de AVOIR à évoluer en s’accélérant sans cesse (= Entropie croissante) au point de voir apparaître, in fine, une dramatique Involution ou Chute, qui arrive dés lors que ÊTRE n’évolue plus à cause de l’accumulation d’Idées arrêtées appelées les Dogmes.

  • Nota – Il faut reconnaître qu’à cette échelle de considération – celle de Peuples – cette relation Psychosomatique également dite de Causalité, n’est pas évidente à percevoir pour les Individus dudit Collectif. Car pour les Pays Occidentaux par exemple, l’Arrêt dans sa progression de l’entité Être (Arrêt qui généra le Judéo-christianisme) date d’environ 2000 ans tandis que la Chute, Elle, est en train de se produire (Chute qui est traduite par l’idée maintenant répandue d’ « être dans le Mur »). Qui peut logiquement percevoir la relation de Cause à Effets entre les deux apparents phénomènes qui, en réalité, n’en font qu’UN… hormis, un gnostique ?

Ce Mécanisme Psychosomatique, soit cette relation de causalité entre ces deux entités, a déjà été longuement exposé dans des articles précédents. Je n’y reviens donc pas ici.

Je rappelle néanmoins que l’Ouverture de la Fleur (de tout Collectif comme de tout Individu) se fait par apparition, depuis l’âge « Adam et Ève », de l’INTELLIGENCE (qui est due au clivage fondamental de l’Union Être-Avoir) soit par l’apparition de DEUX types d’Intelligence, celle animée par Être (savoirs religieux) et celle animée par Avoir (savoirs scientifico-politiques), par son apparition mais aussi et surtout maintenant… par son exploitation tous azimuts !

L’Intelligence – à tort évidemment ! – est considérée telle une valeur Positive alors qu’elle est foncièrement autodestructrice ! J’entends d’ici les contestations fort nombreuses (…) et/ou les remarques du genre : « mais alors, vous la remplacez par quoi cette Intelligence si elle est tant nuisible ?« .

J’ai déjà donné 36 fois la réponse dans mes écrits précédents. Je veux bien « donner à manger » à mon prochain. Il ne faut quand même pas que ce soit moi qui Vous mâche tout !

– LA SOLUTION du monde Intelligent –

      L’idée majeure que veut souligner cette symbolique est celle selon laquelle LA Solution du monde Intelligent (il est exclusivement « humain ». Il n’y a pas d’autres Espèces sur Terre qui soient « intelligentes »; je l’ai maintes fois démontré), son Issue de Secours tant recherchée en cette période de Crise (cette Crise est une Guerre Économique sans issue pacifique possible qui gangrène toujours plus le monde) ne peut se trouver QUE par un apparemment contraignant Mouvement d’UNIFICATION des diverses disciplines des Savoirs.

L’évolution des Savoirs se fait toujours en « Étoile » et doit cesser au plus vite (créer des passerelles interdisciplinaires ne sert qu’à s’illusionner) pour reconstituer, dans le même temps, le salutaire « Cercle » de la Connaissance qui est cette  Voie, la Gnose, qui a pour axe l’ « âme » de la Fleur.

Ce Cercle-Connaissance (vous pouvez aussi évoquer la « Sphère » de la Connaissance) ne peut s’obtenir, encore une fois, que par la fusion unificatrice de toutes les disciplines scientifiques, spirituelles et politiques.

Dans la réalité du terrain social, cela consiste 1°/ à cesser d’espérer positivement en la solution via l’établissement de « Passerelles » entre les branches de l’étoile qui constituent toutes les disciplines Scientifiques, puis 2°/ à passer un « cordon » en l’extrémité de chacune d’elles en opérant simultanément un Mouvement d’élévation et de Convergence – non d’élévation de Conscience mais de Connaissance. Ce Mouvement participe à voir se rejoindre toutes ces extrémités.

Conséquemment à ce Mouvement de salutaire Convergence, toutes ces passerelles traits d’union – n’étant plus nécessaires – fondront comme neige au soleil en étant systématiquement intégrées aux disciplines qu’elles voulaient réunir et l’Ensemble qui se formera sera semblable à un dôme doré, Lumineux, qui chapeautera alors la Tête Pensante d’une Humanité enfin (ré)unifiée en Laquelle l’entretient de la Paix sur Terre ne sera plus que la seule préoccupation. On croit rêver !

Redisons-le : c’est la culture de l’Intelligence qui 1°/ divise les humains et 2°/ les fait se dresser les uns contre les autres (Conflits guerriers puis, maintenant, Économiques) puisque Elle est le produit de cette pathologie nommée Carence d’Amour (l’Amour étant la fusion Être-Avoir).

Ils sont encore nombreux ceux qui ne voudront pas comprendre cela !

Il va sans dire que toutes les critiques, là comme ailleurs, sont toujours les bien venues.

le 15 novembre 2011

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

Contact et/ou commentaire  e-mail  :  Jean.dalliere@orange.fr

You are on the French web site  http://blogapart.freehostia.com

La Pensée A-religieuse et A-politique du gnostique (art.97)

samedi, juin 4th, 2011

– Article 097 –

La Pensée

A-religieuse et A-politique

du gnostique

-:-:-:-

La Pensée A-Religieuse et A-Politique du gnostique (art.97)

La Pensée A-Religieuse et A-Politique du gnostique (art.97)

     Les idées que je vais développer ici l’ont été, plus ou moins clairement (…), au cours d’articles précédents mais compte tenu des commentaires élogieux (!) qui, quotidiennement, me parviennent – du monde entier ! – en nombre toujours plus  impressionnant, j’estime avoir à préciser encore certains points car ces éloges me semblent cacher quelque chose, une sorte d’incompréhension de leur Origine : la Gnose.

Autrement dit, je vais expliciter – le plus clairement possible – le dessin schématique, symbolique, ci-joint qui est introduit  plusieurs fois dans mes articles.  Mes textes sont peu référencés dans les commentaires que je reçois, soit sur plus de 95 articles et sujets différents développés dans ce site; je pense que peu de mes lecteurs se rendent compte que Jésus était gnostique (comme je le suis aujourd’hui) et qu’entre lui et moi, soit sur une période de 2000 ans, il y en eut peut être pas d’autres !? Qu’on me le dise si je me trompe; qu’on me site des noms!

Il ne peut exister de Pensée plus élevée, plus « Complexe », plus Universelle que la Pensée gnostique.

Si cela ne vous apparaît pas, ce n’est pas parce que mon écrit en français est médiocre (je n’ai aucune prétention à ce niveau-là), c’est surtout parce que votre ego vous fait sous-estimer la portée de cette Pensée, comme pour protéger votre Personnalité d’une possible dépression

Que semble représenter ce dessin ?

Pour une grande partie, il semble clair :  un individu crucifié (on pense à un homme; ne sommes nous pas justement en cette période de Pâques, celle de la crucifixion suivie de la résurrection de Jésus !? Justement aujourd’hui, lundi de Pâques !) dont la tête est cerclée de piquants. Le poteau vertical semble être un tronc d’arbre dont la partie haute aurait subi les foudres du ciel et se serait fendu en deux, chacune des parties laissant pousser un type différent de branches (en guise de patibulum, nom de la poutre horizontale de la croix) auxquelles, justement, l’individu serait crucifié.

Puis, au dessus, dans l’axe du tronc, un personnage debout, vu de face (symbole emprunté à l’Égypte Antique) apparemment en train de Marcher et qui porterait sur sa tête un “U” constitué par des bras, “U” pouvant subir un écartement des bras. Ce que laissent entendre les pointillés. Le dessin est signé, par l’auteur que je suis,  “l’homme de Cœur “. Voilà pour les apparences. Venons-en à sa signification symbolique qui veut nous dire bien autre chose.

-:-:-:-

Ce dessin se veut de portée universelle, c’est-à-dire que pas un seul humain, plus encore, pas un seul Être vivant (pléonasme) en est exclu. Tous les Êtres y sont systématiquement inclus. Qu’on ne vienne donc pas me dire par la suite : “je ne m’y reconnais pas” ou encore “ça ne me concerne pas“. A la limite on peut me dire : “je ne (le) comprends pas“; ça oui. C’est d’ailleurs parfois ce que sous-entendent les commentaires que je reçois; mes lecteurs disent avoir compris mes propos… ce dont je doute à la tournure de leurs commentaires qui sont tournés en véritables éloges (!).

Le point central de ce schéma (on évoquera davantage l’idée d’un schéma symbolique que celle d’un dessin) est l’Arbre qui symbolise la NATURE – le Milieu Naturel –  soit au sens le plus large avec tout ce qui La constitue y compris l’Océan avec toutes ses espèces qui sont à considérer telles les Racines de l’Arbre.  L’Océan, toutes les mers du globe, sont la source et le berceau de toutes les Espèces, de toutes les Formes vivantes.

Nous considérerons le Tronc de cet Arbre – également appelé Arbre de Vie, l’Arbre au Sein du Jardin – comme étant Vertical.  Nous en comprendrons la raison un peu plus loin.

Ce Tronc est, lui, synonyme de Jardin d’Éden duquel fut chassée l’Espèce qui, plus tard, prendra le Nom d’ “Homme”, Espèce composée d’hommes et de femmes respectivement appelés Adam et Ève. Jusque là, rien d’extraordinaire si ce n’est qu’il faut penser “Adam” tel un Collectif d’hommes et Ève tel un Collectif de femmes et non pas “un homme et une femme”.

Par contre, ce qui nous interpelle dorénavant c’est le Milieu Culturel que crée ce Couple-de-Forces, Forces qui, n’évoluant donc plus dans le Tronc se sont mises à évoluer « en Branches ».

C’est-à-dire que pour les cerveaux humains, c’est le Tronc lui-même (Il est synonyme de la Connaissance) qui s’est scindé, qui s’est clivé en DEUX comme s’il avait reçu la foudre ! Et ces mêmes cerveaux humains se sont construits, se sont élaborés avec une  grossière méprise pour ne pas dire Erreur, celle de croire que ce clivage mettait fin à l’évolution de la Pousse du Tronc – le Milieu Naturel – l’Homme se plaçant dès lors en Maître quasi absolu au dessus de Tout, évoluant “Horizontalement” suivant une “Poutre” transversale à la Connaissance, Poutre appelée patibulum. Telles sont les voies des SAVOIRS, de tous les Savoirs.

-:-:-

  – Le Péché Originel (à ce sujet, voir mon écrit précédent du 10/03/2011). Rappel rapide.

Ce clivage du Tronc Nature vit apparaître DEUX types de Branches : à gauche (sur mon schéma) la Branche dont Adam fut l’émissaire ÊTRE, Branche dont l’évolution est une spirale qui s‘Enroule (= Entropie Décroissante), laquelle Branche va conséquemment créer, à l’opposé, l’émergence de la Branche AVOIR – dont Ève est l’émissaire –  Branche dont l’évolution est une spirale qui se déroule (= Entropie croissante).

Par mes travaux de recherche fondamentale axés sur ces sujets j’ai montré et démontré (par la Théorie Universelle de la Complexité publiée à Paris en 1985 dans l’ouvrage ayant pour titre “L’Arbre au Sein du Jardin”) que ces deux types de Branches entretenaient depuis leur émergence – c.à.d. la Nuit des Temps ! – une relation dite psychosomatique ce qui veut dire que la Branche de Adam est “sortie” du Tronc en premier et celle de Ève en second; ce que j’appelle “Conséquemment”. Ce point de détail (!) qui constitue une sorte de première mondiale dans l’Histoire de l’évolution de l’Humanité  est très important à comprendre car il déculpabilise Ève dans cette période de sortie en Branches, montrant au contraire que c’est Adam qui en est la Cause-Première et Ève la Conséquence.

Je signale au passage que ma découverte est une pseudo “première mondiale” en ce sens que la Bible elle-même nous dit cela mais à mots couverts : Adam est apparu sur Terre le premier, avant Ève ! Ce que les gens d’église sont bien incapables de vous expliquer sans quoi ils verraient bien que l’histoire du fruit défendu ne tient pas debout; elle constitue une Escroquerie intellectuelle de première grandeur.

Maintenant que par les Branches les DEUX entités constituantes de toute Forme vivante nous sont apparues, nous pouvons apporter La Définition objective du Tronc : le Tronc est ÊTRE-AVOIR, entités non clivées soit éternellement fusionnantes.

C’est le “Parallélisme” soit le vis-à-vis de ÊTRE avec AVOIR qui génère la verticalité de la Pousse du Tronc Nature qui grossit avec le Temps; d’où les pointillés qui voient grandir ce “U” au dessus de la tête de l’homme “en Marche”.

Nous appellerons “Gnose” le Sommet, la cime de ce Tronc qui a continué sa pousse – évidemment – après que l’Espèce Homme en fut chassée.  Et les rares “humains” qui ont continué à occuper cette place phare de Sommet, sont appelés les gnostiques, soit des gens – et vous l’aurez compris – qui n’ont aucun pied ni dans la Branche ÊTRE de gauche ni dans celle(s) AVOIR de droite qui, respectivement donnèrent : toutes les Religions du monde et, à droite, toutes les formes pensables et possibles de Politiques et de démarches Scientifiques.

C’est pourquoi il est dit que le gnostique n’a « ni foi (par Être), ni loi (par Avoir) » ou encore, « ni Dieu, ni maître ».

Ces évolutions  « en Branches » ont constitué : les SAVOIRS. Tous les Savoirs dits spirituels par ÊTRE et tous les Savoirs dits Matérialistes, Politico-Scientifiques, par AVOIR. Toutes ces Branches sont à finalités autodestructrices.

-:-:-:-

Revenant à notre schéma initial, vous devez comprendre que ce sont lesdits SAVOIRS qui crucifient tout Collectif  Social (comme tout Individu !), ces Branches de Savoirs étant synonymes de Dispersions dans la subjectivité, soit dans l’erreur ! Seul le Tronc est Objectivité en tant que synonyme de La CONNAISSANCE.

Tout ceci est foncièrement inacceptable par tout cerveau “Intelligent” (l’Intelligence quantifie le “vide” entre cette Verticale et l’évolution courbe de la Branche considérée) soit un cerveau rempli de Savoirs, soit d ‘une somme d’écartèlements tous plus douloureux les uns que les autres et que n’explique absolument pas cette discipline savante appelée la Psychiatrie, tout aussi ignorante des fondamentaux exposés ici. Ces fondamentaux expliquent clairement l’Origine fondamentale de la Schizophrénie (clivage de l’Unité ÊTRE-AVOIR) et celle de la Paranoïa (la finalité de la Branche ÊTRE porte le Nom de “Dieu”).

Maintenant il convient de conclure cet écrit par une vérité tout aussi fondamentale :

–  Les adeptes de toute Religion du monde ne reconnaîtront jamais qu’ils sont dans une Impasse spirituelle qui induit cette forme de Psychose Collective appelée Paranoïa avec son concept final de Plafond appelé « Dieu » estimé indépassable et qui implique la Transcendance.

– Et les adeptes de tout Système Social, soit tous ceux qui constituent le Collectif appelé Aujourd’hui les laïques, (ce sont les Personnes qui ont une croyance Négative en Dieu, soit tous les laïques) ne reconnaîtront jamais que leurs voies conduisent toutes “dans le MUR”, ce MUR qui – invitant à la Sublimation – est conséquence du Plafond religieux (Psychosomatique oblige). Les responsables Politiques sont totalement IMPUISSANTS face à cette pousse des branches du « Toujours Plus » et qui si lourdement chargées en Fruits (ce terme parle de penchant au sens Architectural) implique toujours plus la Finance pour les soutenir; d’où la Crise actuelle qui n’a aucune raison d’avoir une fin classique à l’image d’un film ou d’une histoire.

Évidemment ces vérités ne sont pas bonnes à entendre mais je réitère ici LA Solution du monde exposée :

  • – par Laotseu pour l’Extrême Orient (le Tao est difficile à Appréhender pour la Conscience Occidentale) ,
  • – par Gautama dit le Bouddha pour l’ Orient (ses postures symbolisent la Finalité existentielle),
  • – par Jésus (avec ses Paraboles incomprises du Christianisme par lesquelles il évoque plus ou moins confusément LE Chemin qui est à re-Trouver) pour le Proche Orient. Jésus n’est pas du tout mort sur la croix; toute sa vie fut un Scénario pré-écrit par des Esséniens, scénario  suivi à la lettre et totalement symbolique. Ce sont ceux qui n’ont pas compris cela, à son époque, qui créèrent le Christianisme.

cette Solution qui doit vous sauter aux Yeux évidemment par cette schématique aveuglante de clarté : abandonner ces directions fatales qui conduisent à tant et tant de misères, aux fausses amours (seul le Tronc est Amour avec un grand “A”), à tant de pathologies (névroses et psychoses), etc.  solution qui consiste à faire retour mais par le Haut soit en réveillant en chacun de vous votre entité « Être » (elle est seule Verticalisante) qui n’a pas à être endoctrinée, enfermée, prisonnière d’une religion ni d’un parti politique et/ou idéologique.

Nous sommes à cette époque charnière où les Individus doivent se libérer de toutes leurs Croyances tant celles de ÊTRE que celles de AVOIR. Le nombre des abstentionnistes, lors de votes importants, en dit long sur cet éveil des Subconsciences qui ont à devenir au plus vite Conscientes !

Il n’est aucune Issue de Secours autre pour l’Humanité tout entière que la prise de Conscience de la Gnose, Issue dont témoigne le gnostique de toujours.

Un dernier mot : méfiez-vous de ceux qui se prétendent “gnostiques”. Je ne dis pas qu’il ne peut pas en exister d’autres que moi mais, je demande à voir… car le véritable gnostique n’a, encore une fois, “ni dieu ni maître” soit  ”ni foi, ni loi”. Or, les gnostiques que l’on peut trouver sur le net appartiennent tous à une église quand ce n’est pas à un Mouvement Franc-maçon. Tous ceux-là sont de faux gnostiques.

Vous n’avez personne à suivre. Vous avez vous-même à Devenir cet Être libre en gnose.

Telle est la finalité de l’Être.

Lundi 25 avril 2011

Parole du gnostique Jean S. Dallière Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

Pour contacts : jean.dalliere@orange.fr

You are on the french web site  http://blogapart.freehostia.com

L’Abstention en France…. comme Ailleurs ! (art.96)

samedi, juin 4th, 2011

– Article 096 –

L’Abstention en France…

comme Ailleurs !

(La Pensée Complexe gnostique)

-:-:-:-

    L’ABSTENTION en France, lors d’élections telles les dernières Cantonales, s’est élevée à plus de 60% !

C’est là un taux qui inquiète évidemment en premier chef les politiques, qui interpelle journalistes et spécialistes de sondages. Tous ces spécialistes, de par leur fonction, sont dans l’impossibilité d’appréhender la cause de l’abstention.

Dans les Systèmes Sociaux classiques – tels ceux des Pays Occidentaux – nous allons voir pourquoi aucun organisme – si sérieux soit-il – est dans l’incapacité d’apporter une réponse objective à ce qui leur apparaît être une énigme.

D’où provient cette Abstention lors de votes politiques, quels sont les Mécanismes qui animent ou alimentent  sa progression ?

Ici encore, seule la vision gnostique du monde peut apporter la réponse à cette question de fond que les personnes concernées sont dans l’incapacité d’intellectualiser. J’en ai encore fait l’expérience l’an dernier quand j’étais en relation de travail avec le Laboratoire des Idées du Parti Socialiste français, soit avec son président Christian PAUL avec qui j’avais été mis en contact par Martine AUBRY, Première Secrétaire du Parti. Tous eurent sous les yeux ce schéma avec  les explications que je vais renouveler ici pour vous, et leur réaction fut celle d’un profond désarroi (sic) m’ont-ils écrit. Ils n’ont rien compris. Pire, la formation d’énarque (et autres) qu’ils ont reçue leur interdit toute compréhension du monde “vivant”, soit de ce qui se passe réellement dans le monde. Je connais que mon affirmation est lourde !

-:-:-:-

     Précédemment, avec le même schéma,  j’ai évoqué le sujet des Droits de l’Homme. Ces deux sujets s’illustrent en effet à merveille par le même dessin où, ce que j’ai appelé le “drapeau” rectangulaire avec sa diagonale (dessin du bas) est représenté dans le dessin du haut par une grande “Branche” courbe qui tend vers un MUR situé en AVOIR.

C’est ce dernier schéma (celui du haut) sur lequel je vous propose de rester.

Cette grande branche courbée symbolise l’évolution générale d’un Peuple – tout Peuple – avec son point de Départ  “attaché” au Tronc-Gnose, sorte de cylindre vertical qui représente la Nature d’où TOUT procède et qui représente surtout ce que nous appellerons le Milieu Naturel. Cette courbe évolutive d’un Peuple “Ouvert” représente son évolution Culturelle.

Dans mon exemple, nous restons à l’échelle d’un Peuple mais, pour qui possède la Connaissance,  c’est le même schéma qui peut être utilisé en Psychanalyse pour l’étude de l’évolution d’une Personne comme, à l’opposé, c’est ce même schéma qui peut illustrer l’évolution de toute l’Humanité considérée alors tel UN SEUL HOMME.

Chemin faisant, l’évolution de la France (par exemple) s’est courbée pour tendre toujours plus vers l’Horizontale ce qu’implique toute “politique” où prédomine AVOIR sur ÊTRE. Un mot d’explication est ici nécessaire.

Par ma Théorie Universelle de la Complexité exposée en début de mon blog (cette Théorie fut officialisée en 1985 par son édition par un éditeur parisien) j’ai explicité le Mécanisme COMPLEXE auquel toute évolution de Collectif est soumise. C’est une première mondiale. Je ne vois pas pourquoi je le tairais… comme je ne tairai pas que François MITTERRAND, alors président de la République, l’eut sur son bureau. Il m’en accusa réception, mais n’en tînt pas compte. Vous allez voir combien est grande sa responsabilité dans le déclin actuel de la France du fait de n’avoir pas tenu compte de mes travaux.

Par cette Théorie donc, j’ai apporté la démonstration selon laquelle la Branche AVOIR de l’évolution sociale (à droite du Tronc) avait un mauvais déroulement – d’où : les Maux et les Fléaux sociaux qui en découlent – à cause d’une Branche qui lui est opposée et qui est celle de l’évolution de ÊTRE – en l’occurrence la Religion correspondante – et qui a un Mauvais Enroulement (le Judéo-christianisme pour l’Europe).

En effet, j’ai montré et démontré qu’il existait – depuis la Nuit des Temps – entre ces Branches (celle de ÊTRE et celle de AVOIR) une relation de Cause à Effets appelée Psychosomatique à l’échelle des Individus. Mais cette appellation est tout à fait parlante à l’échelle des Peuples.

Où j’ai également démontré qu’un “Bon Enroulement” ne pouvait engendrer QUE … un bon déroulement social. Cette démonstration est sans faille possible. Mais ce qui fait “problème” et que vous pouvez très bien comprendre c’est que ceux qui ont le Pouvoir, Pouvoir tant “religieux” que “politique”, l’ont ce Pouvoir grâce au fait du mauvais Enroulement pour ÊTRE et grâce au fait du mauvais déroulement conséquent pour AVOIR.

En clair, ni les religieux ni les politiques n’ont intérêt à voir la Pousse sociale se redresser puisque ce Redressement – il serait cependant salutaire pour le Collectif – leur retire progressivement le Pouvoir eux qui le détiennent grâce à la courbure de cette Pousse sociale.

Bref…

Tant les religieux que les politiques SONT – c’est-à-dire existent –  du fait d’ignorer le “tuteur” vertical Nature duquel ils s’éloignent tous au fil des temps. Et cet éloignement de la Pousse sociale qui s’en va en courbant l’échine… créant un fossé toujours plus important entre  Elle (la Pousse sociale) et cette Verticale Naturelle. Ce que mon schéma illustre bien.

Où j’ai montré que cet espace de “vide” (ce fossé) est directement proportionnel à l’Abstention.

Cet espace représente l’Abstention ou, dit différemment, celles et ceux qui sont dans le Système français, dans la Branche courbe qui va dans le MUR (à cause de AVOIR) ressentent, intuitivement, que le Cap suivi par le Système n’est pas le Bon et, ne pouvant le démontrer (ils ne sont pas des gnostiques !) ils n’ont à leur disposition que l’abstention lors d’élections et/ou le « vote blanc” pour le “dire”.

La révolution dans la rue est quasi impossible à orchestrer dans un Système où chacun tire la couverture à soi, je veux dire où l’Intérêt Collectif est Mort…

Le fait que les politiques, analystes, offices de sondages, etc. soient dans l’incapacité  d’imaginer comment orchestrer le Redressement de la Pousse, provient exclusivement du fait qu’ils sont IGNORANTS du Référentiel tuteur, le Tronc Nature, incapables d’imaginer que la Nature est ce Référent salutaire car, pour eux, ce qui participe de la Nature est d’un niveau de Conscience très inférieur, réservé aux Espèces estimées inférieures .

Les responsables politiques considèrent AUSSI que la Branche sociale EST, seule, le Référentiel Tronc et qu’il n’existe rien d’autre qu’Elle.

De plus, ils considèrent que l’Intelligence qui les distingue des Choses de la Nature est une valeur POSITIVE, alors que c’est tout le contraire. L’Intelligence est une pathologie qui provient de carence d’Intelligence-AVEC la Nature.

Si ceci n’est pas compris… tout cet article est dépourvu de (bon) Sens.

Au fil des Temps, les Individus ne peuvent QUE se détourner, se désintéresser, de la Politique car elle est une fonction totalement illégitime. En effet, au regard de mon schéma du haut, vous remarquez que les politiciens sont des personnes qui nient totalement cette relation de Cause à Effets entre ÊTRE et AVOIR et qui, de ce fait, estiment à tort pouvoir apporter des solutions à vos “problèmes” UNIQUEMENT en gérant AVOIR détaché de ÊTRE. D’où : la RUINE Sociale.

Pire, là, ÊTRE est déconsidéré, sans valeur. Or, le plus grave dans tout cela c’est que ces mêmes responsables (…) nient le fait que ce soit cette entité ÊTRE qui est Verticalisante, c’est elle qui contient l’Essence des Individus et qui – seule – permet le REDRESSEMENT de la Pousse sociale si elle est bien “exploitée”.

Où l’on voit que les Peuples, parce que demeurés dans l’Ignorance de tout ceci,  ne sont pas “sortis de l’Auberge”…

le 04 juin 2011

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

adresse e-mail : jean.dalliere@orange.fr

You are on the french web site   http://blogapart.freehostia.com