Posts Tagged ‘la Résilience’

LA CRISE MONDIALE, sa véritable origine ! (art.122)

mardi, décembre 6th, 2011

– Article 122 –

__________________________________________________________

 LA CRISE MONDIALE 

– sa véritable origine ! –

Psychanalyse fondamentale des Peuples

__________________________________________________________ 

AVANT PROPOS

     Cet article est une Bombe Culturelle, un Pavé dans la Marre  Sociale typiquement humaine. Il est destiné à toutes les femmes et à tous les hommes de la planète qui, au fil des siècles, se sont fait « Avoir » – Avoirs-humains – et ce, contre leur gré (!), à leur insu même, tandis qu’ils déléguaient leurs pouvoirs et leur voix (par votes, par exemple) à une minorité de « profiteurs » qui constituent ce que l’on nomme : l’élite! Il ne m’appartient pas de décréter que cela a assez duré ou non. Il m’appartient tout juste d’Éclairer, faculté qui m’a été donnée conséquemment à une mise au monde particulièrement cruelle (naissance sous-X) laquelle m’a culturellement poussé – suite à des circonstances hors sujet ici – à comprendre l’Environnement, l’Atmosphère sociale, de mes (prétendus) Semblables. La salutaire résilience qui s’en suivit a produit des fruits (mes travaux de recherche fondamentale sur l’Homme) qui, manifestement, ne sont pas toujours du Goût de Tous.

Par l’analyse que je vous expose ici (à ne pas mettre entre toutes les mains!) vous allez comprendre, assez facilement je pense, pourquoi l’origine de l’actuelle Crise mondiale que subissent les Pays Européens entre autres – ne peut être publiquement soit officiellement révélée et si vous êtes une Personne normalement sensible (…), vous devriez sortir un tantinet troublé(e) de cette lecture !

La Crise que subit  actuellement l’Occident…

  • Note – Volontairement je n’emploie pas ici le verbe traverser  : « la Crise que traverse actuellement… etc. » verbe qui implique l’idée d’une sortie qui se voudrait à l’image de la condition dans laquelle on était à l’entrée! Il n’y aura pas de « sortie de Crise » au sens où l’on entre et l’on sort d’un tunnel. Cette Sortie là ne se ressentira pas contrairement aux attentes bien naïves, même si d’ éternels et mensongers « optimistes », professionnels manipulateurs de Masses, clament un Jour : « la Crise est dernière nous« !

… est estimée et trop souvent affirmée avoir pour origine les fameuses subprimes américaines (années 2007-2008). Le lecteur soucieux d’en savoir plus sur cette origine peut consulter Internet et se perdre ainsi dans des explications techniques, économiques, plus scientifiques (…), et surtout plus fausses les unes que les autres.  Je prends un exemple simple pour faire comprendre ce que j’entends par là.

Lorsque, dans les mers froides du grand Nord, apparaît un iceberg, est-ce que vous dites que l’iceberg «commence» là où vous voyez son contact avec la mer et se termine en son sommet visible?  Évidemment non. Pourquoi ? Parce que vous avez un niveau de Conscience suffisamment élevé pour savoir que cette partie visible de l’iceberg est infime par rapport à celle qui ne se voit pas du fait d’être immergée. Pour cette Crise mondiale il en est de même. La partie « immergée », je veux dire sa véritable Origine, vous est tenue cachée. Elle vous deviendra compréhensible (?) par cette lecture.

La crise de 1929 et celle qui frappe Aujourd’hui l’Occident – avec d’autres Pays du monde – s’avère constituer cette part visible d’un «Iceberg» que vous n’avez pas été préparé à appréhender dans son Ensemble. C’est justement de cet Ensemble que je désire vous entretenir par cet article qui pourrait faire l’objet d’un livre tant il faut remonter loin pour cerner cet Ensemble que seule la Psychanalyse des Peuples – discipline inédite que j’ai créée dans les années 80 – peut appréhender.

En effet, je vous propose de voir en face la véritable origine de cette Crise, origine qui n’est pas «singulière» et qu’il faut considérer comme COMPLEXE. A l’image d’une pièce de monnaie, cette Crise possède DEUX faces. Une face invisible (que le monde veut ignorer et dont je témoigne cependant depuis plus de 30 ans) et une face visible, celle qui peut être appréhendée par toute Conscience savante.

J’appelle Complexe la prise en considération simultanée de ces deux faces et, démarche scientifique la prise en considération alternative, soit les analyses séparées de ces deux faces où le rapport entre elles est (voulu) ignoré!

En termes psychanalytiques nous ne disons pas qu’un Individu possède deux «Corps», un Corps qui serait Spirituel par l’entité Être et un corps qui serait Matériel par l’entité Avoir (à l’exception de certains Rois de France qui se sentaient représentatifs de Deux Corps, le Corps divin ou encore le Céleste, et celui d’Ici-Bas, l’incarné). Nous savons bien que ces deux entités habitent le même Corps. Habitant le même Corps, nous dirons donc de celui-ci qu’il est Complexe.
Oui, « Tout » du monde vivant est Complexe; il n’y a que l’Homme qui, par sa démarche Scientifique, opère cette scission des entités; c’est bien pourquoi je clame depuis si longtemps qu’elle est fondamentalement pernicieuse. « Diviser pour mieux régner » est une phrase qui devrait « parler » à Tous !

Concernant cette Crise, pour en comprendre les tenants et les aboutissants, il convient impérativement d’élever cette discipline – la Psychanalyse – à l’échelle du Collectif humain. C’est à cette hauteur là qu’il convient de se hisser pour voir cette salutaire Complexité Collective.

C’est précisément ce travail là qu’il m’a été donné de pouvoir effectuer au cours des premières décennies de ma vie, travail qui fut publié en 1985 et dont les Conclusions – elles marquent cet écrit – ont été portées à la connaissance de François MITTERRAND alors président de la République. Ce qu’il m’attesta par courrier personnel.

Il faut savoir que ce travail hors normes d’élévation de la Psychanalyse (« revue et corrigée » par rapport à celle freudienne qui est fondée sur l’Erreur soit sur un Inconscient que, contrairement à ses assertions, il n’a jamais découvert) à l’échelle des Peuples et de l’Humanité considérée alors tel UN SEUL HOMME  (première mondiale) n’a pas encore percé les brumes de Dame Censure malgré la bonne volonté, en 1985, de Jean GLAVANY (alors Chef de Cabinet du Président François MITTERRAND) qui fit son possible pour me faire entrer au C.N.R.S. Il prit alors pour moi un rendez-vous  auprès de Roger BRUNET, directeur du département  des Sciences Humaines  (1 rue Descartes, Paris), responsable qui, une fois sur place, refusa de me recevoir (!?) … et dépêcha à sa place un de ses collaborateurs, Alain ETCHEGOYEN, qui, ignorant du dossier, ne put faire autrement que de m’inviter au restaurant comme pour faire passer l’incorrection. Et, à même époque, tout aussi amicalement (!?), J. GLAVANY offrit mon ouvrage à quelques uns de ses amis, responsables journalistes qui, manifestement, le mirent de côté… n’en faisant jamais écho.

– : – : – : –

– DÉVELOPPEMENT –

   – A /  La Complexité Unifiée (le Milieu Naturel)

   – B /  La Complexité Clivée (le Milieu Culturel)

 – : – : – : –

            ALA COMPLEXITÉ UNIFIÉE ou, le Milieu Naturel

        Paradoxalement, mais vous le comprendrez mieux par la suite, ce sont les 99 % de la vie des Espèces sur notre planète Terre qui, dans cette analyse, vont demander le moins d’explications et l’analyse de l’Espèce Homme, unique en son genre, qui va imposer des explications beaucoup plus pointues.

Comme je l’ai précisé tout au long de ce blog à part, nous devons entendre par «Complexité» la prise en considération simultanée des entités constitutionnelles de toute Forme vivante, entités qui sont révélées par et dans chaque Langue vivante par ses verbes dits Auxiliaires qui sont ÊTRE et AVOIR. Il n’est pas une seule Langue sur Terre (Langues, dialectes, patois, etc.) qui, tel un train, ne soit guidée par ces deux «rails». La seule différence que l’on observera en comparant avec le train, c’est que les «rails» d’une Langue – de toutes les Langues ! – ne sont pas parallèles mais divergents.  Ce qui explique pourquoi les « déraillements » sont si fréquents et les Psy toujours plus sollicités dans un nombre croissant de sphères sociales.

Toutes les Formes vivantes de notre planète (de l’animal le plus doué au minéral estimé le moins précieux) ont une caractéristique en commun et une seule qui est majeure : toutes possèdent ces entités ÊTRE et AVOIR qui sont «confondues», unifiées (elles sont ÊTRE-AVOIR sans préposition «et» entre elles) de telle sorte qu’il est impossible à aucun «œil», même le plus performant, de déceler ce qui, en chacune, est du domaine de ÊTRE et/ou de celui de AVOIR.

Dans un champ, à la campagne, observez ces vaches, ces chevaux, ces moutons, etc., leurs comportements – que l’on pourrait à tort attribuer à AVOIR, au tangible, au perceptible, au Matériel – parle en fait directement de leur ÊTRE. En d’autres termes nous pouvons dire qu’en voyant ces Comportements animaux nous voyons directement leur ÊTRE (confondu à AVOIR).

Ceci doit être clair à nos Consciences car ici, le cas semble simple (alors qu’il est parfaitement Complexe !) et ce cas va considérablement se compliquer dans nos analyses quand nous allons les orienter vers l’Espèce humaine.

– : – : – : –

            B – LA COMPLEXITÉ CLIVÉE ou, le Milieu Culturel

     Par ces quelques idées simples, fondamentalement complexes, nous avons cernés le monde des Espèces en particulier et, plus globalement, le Milieu Naturel qui se définit, en extrême résumé (mais cela n’a jamais été évoqué par quelqu’un d’autre avant mes travaux qui traitent, on ne peut plus fondamentalement, de ces sujets) comme étant la fusion incessante de ÊTRE-AVOIR en laquelle Temps-Espace (respectivement ÊTRE-AVOIR) est insécable. On ne peut dissocier ÊTRE de AVOIR. D’où l’ idée d’Éternité qui peut être attribuée à tout ce qui concerne la Nature.

Pour les besoins de compréhension de l’évolution de l’Homme (nous y arrivons) nous allons représenter la Nature par l’image d’un Tronc d’Arbre, bien droit, Tronc qui symbolise donc tout ce qui est sur terre, en précisant que l’Océan, avec toutes ses Espèces, en constitue les Racines. Je précise au passage, car cela n’est pas connu du grand public, que toute espèce de notre planète a l’Océan pour Berceau originel. L’Homme vient de l’Océan.

-:-:-:-

 L’apparition de l’Espèce HOMME sur terre

       Des Textes anciens, connus du monde entier, et considérés par certains comme Sacrés,  nous précisent que l’Homme a été chassé du Jardin d’Éden qui est synonyme de la Nature ou encore de Paradis perdu. Cette dernière notion provient de l’idée que la Nature est exempte de Dialectique – ressentie par certains, et à juste titre, comme pernicieuse et fatale ! – absence due à cette fusion incessante ÊTRE-AVOIR.

L’Espèce Homme fut chassée de la Nature soit du Tronc (restons dans la symbolique) par DEUX Branches maîtresses, diamétralement opposées.

  • Note –  C’est à partir de là que mon exposé heurte considérablement les Consciences savantes (religieuses ou non) car mes explications constituent des découvertes inacceptables pour ces Consciences Universitaires qui sont – encore et toujours – hermétiques à cette Complexité existentielle. D’où leur Censure à l’égard de mes travaux qui, de plus, émanent d’un esprit non seulement autodidacte mais libre

La première Branche maîtresse qui apparut fut celle où l’entité ÊTRE était majoritaire; elle fut à gauche du Tronc (sur mon schéma). Cette Branche a été constituée exclusivement d’ hommes (collectif désigné par le Nom que tout le monde connaît – Adamqui, contrairement aux croyances, n’est pas celui d’un Individu mais d’un Collectif).

Et c’est conséquemment à cette première pousse à gauche que s’effectua à droite, la seconde Branche maîtresse AVOIR qui fut constituée par toutes les femmes (collectivement désignées par Ève).

Deux questions majeures (au moins !) peuvent alors se poser ici à mon lecteur :

  •  – 1 /  Pour quelle raison l’Espèce Homme a-t-elle été chassée de la Nature ?
  • – 2/ Qu’est-ce que cette idée de chronologie dans l’émergence de ces Pousses de Branches qui font sortir de la Nature l’homme avant la femme? Pourquoi cela ?

Il faut réaliser que la Nature que je représente ici symboliquement par un Tronc d’Arbre peut aussi être vue telle une Pyramide des Espèces dont les évolutions individuelles les poussent, chacune, à tendre vers le Sommet où se trouve une bouche, un cratère, semblable à celui d’un volcan. Tant qu’une Espèce subit la pression d’une autre Espèce au dessus d’elle (notion ici de Chaîne des Espèces) elle est assurée de ne pas être éjectée de cette Pyramide par le haut. Mais il arriva ce Temps où l’Espèce Homme, faute d’avoir une Espèce prédatrice, fut éjectée de la Nature.

  • Nota – Il va sans dire que d’autres Espèces sont constamment éjectées de cette Pyramide, mais non verticalement soit par sa Bouche; elles le sont par les flancs. D’autre part, dés lors qu’une Espèce règne au dessus de la Pyramide (comme l’Homme actuellement) créant ainsi un  Milieu Culturel, aucune autre Espèce ne pourra prendre sa place, le déloger. Ce n’est qu’à la Fin de l’évolution de l’Homme qu’une autre Espèce pourra lui succéder. Et ainsi de suite jusqu’à la fin des Temps.

Ce phénomène d’éjection de l’Espèce Homme a produit le clivage (notion importante) de l’Unité Primordiale, fondamentale qui est ÊTRE-AVOIR (= le Verbe Lumière du Nouveau Testament), dispersant ce qui est devenu DEUX, deux entités cette fois distinctes ÊTRE et AVOIR, créant dés lors une donnée totalement étrangère au Milieu Naturel : la Dialectique qui est cette spécificité du Milieu Culturel.

C’est de ce clivage – il doit être appréhendé comme synonyme de Schizophrénie fondamentale – que va naître le Langage verbal qui permet, dans un premier temps, d’inventorier tous les éléments qui constituent la Nature (dans laquelle ne s’exprime que le Langage Comportemental).

Un autre phénomène très important s’est également produit lors de cet Accouchement de l’Espèce Homme par la Bouche de Dame Nature, laquelle – pourrait-on dire – Accoucha de «jumeaux» (mâle et femelle) où le mâle est apparu le premier et la femelle en second (je ne suis pour rien quant à cela !). Cette chronologie qui est déjà évoquée dans la Genèse biblique (par l’apparition, sur Terre de Adam avant Ève !) révéla un quelque chose de tout à fait extraordinaire que j’ai traduit par l’idée de «Carte d’Identité» de chacun.

  • Rappel des Cartes d’Identités – Dans des écrits précédents, j’ai montré que le mâle – devenu homme Premier (soit Primitif) à sa «Naissance» par cette sortie en Branche – avait pour Carte d’Identité : (Être+avoir) où l’entité Être est majoritaire; ce qui signifie que le cerveau de l’homme possède plus de Être que de avoir et où la femelle devenue Femme par cette même Naissance avait pour Carte d’identité : (Avoir+être) où l’entité Avoir est majoritaire, signifiant ainsi que son cerveau contient plus de Avoir que de être.

Deuxième point tout aussi important associé au précédent.
Par mes longues études polarisées sur ces sujets (plus de 30 ans) j’ai pu démontrer que ces entités majeures que sont Être et Avoir (soit celles qui identifient l’homme et la femme) entretenaient entre Elles un rapport PSYCHOSOMATIQUE, autrement dit que le Avoir de la femme était, à cette époque Primitive, Complémentaire de l’Être de l’homme. L’un ne pouvant aller sans l’autre un peu à l’image des deux pôles de votre batterie de voiture où l’un ne saurait être perçu comme plus important que l’autre. Il n’y eut qu’un pas, fait dernièrement par des scientifiques, pour affirmer que les cerveaux humains étaient «sexués».

La seule différence, mais elle est de taille, avec cette comparaison de la batterie, est qu’entre l’homme et la femme le «courant» émane de l’Essence (qui est Être) pour aller vers Avoir par laquelle entité cette Essence s’exprime pleinement. Un peu comme si nous disions que «Être» pense et que c’est Avoir qui, par son Action, traduit cette pensée essentielle; sauf que de l’entité « Être » il n’émane pas de la Pensée mais un Esprit. Nuance ! La Pensée émane de Avoir soit d’une Rationalité fluctuante au fils des siècles mais toujours « consciente ». Cette Conscience là – avec sa Rationalité – est étrangère au règne Animal qui ne « pense » pas.

Avant toute confusion je précise aussitôt que cette relation Psychosomatique est à voir comme étant Horizontale en ce sens qu’il n’est pas un des deux Sexes qui, à cette époque primitive, était au dessus de l’autre. En termes symboliques toujours, je dirai que les non moins fameux plateaux de la Balance – Balance qui symbolise la Justice ( !) – étaient à même niveau. Nous verrons par la suite pourquoi cette Équité des Temps Premiers n’a su défier le Temps…

En ces explications nous retrouvons aussi le fameux YIN-YANG chinois (respectivement AVOIR-ÊTRE) dont la portée est Universelle mais pas vraiment comprise de ses adeptes pour autant. Je suis surpris, mais pas étonné (!), de voir combien sont erronées les tentatives de traductions qui sont faites du TAO par de prétendus spécialistes Occidentaux… Tous sont des savants qui veulent mettre à leurs niveau la Connaissance (qui est le TAO). Il y a incompatibilité entre les deux. Soit on est « savant » et le TAO est à jamais intellectuellement insaisissable, soit on est adepte du TAO et tout Savoir est rejeté car à finalité pernicieuse.

Les éléments du «tableau» étant posés, voyons maintenant ce qu’il advînt par l’effet de l’Évolution, d’où le schéma fondamental suivant.

L'Intelligence humaine

Légende : Ce schéma on ne peut plus fondamental représente symboliquement un tronçon de Tronc-Nature (les Racines ne sont pas représentées) soit un Cylindre bien Droit (Rectitude due à la fusion de ÊTRE-AVOIR) duquel ont émergé les DEUX Branches maîtresses de l’Espèce Homme ; celle Être à gauche et, conséquemment, celle Complémentaire Avoir, à droite. Où le curseur Temps de la Nature (C.T.N.) évolue de façon Ascensionnelle, à vitesse constante (non perceptible par l’œil humain) tandis que DEUX autres curseurs apparaissent, l’un spécifique de Être et l’autre spécifique de Avoir à vitesses non constantes et contraires mais témoignant déjà de la courbure du Temps ! Celle de l’Espace étant plus évidente.

-:-:-:-

            Évolution de la Branche Être

      Étudier l’évolution générale de l’entité Être – qui est majoritaire dans le cerveau de tout homme –  est un travail qui ne me semble pas avoir été fait avant moi (mais je peux me tromper. Qu’on me le dise…). A y réfléchir un tant soit peu, cette étude ne peut faire l’objet d’une démarche scientifique, universitaire ou autre, puisque c’est précisément là que se trouve toute réponse à mes études : l’origine de la Crise actuelle… comme l’origine de tous les Maux et Fléaux Sociaux !

Je vais être obligé, ici aussi, d’être concis dans mes explications, autrement dit de demander à mon lecteur de faire un petit effort de compréhension qui sera cependant soutenu par cet autre schéma symbolique.

La Pyramide Spirituelle

Légende – La spirale Enroulante est celle qui symbolise le mieux l’évolution de l’Énergie vitale « Être » d’un Collectif de laquelle émane la Spiritualité (il en est de même à l’échelle de l’Individu. Vous remarquerez ici la présence de deux spirales (sur le même cône), celle qui débute au point O (point qui est en l’âme du Tronc) et qui prend fin au point Delta. Cette Spirale sera dite Parfaite. Elle est celle du Tronc Nature. C’est de cette Perfection énergétique que découle le parfait déroulement, Physique, de la Matière Universelle, celle du Tronc.
Puis, vous remarquez la spirale (je préfère évoquer le nom de spire) énergétique de l’évolution d’une Branche, « élément » de la Nature, qui débute au même point O mais qui est Intrafléchissante, c’est-à-dire qu’elle évolue 1°/ Sous la Spirale Parfaite et ce, à cause du « Péché Originel » et 2°/  à l’Intérieur du Cône Parfait en stoppant son élévation psychique au point E (point qui n’est pas dans l’Axe soit l’Âme de la Nature) qui, par carence d’Énergie vitale, donc carence d’élévation, crée le concept de « Dieu », lequel concept empêche d’atteindre le point Delta qui est la Finalité Existentielle, pas du tout synonyme de Mort, mais qui est le point de vues… des gnostiques, le Sommet du Tronc-Gnose. Cette seconde spirale,  plus exactement spire,  « O-E »  est étrangère au Cerveau de la Femme.

Le dessin spiralé en « Cône point en Haut » est principalement dû au fait que dans ce secteur d’Essence, soit secteur « Être », (Branche de gauche),  l’entité « avoir » – entité minoritaire dans ce secteur mais entité qui est synonyme de dispersion – s’avère de moins présente pour tendre vers l’extinction de son Activité (comme si dans un pain en fabrication il y avait de moins en moins de levain; idée qui est totalement irrationnelle pour toute Conscience; d’où la nécessité en ce secteur d’avoir la foi…).  En d’autres termes, plus il y a élévation de « Être » moins il y a de « avoir ».  Chemin faisant, l’Énergie vitale (elle est présente dans toute Branche, tant à gauche qu’à droite du Tronc-Gnose) n’a d’autre possibilité, dans son Ascension vitale, que de se rétrécir, révélant ainsi la schématique du Cône.

– :- :- :-

         L’évolution générale de l’entité Être – depuis des lustres ! –  peut être symbolisée par une spirale qui s’Enroule tandis que celle de Avoir peut être symbolisée par une spirale qui se déroule, complémentarité oblige. Une spirale qui s’Enroule, tout le monde peut se la représenter sur un dessin à plat soit en deux dimensions ; mais ici, nous devons en rajouter une qui va nous permettre de visualiser un cône pointe en haut. La quatrième dimension étant celle du curseur Temps.

Cette spirale qui débute à la base du Cône – en prenant racine au cœur du Tronc Nature – est celle de l’Énergie vitale qui est maximale en son commencement. Les spires sont grandes et s’en vont en s’élevant pour décrire ce Cône.

  • Attention : le schéma ci-dessus mentionne, dés son début, une différence de tracé due au Péché Originel, soit à cet Angle que fait la direction de la Branche avec la Verticale du Tronc. On appelle en effet cet Angle Péché Originel (en hébreu ancien : khata qui signifie « manquer la cible ») qui est bêtement traduit dans des textes bibliques par cette notion de « fruit » – sous entendu à manger (!) – alors qu’il s’agit du fruit, soit du penchant – terme d’Architecture – qui parle de l’inclinaison d’un mur,  ici d’une Branche,  laquelle inclinaison empêche évidemment d’atteindre le point Delta sommet qui localise l’élévation maximale atteinte par le gnostique au Cœur de la Nature. Toute Religion ou Idéologie « de Rassemblement » qui nie ce concept de Péché Originel est dans l’Erreur la plus grotesque.

Chemin faisant (tenons notre raisonnement à l’échelle d’un Collectif ; mais il en est de même pour l’homme) ce sont les concepts qui fusent, qui s’accumulent, qui s’entrechoquent (spécificités de Être; les concepts sont étrangers à l’entité Avoir de laquelle ne peut jaillir que des idées qui structurent la Pensée) qui prennent forme et s’affirment. S’affirmant, voilà des conceptions qui  s’ancrent et dont vont découler les Us et Coutumes des Clans, des  Tribus.

Mais le Temps de Être ne s’arrête pas là ! L’ascension n’est pas finie même si l’Espace-Temps de Être se restreint (« Avoir » possède aussi son propre Espace-Temps). Pour de multiples raisons, ces Us et Coutumes se voient bousculées par des conflits guerriers successifs, inévitables, et à chaque fois, c’est un peu plus d’Altitude qui doit être gagnée.

Jusqu’au Jour où (cela est encore «frais» dans l’Histoire de l’Homme puisque remontant à quelques millénaires à peine) l’esprit de l’homme atteignit le Sommet des possibles sommets par un cumul d’Idées dites Arrêtées et qui sont appelées les Dogmes. C’est par eux qu’est  apparu le concept de DIEU – et donc la notion de Religion – et avec Lui celui d’une toute Puissance extérieure à l’Homme, Supérieure à lui, Puissance devant Laquelle il convient de plier genoux, voire, de se «coucher». Voila représenté ce que j’appelle un « Plafond » (il peut être une chape de plomb pour certains!) estimé indépassable et condamnant l’homme à la Transcendance.

Sur le plan médical, nous sommes là dans la plus pure expression de la Paranoïa Collective.

L’évolution de Être, scientifiquement dite «à Néguentropie croissante» (ou Entropie décroissante; ce qui est la même chose) est arrivée à son terme. Il ne sera pas dépassé ? Il n’est pas dépassable ? N’allons pas trop vite en besogne.

-:-:-:-

Évolution de la Branche Avoir

      Tandis que Poussait la Branche Être, celle Avoir évoluait mais d’une façon toute autre, plus accessible aux Consciences Occidentales, entre autres, puisqu’il y est question de déroulement (= Entropie croissante) soit de tout ce qui est tangible, matériel, physique, perceptible. la face visible de l’Iceberg !

  • Nota – C’est de cette face visible de l’Iceberg que tirent leur « raison » toutes les démarches scientifiques et politiques. Où mon lecteur courageux peut donc en déduire que la Raison humaine s’appuie sur bien peu de visible par rapport à l’Ensemble de l’Iceberg ! C’est pourquoi cette Raison humaine est tant remise en question dans tous les domaines (elle désunit les Couples et rend la Justice illusoire…); elle est fluctuante et toujours subjective, soit fausse. La bonne raison est une vue de l’esprit.

Tandis que la spirale Être ralentit sa progression en s’élevant, voila la spirale Avoir – Psychosomatique oblige ! – qui accélère au contraire la sienne. Son Espace-Temps s’amplifie sans cesse qui voit, par d’incessantes divisions, se multiplier constamment ses Constituants. C’est alors le Nombre des Individus qui augmente et qui ne peut QUE augmenter (sans quoi, nous ne serions pas là pour en parler!).

La symbolique de l’évolution de Être est un triangle pointe en Haut. Conséquemment, la symbolique de Avoir est un triangle pointe en Bas, semblable à un entonnoir s’ouvrant vers le Ciel. La Voie Idéale – que devrait suivre l’Homme afin de ne connaître ni Maux ni Fléaux! – est symbolisée par la superposition de ces deux triangles. Ce dont rendit témoignage Jésus – alors appelé « roi des Juifs » – ce dont rend témoignage tout gnostique qui est au cœur de cette étoile dont la signification échappe à bien des gens qui la portent (pour ne pas dire à tous!).

Hélas pour notre Collectif en question, voilà qu’apparaissent dans cette accélération irréversible de Avoir, soit de la progression Sociale, des «problèmes» sociaux qu’il convient de résoudre. L’instance «Politique» se met en place pour cela où le Collectif donne pouvoir à une minorité pour ces résolutions. Ces résolutions n’étant pas tout à fait acceptables, satisfaisantes (…) les voilà qui mutent subrepticement en « Maux » sociaux, puis, au fil du temps, les solutions apportées mutent elles-mêmes en « Fléaux » sociaux.

Aujourd’hui, Maux et Fléaux Sociaux plombent les Sociétés Occidentales qui croulent sous les Dépenses puisque, du côté de Avoir, soit du côté Politique, tout ne peut se solutionner QUE par l’Argent ! La DETTE Sociale ne peut que l’amplifier créant la RUINE des Peuples inscrite dans les gènes de toute évolution axée sur Avoir : le Matérialisme. Cette ruine arrive maintenant aux portes non seulement de l’Occident mais beaucoup plus grave, à celles de la Civilisation, plus encore, à celles du monde Culturel qui est mis « échec et mat ».

Certains d’entre vous vont penser comprendre où je voulais en venir. Désolé mais il manque à mon exposé un élément que je vous ai tu  jusqu’ici et qui est cette COMPLEXITÉ qui unit entre elles les Branches Être et Avoir.

-:-:-:-

 La Complexité

    Maintenant que j’ai exposé séparément les grandes lignes des évolutions des Branches Être et Avoir, nous devons les voir comme évoluant ensemble, je veux dire non seulement simultanément mais avec cette idée Psychosomatique de Cause à Effets, où la Branche Être est Cause-Première de l’évolution de la Branche Avoir. Ce qui est déjà inacceptable pour les Consciences et politiques et scientifiques-matérialistes !.

Petit retour en arrière.
Voyez la spirale Être qui gravit cette Montagne en forme de Cône. Ce que je n’ai pas dit, et vous allez trouver cela logique, c’est que plus les hommes s’élèvent sur ce Chemin spiralé, plus ils doivent ralentir leur progression (Néguentropie croissante oblige. Désolé pour ceux qui ne suivent pas, ici. Mais dans mon exemple… ils furent justement nombreux ceux qui ne purent « suivre » !) mais aussi et surtout, plus le Chemin se rétrécit ! Il est très large à la Base (= Énergie maximale), il s’en va en se rétrécissant tout en s’élevant vers… une Énergie Nulle. C’est pourquoi, dans ces Collectif, émergent des hommes (les « premiers de la classe »!) différemment appelés : sorciers, chamans, hommes Esprits, prêtres, pasteurs, etc. qui occupent la place de pyramidion au sein du Collectif en question.

DEUX points importants sont maintenant à saisir.

Alors que le Chemin Être se rétrécit ai-je dit, les hommes qui ont de moins en moins de Place (Psy) sur la Branche vont se mettre à tourner leurs Regards vers l’autre côté du Tronc Nature, là où évoluent, en Avoir, toutes les femmes avec les enfants. Jusqu’au Jour où… compression de Être oblige… ils vont massivement changer de camp, passer en secteur Avoir. Phénomène que j’ai nommé « le Temps du Passage ».

Chemin (transversal)  faisant, ces Êtres-humains
se font… Avoirs-humains !

Ce qui veut affirmer qu’Aujourd’hui, les Sociétés Occidentales – que cela plaise ou non – ne comportent plus d’Êtres-humains; toutes ces Sociétés sont constituées d’Avoirs-humains. N’allez pas chercher plus loin l’origine du Mal-Être Social… il est tristement logique depuis que les hommes, Lâches de leur secteur Essentiel, nient ce Lâchage historique (vous remarquerez qu’une femme n’est jamais et ne peut être traitée de « lâche »!).

Là, retrouvant les femmes, les Cerveaux masculins vont tout doucement, imperceptiblement, inverser leur Sens de rotation donc, au lieu de s’Enrouler, vont commencer à adhérer aux déroulements qu’impose ce secteur – à l’image des cerveaux féminins qui se déroulent depuis toujours – est donner vie, avec Elles, à une forme nouvelle de Dialectique non plus équilibrée (!) de part et d’autre du Tronc-Nature, mais totalement au sein des sphères de Avoir en créant, via la Politique, les notions de Gauche et de Droite.

Le second point important à préciser constitue cette dernière «porte» à Ouvrir qui, fermée jusqu’ici, empêchait la compréhension globale de mon sujet. Ce dernier point est particulièrement difficile à accepter et ne pourra être saisi que par une minorité de mes lecteurs… Débutons le par un exercice pratique.

Exercice pratique – Imaginez que vous ayez devant vous une feuille de papier blanc. Un trait vertical « coupe » la feuille en deux. Dans votre main gauche vous tenez un crayon rouge. Dans la main droite, un crayon bleu (l’inverse ne change rien !). Comme je vous estime doué, partant du bas de cette verticale où les deux mines de crayons se touchent, vous allez tracer EN MÊME TEMPS une spirale qui s’enroule à gauche et une spirale qui se déroule à droite tout en tenant compte des impératifs énoncés : incessant ralentissement à gauche après un Puissant départ d’Énergie, et accélération progressive à droite. Jusque là je sais que, théoriquement, vous (me) suivez…

Mais quand votre main gauche arrive à ce point qui symbolise le Sommet « E » du Cône et, s’arrête… vous vous demandez, à juste titre, ce que doit faire votre main droite !?  Je vais vous le dire.

Plus avant, je vous ai parlé de cette Impression de « Plafond » indépassable ressenti par le Psychisme des hommes arrivés en Haut du Cône spirituel. Et bien, cette Impression (Psy) de Plafond, c’est elle qui place en secteur Avoir cette notion Complémentaire de MUR … ce MUR contre lequel votre crayon bleu va se trouver acculé à s’écraser ! Qu’est-ce à dire dans la réalité du terrain social ?

Psychanalyse des Peuples

Légende : C’est le Plafond spirituel Être (à gauche sur mon schéma et qui peut représenter ici  le Judéo-christianisme) qui place en secteur Avoir (à droite), un MUR contre lequel le Collectif considéré (les Pays Européens, entre autres) est  acculé à aller… Toujours Plus vite… s’éclater.
Ce schéma PSYCHANALYSE DES PEUPLES – qui illustre ce Mécanisme Complexe auquel tous les Peuples de la Terre sont soumis – a été largement transmis, par mes soins, à tous les dirigeants français et/ou postulants dirigeants (qui veulent ignorer cette Complexité) ainsi qu’à une multitude de journalistes, médias, éditeurs, etc. parisiens, tous des Censeurs. Ce qui est d’autant plus regrettable que l’Issue de Secours de l’Humanité y est clairement désignée ! Mais cela ne fait pas le jeu ni des religieux ni des politiques qui détiennent leurs pouvoirs grâce à l’Ignorance (de cette Complexité) de Masses populaires, grâce à l’accroissement des Maux et Fléaux Sociaux !  Si vous ne comprenez pas cela, vous ne comprenez rien de la justification de l’Action Politique qui, in fine, est totalement Illégitime puisque fondée QUE sur la part visible de l’Iceberg.

-:-:-:-

      Dans la réalité humaine cela veut dire que chaque fois qu’un Clan, qu’une Tribu, qu’un Peuple a atteint le Sommet (E) de son Cône Spirituel, les hommes (ils sont déjà passés à droite en AVOIR et depuis longtemps acculés… au pied du MUR) sont précisément acculés à FAIRE LA GUERRE à un autre Clan, à une autre Tribu, à un autre Peuple et cela, avec l’énergie du désespoir. Faute de quoi, ce Clan, cette Tribu, ce Peuple, est appelé à disparaître.

De cette confrontation obligée, ce sont évidemment les plus forts qui vont s’en sortir et poursuivre leur Ascension (spirituelle, métaphysique) avec d’autres données (celles des vaincus) qui, les hissant plus Haut et leur feront s’affronter, encore et toujours, à d’autres Collectifs à Niveau de Conscience plus évolué. En d’autres termes, tant que les hommes ne perçoivent pas cette Complexité existentielle :

LA GUERRE reste une donnée Essentielle
de la survie de l’Espèce

En d’autres termes encore : le sacrifice Individuel est essentiel à la survie du Collectif. Ce que les Chefs de guerres savent fort bien depuis fort longtemps ! Refuser le combat pour l’Homme équivaut à se suicider.

– : – : – : –

     Nous avons vu les grandes lignes de l’Évolution Générale de l’Homme et il fallait passer par là pour comprendre maintenant le sens de la Crise actuelle même si quelques précisions restent encore à donner.

La France, l’Allemagne, avec d’autres Pays, ont connu des atrocités notamment par les deux dernières Guerres mondiales sur lesquelles il n’est pas nécessaire de revenir ici même si les manuels – et combien de millions de  Consciences de par le monde – en estiment des causes totalement erronées!  Et d’ailleurs, si la cause de ces guerres en particulier, de toute Guerre en général, avait été si facile à saisir, pourquoi pensez-vous que Albert EINSTEIN lui-même ait demandé à S.FREUD (par un célèbre courrier daté de 1933) : «Pourquoi la Guerre ?».

Ni A.Einstein, ni S.Freud (dont le courrier de réponse est dramatiquement «vide» d’explications à ce sujet!) n’ont eu l’intuition de ce que je viens de vous exposer et que dépeint plus savamment ma «Théorie Universelle de la Complexité», publiée en 1985 à Paris, Conclusions de travaux  qui, comme préciser plus avant, furent aussitôt soumises à François MITTERRAND.

C’est donc suite à toutes ces guerres que des cerveaux (de génie? Pas du tout!), des cerveaux politiques ont pensé l’EUROPE soit, ont pensé constituer un Collectif, un « agglomérat » de Peuples, une sorte Union Européenne, sensée éviter toute Guerre entre ces Pays. L’idée peut paraître belle. Elle est totalement non pas «naïve» mais élaborée par de savants Ignorants quant à l’Évolution Générale des Peuples. Ce que vous devez comprendre…

Car, à partir du moment où un Peuple, où des Peuples, s’interdisent de faire la guerre militaire, physique, (n’oubliez pas que celle-ci est inscrite dans les gènes des hommes. Je ne dis pas ici qu’il faille impérativement faire des guerres. Lire la suite) et étant donné que ces gouvernants habitent les sphères AVOIR (ils sont tous des Avoirs-humains !), il va se construire, par «Déplacement» (au sens Psychanalytique, Psychiatrique du terme), une réactive Pulsion de Mort – soit, une Pulsion de Guerre – mais cette fois ÉCONOMIQUE qui va être encore plus Sanglante, plus douloureuse, plus dévastatrice que des guerres militaires! C’est le trop fameux «Toujours Plus» de l’Entropie croissante qui veut que tout soit ainsi quand on veut ignorer – comme à notre époque, soit depuis que F.MITTERRAND a pris connaissance de mes Conclusions de travaux – cette relation de Cause à Effets qui relie l’Être à l’Avoir.

Où l’on doit comprendre l’ineptie que représente l’élaboration puis l’application politique de la Laïcité à la française qui nie toute relation entre ces deux entités fondamentales et où le Pouvoir politique ne profite pas de l’occasion, du fait de s’être libéré de ÊTRE (du Religieux; Par la loi de 1905 dite de Séparation), pour orchestrer le REDRESSEMENT de la France.  Comprend qui peut !

Pour mettre un Nom sur la Cause-Première de toutes les guerres Occidentales depuis près de 2000 ans… (je pense que vous l’avez deviné si vous avez suivi mes explications) c’est le Sommet du Cône spirituel des Peuples Occidentaux – Sommet « Plafond » qui porte le Nom de Judéo-christianisme – qui est à l’origine du « MUR » contre lequel les Pays Occidentaux sont en train de s’éclater. Après ce Plafond là viendra celui de l’ISLAM, etc…

Et pour ne point montrer du doigt cette Cause Première, les Historiens, les médias, et combien d’autres passeurs de Savoirs, vont désigner des « causes » bassement matérielles (partie « visible » de l’iceberg) telles : le charbon, l’acier, et j’en passe… et ce, sans penser une seconde au ridicule de leurs propos.

La CRISE actuelle est une sorte de logique Troisième Guerre mondiale, mais Économique. Et elle est mondialisante principalement à cause de… la Chine qui intervient dans le «jeu» (!) pour plomber progressivement, les uns après les autres, tous les Pays qui sont « dans la Crise » financière, soit en quête de Toujours Plus d’AVOIR(S).
Le cas de la Chine mérite de s’y arrêter un instant; il est tout à fait atypique.

-:-:-:-

Cas très particulier de : la Chine
(Analyse intuitive)

    Tout Pays, pour bien fonctionner socialement (…) doit avoir une silhouette pyramidale la plus parfaite possible de haut en bas (étant « humaine » cette pyramide ne peut jamais être « Parfaite »). Dans un Passé « à notre portée », seule l’Égypte Antique avait réussi cet exploit qui a consisté à maintenir en vis-à-vis, soit équilibrés, les plateaux de la Balance « religion » – « politique », ce qui leur aura garanti – presque 3.000 ans durant – l’Équité sociale.

Schématiquement, disons qu’en haut de l’édifice se trouve le Chef avec, sous ses ordres, son équipe dirigeante, conseillers, etc..  Tout en bas, soit à l’opposé, la Base de la pyramide sociale constituée par la Masse du peuple (dans le cas de la Chine, cette Masse est considérable) et entre ces deux extrêmes doit se trouver un nombre plus ou moins grand d’intermédiaires qui doivent participer à «la bonne circulation» des Idéaux tant dans un sens que dans l’autre. Ceci pour la théorie. Évidemment, la silhouette de ladite pyramide devant être celle d’un triangle isocèle (ou équilatéral?) aux côtés qui partent du sommet les plus harmonieux, les plus «lisses» possibles.

La silhouette pyramidale de la Chine n’obéit absolument pas à cela. Comprenons bien son anomalie qui provient de la Tête, non de la Base.

Le Pays comporte un milliard trois cent millions d’Individus ce qui, ceci dit en passant, est un nombre qui est totalement insaisissable pour une Conscience Occidentale.

En résumé je dirai que le danger que représente la Chine (pour le monde) provient du fait que la tête de la pyramide est constituée de 300 millions d’individus (chiffre que j’avance tout à fait arbitrairement, sans fondement aucun; mais je veux cantonner là, en haut, les Consciences «instruites»), la Base étant constituée d’un milliard d’individus quasiment incultes (sachant à peine lire et écrire) et, entre les deux…il n’y a AUCUN «rapport» autre que… militaire et policier. Ce monstre possède une tête ultra « moderne », un Corps « Primitif ».

La Chine a cette particularité exceptionnelle (que l’on retrouve aussi en Australie en beaucoup plus concentré) : elle comporte à l’intérieur de ses frontières des individus Primitifs en très grande masse et en son sommet, des cerveaux comptant parmi les plus «pointus» de la Terre. De surcroît, la taille du territoire permettrait à la Chine de tout à fait vivre en autarcie, se suffisant à elle-même. On pourrait en effet penser que cette élite du sommet pourrait orchestrer une plus ou moins lente élévation des Consciences de la Masse en produisant pour Elle des produits dits de consommation susceptibles de satisfaire aux besoins de cette élévation psychique et sociale. Compte tenu du Nombre de ses Individus et des ressources colossales qui caractérisent le Pays, cette autarcie pourrait garantir des décennies d’évolution, voire, des siècles. Au discours de Dakar, le président Nicolas SARKOZY a prétendu que les Noirs n’étaient pas suffisamment entrés dans l’Histoire. Qu’aurait-il pu dire de la Masse Jaune !

Non, plutôt que cela, l’élite chinoise (cette minorité dirigeante) préfère maintenir la Masse du peuple dans sa boue, (l’idée se défend si l’on sait que plus un Peuple s’Ouvre plus il court à sa Perte; ce que ces dirigeants savent bien), ralentissant au plus son élévation culturelle et sociale, et s’immiscer dans les Affaires des autres Pays (U.S.A., Pays d’Europe, etc.) en y injectant des billes plombées comme pour les «acheter», mais surtout s’approprier leurs Devenirs, pour ne pas dire : comme pour mieux les «couler», les ramener au niveau du Peuple de la Boue et devenir, in fine, la seule et unique Puissance mondiale. A ce petit jeu (un peu d’humour noir au passage….) les U.S.A. sont et «touchés» et quasiment «coulés» malgré tout ce qu’on essaie de nous faire croire.  Sont également «touchés», pas encore coulés,  tous les Pays Européens qui vont couler les uns après les autres (par Implosion sociale; ce qu’impose l’Entropie); ce qui a commencé par la Grèce que les chinois s’approprient tout doucement par les ports.

Cette politique chinoise est quasiment irréversible. Le Pays est en lui-même explosif par l’élévation incontrôlable du Niveau de Conscience de la Masse. L’explosion sociale, elle aussi, est inévitable. (L’Explosion sociale, c’est ce qui se passe au début de l’éveil culturel, l’Implosion c’est ce qui se passe quand le peuple est repu). Cette politique chinoise possède une faille finale, naturelle, qui est l’Inde ! L’Inde est ce Pays au nombre d’Individus comparable à celui de la Chine mais qui possède un Tuteur salutaire que possédait jadis la Chine – par l’Idéologie du TAO – Tuteur auquel elle a tourné le dos pour son plus grand Malheur. L’Inde a une Idéologie moins puissance que le TAO mais incarnée, soit à la Hauteur psychique des hommes : le Gange ! Tant que le Gange coulera, l’Inde durera, défiera les siècles, semblable à elle-même; à moins que ce Fleuve, considéré comme Sacré, vienne à s’assécher par quelques volontés naturelles (!?) ou… ennemies! Tout en ayant pour Elle l’éternité, l’Inde, méfiante, possède l’arme nucléaire.

-:-:-:-

Existe-t-il une « Issue mondiale »,
sous entendue pacifique, pour l’Humanité ?

        Je pense que vous comprenez maintenant pourquoi l’origine de cette Crise mondiale, que subit la très grande majorité des Pays, ne peut être révélée à grande échelle; elle est par trop explosive ! C’est d’ailleurs  pourquoi, en règle générale, les dirigeants tant religieux que politiques –  qu’ils le veuillent ou non – sont acculés à mentir aux Peuples (inévitable utilisation de la langue de bois).

Quant à cette Issue mondiale, mes écrits ne cessent de l’évoquer!  Toutes les formes d’intelligences humaines font leur possible pour l’ignorer (!); elle s’appelle : la Prise de Conscience de cette Psychosomatique (illustrée par mon schéma LA PSYCHANALYSE DES PEUPLES) qui souligne deux points fondamentaux :

          – 1°/ le Rapport de Cause à Effets qu’entretiennent, depuis la Nuit des Temps, ÊTRE et AVOIR et ce,

        – 2°/  « autour » d’un Référentiel immuable, éternel (mieux que le Gange!) commun à tous les Êtres vivants et qui est la Nature de Laquelle, certes, l’Homme a été Expulsé (par les lois de la Nature, justement), Nature qui, par contre, n’empêche absolument pas le Retour de l’Homme… en la Gnose, cette Gnose qui est cette situation de mutation (Sommet de la Nature), de Métanoïa, de Renaissance de l’Homme, par la transformation salutaire de tous les Savoirs en… CONNAISSANCE.

Légende : L’Issue mondiale ne peut être appréhendée puis Orchestrée qu’après une Prise de Conscience courageuse et Supérieure de la pernicieuse finalité de tous les Savoirs, prise de conscience qui, par un Mouvement de Gnose, permettra enfin la Convergence de toutes les extrémités de « l’étoile » des Savoirs – les « pointus » (synonymes de fond d’Impasse) –  vers une salutaire, fusionnelle, Altitude – celle de la Connaissance qui est Amour.  En dehors de ce Mouvement de Gnose, il n’est d’autre Issue pour l’Homme.

-:-:-:-

     En termes clairs : ce Retour salutaire de l’Homme vers la Nature (au sens large, au sens global, Cosmique) se fait automatiquement par transformation de tous les Savoirs en Connaissance, cette Connaissance qui est synonyme d’Amour soit de fusion des contraires. Confère à ce sujet mon article n°05 « Distinguo entre Savoir(s) et Connaître » du 24 avril 2009 sur ce même site.

Cette mutation indispensable et urgente de l’Homme peut se dire autrement.
Que l’homme, qui est majoritairement « Avoir », soit Avoirhumain (ce qu’il contestera évidemment faisant ainsi l’inavouable désespoir de la Femme, la destruction des Couples, des familles, le malheur de tant d’enfants, etc.) retrouve le chemin de l’Être, tende à redevenir ce qu’il a été : un « Être-humain« .  Telle est l’Issue, la seule qui soit (Elle est constamment évoquée dans mon site) mais qui n’est pointée du doigt par aucun parti Politique (encore moins par les Religieux) puisque tous ces hommes se croient des « Êtres« . Ce qu’affirme de façon éhontée le Langage actuel !

Tous commentaires et/ou toutes critiques concernant cet écrit seront toujours les biens venus, vus avec grand intérêt.

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

adresse e-mail : jean.dalliere@orange.fr

You are on the French web site  http://blogapart.freehostia.com

la Résilience (au sujet de :) (art.50)

mardi, décembre 1st, 2009

– Article 050 –

 la Résilience (au sujet de 🙂

(la Pensée complexe gnostique)

-:-:-:-

      Idée générale développée dans divers ouvrages : « Après une épreuve plus ou moins traumatisante, aptitude pour l’Individu à retrouver l’état qui a précédé cette épreuve « .

-:-:-:-

Ce sujet – la Résilience – a  intéressé bon nombre de personnes quand, ces dernières années, il a été vulgarisé (ne rien voir ici de péjoratif) par divers écrits émanant de scientifiques, de médecins psychiatres, de psychologues, psychanalystes,  universitaires, philosophes, etc… dont le plus connu en France est le psychiatre psychanalyste Boris Cyrulnik. Maintenant, si l’on consulte Internet à ce sujet, on fait le constat d’une sévère polémique entre scientifiques eux-mêmes au point que  j’ai pu lire ce titre interrogatif de Dominique COLLIN (que je ne connais pas) « Brouillard ou arc-en-ciel de sens ?« , titre qui illustre assez bien l’étendue de la polémique.

Ce qu’il convient de comprendre c’est qu’à partir du moment où, pour expliciter un Mécanisme complexe propre à l’Homme ou, plus globalement encore, propre au monde vivant, on utilise un principe (tel celui de la Résilience) qui est du seul domaine de la Matière, on se condamne à la Dialectique, c’est-à-dire à affronter des idées, voire des  théories, qui s’opposent. C’est là la preuve que cet emprunt (à la Matière) ne traduit pas du tout ce Mécanisme du vivant.

En termes plus directs je dis : dés lors que l’on emprunte à la seule Matière une de ses caractéristiques pour expliciter le Vivant, on se condamne à la Dialectique – donc, à la polémique – dont les sphères évolutives s’appellent la subjectivité, pour ne pas dire l’Erreur!

Un exemple un peu grossier pour illustrer mes propos.

Que penseriez-vous d’un spécialiste, universitaire, scientifique, etc… qui, pour vous expliciter le fonctionnement de votre cerveau vous dirait : « ouvrez votre ordinateur et vous saurez comment fonctionne votre cerveau« . Ou encore, alors que vous vous interrogez sur le fonctionnement de l’œil, il vous répondrait : « démontez un appareil photo et vous saurez« . On comprend tout à fait que la réponse fasse polémique; les « créations » de l’Homme ne traduisent pas la complexité de ses Mécanismes psychiques car, comme je l’ai montré par mes travaux, ces créations humaines sont à appréhender tels des sous-produits de la Conscience humaine.

Ce qu’il convient de comprendre et qui, par contre, ne fait pas le jeu des scientifiques, est la chose suivante.

L’humain, comme tout ce qui est vivant – tant sur cette Terre que dans tout le cosmos – possède une caractéristique que l’on retrouve en chaque élément constituant, quelle que soit l’échelle considérée (une Espèce, un Collectif social, un Individu, une cellule, etc…), c’est la fusion de ÊTRE-AVOIR, fusion qui constitue l’UNITÉ PRIMORDIALE du vivant (on peut tout à fait lui attribuer une autre appellation). Voilà l’objective définition du vivant.

Maintenant, suivez bien ce que je veux préciser et qui est important à comprendre tant pour ce sujet – la Résilience – que pour tout autre sujet.

Dés lors que vous scindez en DEUX cette Unité Primordiale (clivage qui caractérise justement le cerveau humain), vous introduisez obligatoirement la conjonction « et » entre ÊTRE et AVOIR. Ce faisant, l’Espèce humaine (s’isolant toujours plus de toutes les autres Espèces de la Terre en lesquelles ce mortel clivage n’existe pas), voit s’établir dans sa Conscience en formation un champ DIALECTIQUE, base de tout dialogue rendu possible par la dissociation de ces deux verbes fondamentaux ÊTRE et AVOIR.

Dans un second temps (mais là n’est pas le sujet), cette bipolarisation du Langage – la Dialectique – s’est déplacée, transférée et reproduite au sein même de chacun des verbes dits auxiliaires.

–  Se détachant toujours plus de AVOIR, l’évolution de l’entité ÊTRE se condamnant à l’isolement, donna finalement les concepts nécessaires à l’élaboration de toute Religion.

–  A l’opposé, évoluant toujours plus seule, l’entité AVOIR gérée par la Politique (au sens le plus large), subissant les lois de l’Entropie croissante que résume le fameux « toujours plus » (symbolisé par la spirale qui se déroule où les Espaces sans cesse grandissant sont parcourus à des vitesses sans cesse accélérées) traduit un croissant mécontentement du Collectif social par une évolution qui va vers l’Intérêt Individuel au dépend de l’Intérêt Collectif qui est seul salutaire.

L’ évolution de AVOIR – évolution qui est la Conséquence de celle de ÊTRE (ce que démontre ma « Théorie Universelle de la Complexité » exposée dans mes articles N° 08 à 13 de ce blog) – révéla donc toutes les démarches politiques, scientifiques, avec la multiplicité des Savoirs et, c’est en ces sphères des seuls Savoirs que se situe – entre autres –  la « problématique » de la Résilience, sujet qui ne prend pas en considération la Complexité existentielle du vivant  évoquée par la fusion de ÊTRE-AVOIR.

Autrement dit, tout ce qui est du domaine des Savoirs et, ici, plus particulièrement tout ce que disent des scientifiques au sujet de  la Résilience, est systématiquement l’Erreur, soit…  faux !

  • Nota : Je précise que contrairement à ce que l’on peut penser, les scientifiques de la Psy ne sont pas des « savants » de l’entité ÊTRE, mais encore et toujours de l’entité AVOIR. Les savants de ÊTRE s’appellent les théologiens, les gens d’églises,  soit tous ceux qui structurent – via l’Esprit –  une Religion dont le Sens de son Évolution est l’Irrationnel. Alors que les Psy entendent, comme tous les scientifiques, rationaliser leurs discours via la Pensée. Il n’y a pas d’Esprit dans les disciplines  Psy.  N’en déplaise à… beaucoup d’entre eux. Ceci est largement démontré dans et par mes travaux qui sont évidemment… censurés (depuis qu’ils furent présentés à l’Elysée en 1985).

Avant de clore ce sujet,  je voudrais apporter une précision qui, elle, n’entre dans aucune polémique puisque émanant de cette position de gnostique que j’occupe, position où l’objectivité est le seul Regard qui soit porté sur les « Branches » de l’évolution des hommes.

La Résilience peut être illustrée par l’exemple connu de lunettes de vue faites en un matériau qui a la mémoire de sa forme initiale et qu’elle reprend après avoir subi nombre de déformations accidentelles. Transposé à l’Homme, l’exemple n’est pas correct; le mot Résilience est inadéquat. Pourquoi ?

Tout simplement parce que l’humain est vivant, constamment en évolution, en constante mutation donc transformation. Or, le Savoir n’intègre pas cette notion de forme initiale qui appartient à la Connaissance, non aux Savoirs.

Rappel – Dans des articles précédents j’ai évoqué l’image symbolique de l’Arbre pour illustrer l’Évolution générale de l’Humanité en montrant que l’origine de l’Espèce Homme est le Tronc de cet Arbre. Le Tronc c’est le fameux Éden biblique, c’est la Nature qui est synonyme de Gnose, de Connaissance, que l’on représentera par la notion de Verticalité, de Tuteur référent.

La Résilience - article 50

La Résilience – article 50

L’Homme fut chassé de ce Tronc via DEUX Branches maîtresses, opposées,  représentées par ÊTRE et AVOIR. Et c’est la branche AVOIR qui révéla toutes les expressions scientifiques, les Savoirs matérialistes (pléonasme!), tous coupés de leur Essence ÊTRE qui est la Branche de gauche. Le Malheur fatal de ces hommes dits scientifiques c’est d’avoir considéré – et de toujours considérer! – que cette Branche (AVOIR) est le Tronc, sous entendu « Droit », et qu’il n’y a pas d’autre référentiel possible que le leur.

Perdant ainsi la Mémoire du Tronc Gnose, soit celle de la Verticale (métaphysiquement parlant) d’où tout gnostique parle en Vérité, tous les scientifiques, parce qu’évoluant  dans  la subjectivité – donc, dans l’Erreur – veulent ignorer que cette Résilience – qu’ils utilisent à tort (telle est la caractéristique de toute « Branche » par rapport à la Rectitude du Tronc, c’est d’être Tors(e) et d’avoir Tort) dans leurs disciplines Psy – possède bien une Mémoire originelle, absolue, qui s’appelle la Gnose, la Connaissance. Mais comme  pour ironiser ou encore « noyer le poisson », les scientifiques confondent, comme à plaisir, les verbes Savoir et Connaître et ce, sans le moindre scrupule. J’ai déjà écrit à ce sujet, cf. « distinguo entre Savoir et Connaitre » (Article n°05 du 24-04-2009).

Seul le gnostique, parce que poussant Droit au sommet du Tronc peut éventuellement « sortir » vers  des  Branches pour témoigner, se tordre – pas forcément de rire (…)  – et revenir au Tronc où il retrouve sa forme initiale, sa Mémoire originelle, la Nature. Ce faisant, il illustre – pour qui sait Voir – ce  grand Mouvement que l’Humanité toute entière doit accomplir dans son Évolution Générale : une Résilience Collective par un FAIRE RETOUR par le Haut soit, sans Régression aucune.

En dehors de cette Résilience à l’échelle du Collectif, toute autre idée de résilience est sujette à caution.

Heureux ceux et celles qui Pénètrent ces Paroles de Vérité.

le 01 décembre 2009

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Auteur – Psychanalyste fondamental(de l’Humanité à l’Individu)

  • N.B. Je me dois de préciser, pour celles des Consciences les plus sceptiques quant à mon point de vue sur ce sujet en particulier, que c’est le fait d’être né sous-x, et de grandir dans l’ignorance totale de mon Origine qui, à force de résilience et de quête pour un hypothétique Référentiel Tuteur, m’a permis, à 39 ans, de Découvrir ce salutaire Référentiel Tuteur nommé la Gnose.  L’analyse approfondie de mon cas m’a permis de réaliser ensuite (par remise en question totale de la Psychanalyse traditionnelle qui, « revue et corrigée », m’a également permis de l’élever à l’échelle des Peuples puis de l’Humanité alors considérée tel UN SEUL HOMME) qu’il n’est pas un tel exemple qui ne parle analogiquement d’un Mouvement plus Grand, Universel, soit à l’échelle de tout un Peuple, plus encore, à celle de l’Humanité. En effet, c’est bien la Gnose que l’Homme, après l’avoir tant « évacuée » de sa Conscience, doit Retrouver pour sa Survie (notion de Résilience Collective). Faute de quoi… point de Salut pour Lui.

adresse e-mail : jean.dalliere@orange.fr

you are on the french web site http://blogapart.freehostia.com