Posts Tagged ‘pasteur Louis DALLIERE’

JESUS, de Jean-Christophe PETITFILS (art.129)

mercredi, février 22nd, 2012

– Article 129 –

Lettre Ouverte à

Monsieur Jean-Christophe PETITFILS

-:-:-:-

        Monsieur,

     Je viens de faire l’acquisition de votre livre « JÉSUS » (éd. Fayard) car c’est là un sujet qui m’habite depuis ma plus tendre enfance, depuis 68 ans (j’en ai 71) et je suis comme rassuré !

En effet, vous êtes passé complètement à côté du réel personnage dont j’ai écrit l’histoire (il y a une trentaine d’années), manuscrit qui ne sera sûrement jamais publié de mon vivant, et même avant longtemps puisque sa révélation – et sa compréhension ! – anéantirait totalement la justification du Christianisme qui s’avère être la plus grande supercherie spirituelle, intellectuelle, mentale  (je pèse mes mots) de ces 20 derniers siècles.

Votre erreur majeure, même si vous en avez cité le nom, est d’avoir totalement occulté la traduction de la Bible de André CHOURAQUI qui, dans mes études de théologie, d’exégète (via le protestantisme)  fut cette « dernière goutte » qui fit déborder le vase. Mais vous n’êtes pas le seul à avoir – sciemment ou non ? – opéré une telle Lâcheté intellectuelle ! Tous les auteurs qui traitent de Croyances et plus particulièrement de Religions monothéistes, occultent cette traduction, insupportable pour les croyants traditionnels, traduction par laquelle on peut se rendre compte, dés la Genèse, que le concept de Dieu n’existe pas ; ce concept a vu le jour entre le 2ème  et 3 ème  siècle après J.C.

De facto, Jésus ne pouvait en aucun cas être le Fils de Dieu ! Mais l’imposture est plus subtile à saisir ; elle échappa à votre regard d’historien. Explications.

Les hommes auxquels Jésus s’est adressé, soit le Message majeur que sa mission lui demanda d’exécuter auprès des hommes qui étaient généralement des juifs «en perte de vitesse» de leur foi, c.à.d. en Perte de Référentiel Vertical (Référentiel à tort appelé «Dieu»!), donc évoluant suivant les voies de perdition qui sont celles de la Divergence, cette mission, dis-je, peut se résumer par ces simples mots qu’il adressa maintes fois aux foules : «Faites Retour» (Matth.4/17). Autrement dit, faites Convergence; la finalité de la Convergence étant l’Amour (avec un grand « A »).

Ce que vous n’avez pas compris c’est qu’avant toute chose, Jésus fut un GNOSTIQUE !

Or un gnostique (ce que je suis devenu en 1980) est un homme – un Surhomme devrais-je dire ! –  qui, en aucun cas, ne peut donner crédit à la moindre Religion, au moindre «temple» qu’il invita à démolir et qu’en Trois Jours (spirituels, évidemment) il se proposait de Reconstruire.

En termes symboliques, Jésus parla à partir du Tronc de l’Arbre «Gnose» en lequel ÊTRE et AVOIR ne font qu’UN (soit ÊTRE-AVOIR, ou Unité Primordiale synonyme de La Connaissance) et, la Perdition des humains est d’avoir évolué (après avoir été chassés de ce Tronc = Éden) en «branches», toutes divergentes.

Les branches de Être générèrent toutes les Religions. A l’opposé, celles de AVOIR générèrent toutes les démarches politiques, scientifiques, tous les Savoirs Matérialisants (pléonasmes!).

Voilà les Chemins tous divergents de la Perdition des hommes.

Ce sont les branches de ÊTRE qui «inventèrent» le concept de Dieu…. lesquelles, conséquemment, ont engendré celles Opposées de AVOIR. «ÊTRE» ou encore le Sémitisme qui généra, conséquemment – Psychosomatique oblige ! –  l’Antisémitisme.

En effet, par mes travaux de recherche fondamentale axés sur l’Évolution Générale de l’Homme, j’ai démontré que ÊTRE et AVOIR entretenaient entre eux, depuis la Nuit des Temps, un rapport Psychosomatique (première mondiale toujours censurée).

Parlant à partir du Tronc-Gnose, Jésus s’adressa à ces juifs (de peu d’adhésion estima Jésus) qui reçurent, qui écoutèrent ses propos à partir de leurs «branches», et c’est tout en restant dans leurs branches qu’ils exploitèrent les Paroles de Jésus, «exploitation» qui s’est traduite par la création de cette Religion appelée le Christianisme et qui, comme déjà dit, est une supercherie, une imposture inqualifiable, une trahison mortelle de Jésus dont seul le gnostique peut saisir la portée.

Par courrier, j’ai remercié André CHOURAQUI,  (décédé en 2007; il connu très bien mon oncle, le pasteur Louis DALLIÈRE dont il rend témoignage dans nombre de ses ouvrages) d’avoir été cette goutte d’eau qui fit déborder le vase et qui, donc, de Croyant, me permit de Pénétrer la Gnose qu’il fut, lui, incapable d’appréhender et qui est partout présente dans les Évangiles qu’il a cependant traduits …

C’est de cette position de gnostique que j’ai pu montrer à cet homme (A. CHOURAQUI) – et démontrer – qu’il n’y avait de facto aucun véritable juif en Israël. Ce à quoi il me répondit par une savante pirouette (pléonasme!)  en me conseillant de lire tels et tels de ses livres.

Effectivement, cet Arbre au Sein du Jardin – bon à connaître le Bien et le Mal (la Gnose) – reste inaccessible aux communs des mortels du fait qu’ils se tiennent voire, se cramponnent à la Divergence soit…  à des branches !

Comprend qui peut !

le 22 février 2012

Jean S. Dallière

Gnostique – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu).

Contact et/ou commentaire  e-mail : jean.dalliere@orange.fr

You are on the French web site   http://blogapart.freehostia.com

 

 

Vous avez dit « Antisémitisme » ? (art.76)

samedi, juin 4th, 2011

– Article 076 –

Vous avez-dit « Antisémitisme » ?

-:-:-:-

         Le sujet que je désire aborder ici fait partie de ceux qui sont des plus socialement explosifs. Plus encore, on peut affirmer qu’il fait partie des  interdits car touchant à ce que l’humain considère comme sacré et négatif dans sa panoplie des dogmes et des  idées arrêtées. Nous sommes là en plein tabou religieux-politique.

  • Pour information : le YANG chinois (dont tout le monde parle si facilement!) pris isolément devient le Positif et le YIN pris isolément devient le Négatif.  Ceci, je pense que tout un chacun peut le comprendre étant entendu que la « fusion des Deux » (elle donne le TAO)  – qui fait YIN-YANG – n’est ni Positif ni Négatif. De même en est-il pour le « YANG Social-Collectif  » qui s’appelle la Religion (ici,  nous évoquons le Sémitisme qui est donc Positif) et le « YIN social-Collectif » qui s’appelle l’Action Politique (ici, nous évoquerons  l’Antisémitisme qui est donc Négatif). Cette petite information  cerne le Nœud du problème des juifs et sa plus juste solution y est clairement énoncée ! Faut-il encore avoir les Yeux en face des trous…

De ma position de gnostique c’est-à-dire situé au Sommet du Tronc-Gnose (Cf. mes écrits précédents où j’explique cela), je vois des Branches sur lesquelles, d’un côté, des religieux soutiennent aveuglément – on dit, plus couramment, « avec foi » ! –  leurs dogmes tandis que de l’autre, soit à l’Opposé,  un foisonnement de branches et de sous-branches constituées d’individus en questionnement permanent, en Perte de Sens (de la Vie), en quête de toujours plus : d’amour, de biens matériels, d’argent, de travail, de Convergence (un mot qui ne veut plus dire grand chose), de Liberté, de Justice, de Droits de l’homme, de Fraternité (on croit rêver !), de liens, de Laïcité, etc.  alors que le monde est sur la pente du tout Divorçant généralisé puisque obéissant aux lois – voulues ignorées par les responsables dirigeants – de l’Entropie croissante, lois qui Gouvernent l’évolution générale de tout Système Social à tendance Matérialiste; ils le sont quasiment tous « à tendance matérialiste » (je rappelle que l’Entropie croissante c’est la domination croissante de AVOIR sur ÊTRE, soit celle du Négatif sur le Positif…).

Bref, tout le monde sur cette planète est mal  « Heureux ».

Les peuples se Suicident, ils s’autodétruisent tous à petits feux. Depuis quelques années, la Troisième Guerre mondiale est bien entamée; elle  se traduit par des tueries Économiques, Financières, Psychologiques, en un mot Matérialisantes. Ce que les analystes spécialisés préfèrent taire pour l’instant au prétexte de n’y pouvoir rien changer.

Ceci pour dépeindre à grands traits – soit, sans détails – la « carte » Géo-Politico-Complexe du monde humain.

Que vient faire dans cet apparent triste tableau ce sujet sur l’Antisémitisme ?

Oui,  le monde des hommes, fait par des hommes, est triste… à cause de quoi ? A cause  de son Fruit et ce n’est pas la Libéralisation de la Femme qui va Redresser ce monde; Elle va juste le rendre un peu souriant, le divertir (!),  soit jouer le rôle de l’orchestre tandis que coule le Navire-Société.  Ma réflexion peut surprendre un instant mais ce sujet est central.

Pour comprendre, nous devons faire un peu d’Histoire Ancienne (pas trop car c’est alors noyer le poisson…)  revenir très en arrière au sujet de l’Évolution de l’Humanité un peu à l’image de cet exemple que j’ai personnellement vécu et que je relate ici sommairement comme exemple parabolique.

Alors que je recevais dans mon cabinet (consultation psy) des parents soucieux de la vie de leur jeune fille en perte d’Espérance (manière soft, ici,  de parler d’une pulsion suicidaire dangereusement exacerbée), et alors qu’ils m’interrogeaient par un tout aussi désespérant  « Que faire ? « ,  je les invitais à se lever et à venir un instant  avec moi vers la fenêtre qui surplombait le fleuve, en l’occurrence, la Marne. Contemplant son cours, je leur assenais un  « la réponse est devant vous  » momentanément incompréhensible pour eux.

Revenant à nos places, je leur décryptais le « tableau », cette analogie qu’ils crurent alors comprendre. Le Fleuve court vers l’Océan où il se jette. La surface océane subit le phénomène d’évaporation. Suite à quoi, des nuages se forment qui font pleuvoir sur toute la Terre y compris sur des cimes montagneuses desquelles « perlent » des rus qui, s’agglutinant, deviennent torrents qui, en convergeant, forment des rivières puis des fleuves. Le cycle se boucle ainsi depuis des millions d’années. Mais aussi, dans son cours, le fleuve se borde de contre-courants. Ainsi en est-il aussi dans la Société qui « charrie »  des Individus qui ne semblent pas du tout être « appelés » par le Sens général du courant mais qui, de gré ou de force,  sont contraints, emmenés, emportés. Ou alors, laissés sur la berge pour l’enrichir de leurs cendres

« Votre fille est un contre-courant de la vie » leur dis-je.

Marginalisés par l’éducation parentale (l’Éducation qui, quoi qu’on fasse,  est toujours mauvaise; ce que S.Freud affirma déjà en son temps) qui est associée à l’Environnement (Milieu Scolaire, Enseignement, la télévision, le puissant jus de la rue, les « faux » amis, etc. ), nombreux sont les Jeunes qui sont ainsi déviés, tentés par le déviation. Cette déviation fait partie intégrante du Cours de la Vie de tout Groupe d’Individus.

Un peu d’Histoire Ancestrale pour revenir à notre sujet (nous ne l’avons pas quitté par mon exemple).

Vous avez dit "Antisémitisme" ? (art.76)

Vous avez dit « Antisémitisme » ? (art.76)

  • Légende : Le gnostique (que je suis) Marche dans le prolongement du Tronc Nature, la Gnose. Il n’adhère ni à gauche où sont les sphères « Être » de l’esprit avec ses Religions (dont le Sémitisme) ni à droite, sphères de « Avoir » qui nourrissent un antagonisme pernicieux (dont l’Antisémitisme). Pour le gnostique de Toujours, les sphères de « Être » sont le Mal donc, à plus forte raison celles de Avoir !

Il y a très longtemps – des Millénaires – l’Humanité, sortant tout juste du Tronc-Gnose (le Milieu Naturel) « poussait » en Branches (début du Milieu Culturel) presque Verticales, comme le Tronc.  C’est de cette Pousse en Branches que naquit la Dialectique directement fondée sur les Composants fondamentaux non dissociés qui caractérisent le Tronc-Gnose lesquels sont ÊTRE-AVOIR (respectivement le YANG-YIN chinois évoqué précédemment).

En Branches, cette Unité fondamentale alors clivée (Schizophrénie fondamentale) est devenue ÊTRE et AVOIR.  Ceci a été traité dans des articles précédents; je ne m’y attarde donc pas ici. Je précise pour les adeptes de la Psy que j’ai démontré que tous les troubles répertoriés par la Psychiatrie provenaient tous, sans exception, de cette Schizophrénie fondamentale. Ce qu’ils comprendront peut-être dans deux ou trois… siècles !

Par nostalgie de cette Unité Perdue (celle du Tronc. On retrouve des traces de cette Nostalgie fondamentale dans toutes les démarches, aspirations  humaines dont et surtout par la quête d’amour) des Groupe d’hommes se formèrent : d’abord en Famille (ou ru de mon exemple précédent) puis, en Clan (ou ruisseau) qui s’est associé à d’autres Clans (d’autres ruisseaux) devenant alors une Tribu, voire un Peuple (ou fleuve). Ce Fleuve, pardon, ce Peuple en question vécut 950 ans dans la même Tradition soit avec les mêmes Us et Coutumes. Le Nom de ce Peuple ?  Il s’appelait Noé.

C’est au bout de ses 500 premières années d’existence que ce Peuple Noé (Noé n’est pas du tout le nom d’un Individu, mais celui d’un Collectif; nous sommes ici à cette époque ou le Collectif marchait « comme un seul homme« . Amis théologiens, exégètes, pasteurs, curés, etc. revoyez votre copie…) il ne disparut pas du tout, simplement il y eut des individus contestataires, des dissidents, qui quittèrent les Us et Coutumes du Collectif appelé Noé pour s’en aller, ailleurs, bâtir leurs propres Groupes dissidents. Ceci se produit encore et toujours  à partir des communautés Primitives.

Les textes bibliques – ce Livre historique qu’on n’est pas obligé de prendre à la Lettre mais qui nous donne le schéma-canevas de l’Évolution de Collectifs humains –  nous parlent ici des Noms de ces dissidents :  dans ce cas là, ils furent au nombre de TROIS,  Trois Familles devenues Clans puis, Tribus, répondant aux Noms de Sem, Cham et Japhet.

Autrement dit, si vous considérez que le Collectif  Noé (qui vécut, nous disent les Textes bibliques, 950 ans au total; après, il s’éteignit) est semblable au Tronc-Gnose (ce que Objectivement il ne fut évidemment pas puisqu’il s’est exprimé par un Verbe dialectique qui est spécifique des seules Branches !) alors, ces Groupes dissidents sont à considérer telles Trois Branches du Tronc Noé.  En d’autres termes, Noé considéra ces Trois Branches comme synonymes d’Erreur, de dispersion.

Ceci, non pas pour la petite Histoire mais pour la Grande Histoire, pour ses grands traits !

Passons maintenant aux choses qui fâchent…puisque se rapprochant de la Vérité qui tue (dit-on) …

Avez-vous remarqué, alors que vous jetez un caillou en l’air, qu’il retombe ?  Évidemment. Je ne me moque pas de vous; j’en reviens simplement aux fondamentaux.

Avez-vous remarqué qu’en disant « gauche » vous donnez naissance à la notion de  « droite » ? Qu’en créant (…) le mot « Bon » vous participez inévitablement à créer le mot « Mal » ?  Qu’en créant le mot « Dieu » vous impliquez son contraire et opposé  « Diable » ?  Je ne suis pas si sûr que vous réalisiez vraiment cela… Bon nombre d’entre vous ne font pas cette relation de Cause à Effets entre ces opposés.

Mais c’est dans ce sens là que s’est construit le Langage de tous les Peuples de la Terre et non dans le sens inverse. On ne doit donc pas dire « la gauche engendra la droite … et inversement « .  Il n’y a pas de  : « et inversement« .  Ce n’est pas en disant « cette chose est mauvaise » qu’est apparue  « la bonne chose « . D’abord le « Bien » et seulement ensuite le « Mal ». Cette précision est importante à saisir.

Cependant, aux Yeux du gnostique, soit de l’Objectivité, le « Bien »  humain (il donna le concept de Dieu) est déjà du Mal. A combien plus forte raison… son opposé, le « Diable »… ce Mal humain qui donna toutes les notions de Politique  !

Je rappelle ce qu’en d’autres pages j’ai traité par : « Transcendance-Sublimation, ce Couple-de-Forces tant Ignoré« , faisant là remarquer, comme en d’autres pages, que ÊTRE est apparu sur Terre avant AVOIR, ce qui a été traduit dans les textes bibliques par un Adam qui est apparu avant Ève (là aussi, gens d’églises, religieux,  réveillez-vous !).

Si vous ne comprenez pas cela, si vous êtes bloqués par vos Idées arrêtées, alors oui, vous allez zapper le sujet et, de ce fait, la Guerre (en vous et vis-à-vis des Autres) continuera… par votre faute cette fois personnelle, à votre échelle.

En clair, je veux préciser – mais vous l’aurez peut-être compris avant les Mots – que l’Antisémitisme est la « retombée » du caillou jeté en l’air, caillou qui s’appelle le Sémitisme.

Et, qu’est-ce que le Sémitisme ?

C’est l’Idéologie religieuse, soit une Idéologie qui veut rassembler (d’essence Être) que le dissident de Noé, le fils nommé Sem, adopta pour sortir du « Tronc Noé », pour sortir en branches, en voies, contestataires.

Et Aujourd’hui… des gens … toujours plus nombreux… suite évidemment à tant de drames encore frais dans la Mémoire tant Collective que Individuelle (la Shoah – c’était Hier – les conflits incessants entre Palestiniens et Israéliens , etc.) ne peuvent s’empêcher de pointer du doigt les Antisémites sans oser penser une seule seconde que ce sont les Sémites qui puissent être :  l’Erreur fondamentale.

Ainsi en est-il aussi de la majorité des gens qui ont un a-priori contre l’Antisémitisme (ce qui peut tout à fait se comprendre pour des raisons familiales et/ou autres) SANS AVOIR RIEN COMPRIS aux Mécanismes Complexes de Causalité (où AVOIR découle de ÊTRE) illustrés par mon caillou jeté en l’air. Et c’est cela qui est grave et qui doit être explicité au monde entier notamment par des journalistes dignes de ce nom !

Certains prétendent même que Jésus fut le premier antisémite ! C’est évidemment inexact. Comprenez bien la symbolique représentée par le  schéma de l’Arbre avec ses Branches (Cf. article plus avant) : les Branches  de gauche situent toutes les Religions (dans notre sujet présent : le Sémitisme) et celles de droite situent tous les Individus qui sont « contre », en l’occurrence, l’Antisémitisme, qui est la forme Négative de la croyance en le Sémitisme. Comme les Athées sont la croyance Négative en Dieu. Où il est faux de prétendre qu’un Athée ne croit pas en Dieu. Bien sûr que si, il croit en sa forme Négative. Que la Pensée Occidentale est Pauvre !

Jésus, comme tout gnostique, habitait le Tronc  où l’on n’est ni Pour ni Contre aucune des Branches. On observe ce qui s’y trame en analyste objectif et, éventuellement, on peut être amené à dire quelque chose quand leur fruit devient trop dangereux et surtout si on est sollicité pour ceux et celles qui les constituent !  Mais le parti-pris est étranger à cette position Centrale,  dans l’Os de tout Système ou encore au Cœur des  Sociétés initialement Complexes (= ÊTRE-AVOIR initialement en vis-à-vis).

C’est là que se situe depuis si longtemps le véritable drame des peuples du Moyen et Proche Orient, comme des peuples de la Diaspora, c’est de croire farouchement que leur Branche « de gauche » est le Tronc, la Vérité, la Voie. Ce qui est fondamentalement faux.

Il n’y a pas si longtemps j’écrivais (courrier du 1er février 2004) à André CHOURAQUI (1917-2007), ce merveilleux traducteur de la Bible, qu’il ne pouvait exister un seul Juif en Israël tout en sachant combien mon affirmation (que j’ai exposée en d’autres pages de ce blog) pouvait déclencher comme réactions d’hostilité ! Non, ce fervent Croyant me répondit avec une courtoisie qui honore sa Mémoire, lui qui fit planter à Jérusalem (je crois) un arbre portant le Nom de mon oncle Louis DALLIÈRE, ancien pasteur Protestant  (à Charmes sur Rhône),  lui aussi disparu et qui fut nommé, comme son frère Émile DALLIÈRE –  ancien pasteur d’ Évreux – Juste parmi les Nations.

Il va sans dire, et mon lecteur l’aura probablement déduit de lui même, que le gnostique ne saurait être en phase avec les pensées Protestantes de l’Église Réformée de France même si elles sont portées par une branche illustre de la famille! Pour le gnostique que je suis devenu, toutes ces pensées émanent de l’Erreur, d’une Paranoïa Collective qu’il serait grand temps de dénoncer, de dépasser, et surtout de transcender pour que ces Collectifs  (re)Trouvent le Sens de la Vie donné par le seul Tronc-Gnose.

Mon présent message s’adresse principalement à tous ceux (religieux, théologiens, exégètes,  politiques, philosophes, historiens, journalistes, chercheurs, enseignants, écrivains, auteurs, etc. sans oublier mes lecteurs !) qui traitent de l’Antisémitisme en (Le) regardant par le mauvais bout de la lorgnette ! Il en est tristement ainsi pour le plus grand nombre des sujets qui, de facto, fâchent entre eux tous les esprits et penseurs savants en les montant les uns contre les autres.

Je précise, afin qu’il n’y ait pas de confusion possible, que le gnostique (que je suis depuis un peu plus de 30 ans maintenant) ne prend nullement le parti – ni Pour ni Contre – de quoi que ce soit en général, en ce cas particulier pas davantage.  Son point de vues – tant occulté à notre époque –  permet le dénouement de situations totalement bloquées par des Idées arrêtées depuis….des lustres ! Faut-il encore qu’il soit consulté et non censuré pour que ses vues puissent servir à quelque chose.

Tout cela devait être dit et il n’est pas besoin de déterrer la hache de guerre entre nous pour (éventuellement) répondre à un sujet aussi crucial par de basses injures, texte que je me réserve le droit – comme tous les autres – de peaufiner au cours des temps à venir et qui me restent à vivre ici Bas.

Parole du gnostique Jean S. Dallière
Auteur – Psychanalyste fondamental (de l’Humanité à l’Individu)

adresse e-mail : jean.dalliere@orange.fr

You are on the french web site    http://blogapart.freehostia.com